ARTISTE:

GIORGIO ROVATI

(ITALIE)
TITRE:

IT'S TIME

(2015)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

GUITAR HERO

TAGS:
Guitar-Hero, Instrumental, Technique
"Le guitariste italien Giorgio Rovati signe un très encourageant premier album instrumental."
NUNO777 (03.08.2015)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Giorgio Rovati est un guitariste italien qui a débuté sa carrière dans le groupe de metal progressif Centrica avec un album éponyme sorti en 2008. Embrayant directement sur le travail solo, son premier album de guitariste "Rocking The Pop" en 2011 était une tentative, pas toujours heureuse, de reprises instrumentales à la guitare de chansons pop ou rock (Seal, Lady Gaga, Alice Cooper…). Le virtuose succombe à l'appel de la composition instrumentale avec "It's Time" garni de sept titres originaux et une reprise finale.

Giorgio Rovati se place dans la catégorie la plus classique des guitar heroes, celle emmenée par Joe Satriani, mais qui sait sortir des sentiers battus, comme peut le faire un Steve Vai, avec des inspirations plus originales. Globalement "It's Time" ne bouscule donc pas le genre et œuvre principalement dans l'effet mélodique, la recherche du riff et la modulation harmonique.

L'album est court et offre une grande palette de choix rythmiques accompagnant des humeurs diversifiées allant des mid-tempi légers ('The Garden Of Love' ou 'Peaceful Place'), au métal lourd aux cadences pachydermiques ('Hopes And Fears', Bulldozer'), sans oublier de faire un détour par le rock intermédiaire (la funky et enlevée 'Trust Yourself').

Giorgio Rovati est plus surprenant quand il laisse sa guitare s'aventurer dans des constructions plus audacieuses comme avec la funky '12:00' lestée à la grosse saturation de sept cordes qui s'amuse à saccader les mesures, ou la débridée et inclassable 'Seven', bizarrement agrémentée par le claviériste de Daniele Liverani Marco Zago.

"It's Time" est un bon premier album d'un guitariste techniquement irréprochable, assez varié pour ne pas générer l'ennui et bien produit pour discerner correctement le toucher de tous les protagonistes invités pour l'occasion. De plus, Giorgio Rovati ne tombe pas dans les travers de la virtuosité pure, là où trop de guitar hero se laissent enfermer dès leur premier album. Hormis la dispensable reprise finale de Nickelback 'When We Stand Togheter' qui aurait largement pu laisser sa place à une composition de l'Italien, "It's Time" est un disque équilibré et agréable à écouter qui donne envie de suivre la suite de carrière de Giorgio Rovati.



Plus d'information sur https://www.facebook.com/giorgiorovatimusic



GROUPES PROCHES:
STEVE VAI, JOE SATRIANI


LISTE DES PISTES:
01. Trust Yourself-5:50
02. Hopes and Fears-6:55
03. The Garden of Love - 4:34
04. 12:00 - 3:58
05. Peaceful Place - 3:37
06. Bulldozer - 4:43
07. Seven - 5:24
08. When We Stand Togheter - 3:09

FORMATION:
Alberto Rigoni: Basse
Andrea Pavanello: Claviers / 3
Carlo Rubini: Basse / 8
Giorgio Rovati: Guitares
Marco Zago : Claviers / 7
Mauro Catellani: Basse / 1
Riccardo Merlini: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
J.D. OVERDRIVE: The Kindest Of Deaths (2015)
STONER - Album de série B peut-être, "The Kindest Of Deaths" devrait néanmoins satisfaire sans problème l'amateur de cette semence ultra plombée, de ce Stoner méchant qui sent sous les bras
NINE INCH NAILS: Pretty Hate Machine (1989)
METAL INDUSTRIEL - Premier album et premier coup de poing sonore pour Trent Reznor.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021