ARTISTE:

ORION

(FRANCE)
TITRE:

LA FACE VISIBLE

(2015)
LABEL:

MUSEA

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Old School
"Deuxième voyage dans le temps pour Orion. Après les "Mémoires du Temps" des 70's, le groupe français nous replonge dans l'événement majeur de 1989, la chute du mur de Berlin."
PETER HACKETT (25.11.2015)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

La récupération de compositions datant de plus de trente ans, pour les faire connaître au public d'aujourd'hui, a permis à Orion de tester leur légitimité dans le monde du rock progressif actuel. Une fois passée ce coup d'essai plutôt bien accueilli, il ne restait au groupe français qu'à prouver qu'il pouvait exister autrement que sur les créations du passé. "La Face Visible" est donc une œuvre originale, avec pour fil conducteur la chute du mur de Berlin, le 9 novembre 1989.

La première plage, qui donne son nom à l'album, est un long instrumental centré principalement sur les claviers et comportant plusieurs changements de rythme et d'ambiance. Ainsi, la rythmique martelée et son faux air d'électro cédera la place, dans la partie médiane de la compo, à un passage camelien, court certes mais bien sensitif. Avec seulement trois titres chantés sur les huit qui composent l'album, Orion tente de faire passer son propos plus par la musique que les mots.

En ajoutant quelques bruitages ou quelques citations sonores telles que le célèbre "Ich bin ein Berliner" prononcé en juin 1963 par John Fitzgerald Kennedy, Orion ponctue des compositions qui se veulent le reflet émotionnel des événements évoqués.
Plus loin, Orion oppose la chute du mur et son symbole de liberté d'expression retrouvée à l'attentat de Charlie Hebdo dans un instrumental poignant ('Résistance, Nous Sommes Charlie') où le bruit des touches de la machine à écrire se perd dans celui des détonations d'une mitraillette. 

Quant aux parties chantées, elles déroulent des textes bien écrits mais sans prétentions littéraires. La voix module peu les paroles et le phrasé est un peu répétitif et monocorde tel que dans les odes des ménestrels au moyen-âge. Le rapport chant/musique étant très largement favorable à cette dernière, la légèreté des vocaux n'a, au bout du compte, que peu d'incidence sur le ressenti global que l'on peut avoir à l'écoute de cet album.

"La Face Visible " devrait plaire aux amateurs de mélodies interprétées sans surenchère d'instrumentation. Même si les claviers sont ici omniprésents, ils ne donnent pas dans les nappes épaisses du néo ou les envolées exubérantes du symphonique. L'ensemble sonnera sans doute pour certains un peu vieillot mais n'est-ce pas là la marque d'une sagesse liée à l'âge ?


Plus d'information sur http://groupeorion.fr





LISTE DES PISTES:
01. La Face Visible
02. Quelque Part En 1989
03. La Dernière Danse In Berlin
04. De L'Autre Côté Du Rideau De Fer
05. Puis Un Jour On M'A Dit
06. Résistance, Nous Sommes Charlie
07. Stèle Blanche
08. Le Singe De La Vie

FORMATION:
Alain Pierre: Guitares
Janusz Tokarz: Chant / Claviers
Michel Taran: Claviers / Batterie
Patrick Wyrembski: Guitares / Basse
Pierre-jean Horville: Guitares / Basse
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
PETE_T
01/11/2015
  0 0  
2/5
Encouragé par maints commentaires sur la toile j'ai enfin décidé de porter une oreille sur cet album tant attendu.
J'y ai malheureusement découvert un ensemble daté et un peu vieillot qui aurait pu passé inaperçu si la majorité des titres n'avait pas été instrumental.
Il est déjà difficile de se faire une place avec des compositions chantées (et pas forcément du mieux qu'il soit), alors quand le propos musical se perd dans les méandres d'une production bien morne il va s'en dire qu'il est plutôt malaisé de se faire remarquer par le bon coté de la lorgnette.
Ecouté plusieurs fois mais rangé définitivement dans la CDThèque.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.2/5 (4 avis)
STAFF:
2.5/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ORION 2.0: Nouvelle vidéo
DERNIERE INTERVIEW
ORION (16 JANVIER 2020)
Orion revient dans une version 2.0 avec un album qui s'ouvre à d'autres influences (Soul, Funk, Jazz Fusion). Music Waves a pu recueillir les impressions du groupe sur ce "Virtual Human" qui devrait ouvrir la voie à l'écriture d'un nouveau chapitre
 
AUTRES CHRONIQUES
PERFECT BEINGS: Ii (2015)
ROCK PROGRESSIF - Passant sans cesse de la mélodie pop-rock à un progressif symphonique pur jus, un très bel album d'art rock.
OBITUARY: Frozen In Time (2005)
DEATH METAL - Œuvre de musiciens qui n'osent pas (encore) se lâcher, "Frozen In Time" notifie néanmoins avec une efficacité éprouvée le retour aux affaires d'Obituary.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ORION
ORION_Virtual-Human
Virtual Human (2019)
4/5
4/5
MUSEA / ROCK PROGRESSIF
ORION_Le-Survivant
Le Survivant (2017)
4/5
4.5/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
ORION_Memoires-du-temps
Mémoires Du Temps (2013)
3/5
4.5/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021