ARTISTE:

THE EXPLODING EYES ORCHESTRA

(FINLANDE)
TITRE:

THE EXPLODING EYES ORCHESTRA

(2015)
LABEL:

SVART RECORDS

GENRE:

DOOM

TAGS:
Chant féminin, Psychédélique
"The Exploding Eyes signe un premier album qui envoûte autant qu'il surprend."
CHILDERIC THOR (21.09.2015)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

The Exploding Eyes Orchestra n'illustre pas seulement la solide entente entre les membres de Jess And The Ancient Ones dont la majorité - cinq sur sept -  se retrouve dans ce nouveau projet, il témoigne avant toute chose de l'incroyable sève créatrice qui coule dans les veines de Thomas Corpse, principal ordonnateur des deux entités, guitariste et compositeur prolifique ne cessant d'amasser du nouveau matériel.

Alors certes, il est bien entendu permis de s'interroger quant à l'utilité pour le Finlandais de se disperser de la sorte alors que Deathchain (surtout) et Winterwolf (un peu moins), dans des registres différents car plus extrême certes, l'occupent déjà par ailleurs. Pour l'intéressé, la réponse est pourtant simple : The Exploding Eyes Orchestra lui permet de livrer des compos incompatibles avec le répertoire de Jess And The Ancient Ones, et qui sinon seraient restées dans un tiroir.

Les deux groupes sont-ils néanmoins si différents que cela ? De loin, nous serions tentés de répondre par la négative, ne serait-ce déjà parce que le chant de la divine Jess, prêtresse au(x) charme(s) très personnel(s), s'avère tellement reconnaissable qu'il tend forcément un pont entre les deux. De fait, ses admirateurs, toujours plus nombreux, ne seront ni dépaysés ni déçus par ce galop d'essai. 'The Smoke", qui en ouvre les portes avec une sombre volupté, ne dépareillerait ainsi pas vraiment sur un album de son aîné, quand bien même s'y glissent de discrètes teintes psyché auxquelles les Finlandais nous avaient peu habitués.

De près, en revanche, la réalité se révèle dans sa complexité. Au doom façonné par son faux frère-jumeau, The Exploding Eyes Orchestra préfère un art plus délicat à cerner, moins lourd peut-être, plus influencé par les années 70, comme tend à le démontrer la présence affirmée de claviers antédiluviens (le curieux 'My Father The Wolf'), plus porté sur les ambiances sans doute.

L'écoute attentive de ce premier opus dévoile en effet nombre de traits que n'affichent pas les albums du principal port d'attache de ses auteurs, à l'image des lents 'Crazy Heart' et 'Drawning Down The West', sans oublier le terminal 'Farewell To All-in-One', longue dérive aux relents jazzy, cependant qu'affleurent nombre de lignes et détails bizarres voire franchement expérimentaux, témoin l'étrange et déglingué 'Black Hound', que hante un harmonica fantomatique. 

Side-project que l'on n'espère pas éphémère, The Exploding Eyes Orchestra se révèle être le complément idéal à Jess And The Ancient Ones, en moins Doom et plus évolutif, signant un premier album aux qualités certaines qui envoûte autant qu'il surprend.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/the-exploding-eyes-orchestra-1375153479399278/timeline/



GROUPES PROCHES:
JESS AND THE ANCIENT ONES


LISTE DES PISTES:
01. The Smoke
02. Crazy Heart
03. My Father The Wolf
04. Drawing Down The West
05. Two-zero 13
06. Black Hound
07. Farewell To All-in-one

FORMATION:
Jess : Chant
Thomas Corpse: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DAVID BOWIE: The Man Who Sold The World (1970)
ROCK - Bien plus électrique et homogène que ses prédécesseurs, "The Man Who Sold The World" a déjà la patine d'un "Ziggy" ou d'un "Diamond Dogs", avec une intensité qui ne se dément jamais.
TRACER: Water For Thirsty Dogs (2015)
HARD ROCK - Malgré une écriture redoutable, le charme s'érode et reste l'impression que le trio est passé à côté du Grand Disque.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021