.
.
GROUPE/AUTEUR:

SHAPE OF DESPAIR

(FINLANDE)

TITRE:
SHADES OF (2000)
LABEL:
SPIKEFARM
GENRE:
DOOM

"Avec "Shades Of", Shape Of Despair accouche d'un opus matriciel devenu culte chargé d'une atmosphère très particulière qui n'appartient qu'à lui, chef-d'œuvre d'un funeral doom sinistre et boisé."
CHILDERIC THOR - 07.10.2015 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Gravé entre décembre 1999 et janvier 2000, "Shades Of...", première marche funèbre de Shape Of Despair, marque d'une certaine manière la fin d'un chapitre puisqu'il est l'aboutissement d'un long processus entamé presque cinq ans plus tôt lorsque le groupe a vu la nuit sous le nom de Raven, accouchant notamment d'une démo demeurée inédite, "Alone In The Mist" dont quatre des cinq pistes seront réenregistrées à l'occasion de cette offrande séminale.

En 1998, la formation change de nom mais conserve une véritable aura d'inconnu, entité qui semble échappée d'un épais brouillard, habitée par des créatures dont on ne sait si elles sont vraiment humaines. Celles-ci ne viennent-elles pas plutôt des limbes elles-mêmes ? La question mérite d'être posée car comment pourrait-il en être autrement lorsqu'on est capable de composer une telle musique ?

Si le funeral doom finlandais n'est pas né avec cet album, ceux de  Thergothon, Unholy et Skepticism l'ayant précédé, il n'en est pas moins vrai qu'aucun groupe n'était allé aussi loin dans la lenteur pétrifiée, repoussant ainsi les limites de la mortification. Ce faisant, Shape Of Despair attire le doom, dont son art n'a finalement que le nom, aux confins de l'ambient. Jamais peut-être une partition n'avait paru si fantomatique au point d'être presque insaisissable. Une telle langueur glaciale est inédite. Avec un sens de la répétition monotone aussi absolu qu'admirable, le groupe parvient à capter cette ambiance teintée d'étrangeté nappant ces paysages septentrionaux.

Découvrir à l'époque un titre tel que '... In The Mist' laisse à vie des stigmates dans la mémoire, interminable dérive qui confine à une forme de transe hypnotique, évocatrice de bateaux figés dans une brumeuse mer de glace. Loin du romantisme qui drapera leurs créations suivantes, les Scandinaves étendent une trame extrêmement sinistre et obscure, laquelle doit beaucoup de son caractère lugubre, quasi inhumain, au chant masculin, borborygmes caverneux qui percent le blizzard à intervalles irréguliers, et qu'accompagnent de spectrales mélopées féminines, à la fois belles, pures et sombrement éthérées.

Nombreux sont ceux à estimer, à tort peut-être, que Shape Of Despair ne fera jamais mieux par la suite, perdant en chemin une partie de cet éclat sinistre, que cet opus matriciel devenu culte chargé d'une atmosphère très particulière qui n'appartient qu'à lui, chef-d'œuvre d'un funeral doom sinistre et boisé.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/shapeofdespairofficial



GROUPES PROCHES:
ABLAZE IN HATRED, PANTHEIST, COLOSSEUM, SWALLOW THE SUN, TYRANNY

LISTE DES PISTES:
01. In The Mist
02. Woundheir
03. Shadowed Dreams
04. Down Into The Stream
05. Sylvan-night


FORMATION:
Jarno Salomaa: Guitares / Claviers
Natalie Koskinen: Chant
Samu Ruotsalainen : Batterie
Tomi Ullgrén: Guitares / Basse
Tony Mäensivu: Chant


TAGS:
Mélancolique, Sombre, Chant guttural
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SHAPE OF DESPAIR
DERNIERE ACTUALITE
SHAPE OF DESPAIR: Sortie de la démo "Alone In The Mist"
Toutes les actualités sur SHAPE OF DESPAIR
NOTES
4/5 (1 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE DEAR HUNTER: Act Iv: Rebirth In Reprise (2015)
ROCK PROGRESSIF Ce quatrième acte des aventures de The Dear Hunter est plus qu'une pierre supplémentaire à l'édifice magistral débuté il y a près de dix ans…c'est un pur joyau.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL: Bayou Country (1969)
ROCK Avec ce second essai, Creedence trouve sa voie et surfe sur la vague du succès naissant.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SHAPE OF DESPAIR
SHAPE-OF-DESPAIR_Alone-in-the-Mist
Alone In The Mist (2016)
3/5
-/5
SEASON OF MIST / DOOM
SHAPE-OF-DESPAIR_Monotony-Fields
Monotony Fields (2015)
4/5
-/5
SEASON OF MIST / DOOM
SHAPE-OF-DESPAIR_illusion-s-play
Illusion's Play (2004)
4/5
3/5
SPIKEFARM / DOOM
SHAPE-OF-DESPAIR_ANGELS-OF-DISTRESS
Angels Of Distress (2001)
4/5
4/5
SPINEFARM RECORDS / DOOM
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020