GROUPE/AUTEUR:

IBRAHIM MAALOUF

(FRANCE)

TITRE:
RED BLACK LIGHT (2015)
LABEL:
DECCA
GENRE:
AUTRES

"Un artiste exceptionnel pour un album qui ne l'est pas moins, ou comment magnifier le jazz et le rendre accessible au plus grand nombre."
TONYB - 30.10.2015 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
2015, année de la femme ? Certains rétorqueront que l'année ou la journée de la femme, c'est tous les jours. Ibrahim Maalouf quant à lui ne doit pas être loin de cette deuxième allégation, puisque la gent féminine vient de lui inspirer coup sur coup deux albums, le premier en hommage à Oum Kalthoum, sans doute l'artiste la plus célèbre d'Egypte, et le second dont il est ici question, décrit par son auteur comme une véritable ode à la femme.

Faut-il encore présenter Ibrahim Maalouf, trompettiste-jazzman touché par la grâce et qui, depuis une petite décennie, se révèle comme la nouvelle étoile d'un mouvement qu'il contribue à démocratiser auprès du plus grand nombre. Et cette volonté de porter le jazz auprès de toutes les oreilles en le débarrassant de son étiquette élitiste (accolée bien souvent à tort d'ailleurs), nous la retrouvons sur les huit compositions de "Red & Black Light", album contrasté s'il en est, et qui devrait parler à de nombreuses oreilles, qu'on en juge.

Fan de rock progressif et de rythmiques impaires ? Il faut te jeter immédiatement sur 'Free Spirit" et ses rythmiques improbables, où le contretemps et les mesures tarabiscotées sont l'âme de cette entame. Quant au phrasé du maître de la trompette, il est tout bonnement exceptionnel, invitant également quelques accords orientaux à la fête. La recette est reprise sur 'Essentielles', mais en y ajoutant cette fois-ci un chorus aux accents pop/rock réjouissants. Dans le même genre mais encore plus abouti, 'Red & Black Light' se pose en véritable single, propre à une diffusion radiophonique avec un refrain à la puissance symphonique incroyable, et qui inlassablement trotte dans la tête.

Ibrahim Maalouf, outre son talent de trompettiste, construit des morceaux où alternent un jazz à la fois classique et subtil, et des passages très rock, dans un sens très large du terme. Du coup, une grande majorité de cet album pourrait d'ailleurs prétendre au vocable de jazz progressif, voire même de fusion tant l'inspiration du musicien semble sans borne et les variations nombreuses. Premier de cordée dans cette catégorie, 'Escape' est un véritable feu d'artifice, avec une progression qui emmène le titre vers du jazz klezmer, avant de redescendre tout doucement. La puissance des différents chorus, la vigueur de la section rythmique qui à l'occasion se transforme en véritable drum'n bass ('Improbable') ou les interventions furieuses de guitare tranchent régulièrement avec les parties parfois plus intimes jouées à la trompette. Contraste intriguant mais follement passionnant.

Il y a quelques années, une collection discographique publiait une compilation sous le titre "Je n'aime pas le jazz, mais ça j'aime bien". Remplacez le dernier verbe par j'adore … et précipitez-vous à la découverte d'un artiste en tous points exceptionnel. Un moment rare.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/ibrahim.maalouf?fref=ts



GROUPES PROCHES:
-

LISTE DES PISTES:
01. Free Spirit
02. Essentielles
03. Goodnight Kiss
04. Éléphant's Tooth
05. Red & Black Light
06. Escape
07. Improbable
08. Run The World (girls)


FORMATION:
Eric Legnini: Claviers
François Delporte: Guitares
Ibrahim Maalouf: Trompette
Stéphane Galland: Batterie


TAGS:
Dépaysant, Instrumental, Jazzy, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC IBRAHIM MAALOUF
NOTES
4/5 (1 avis) 5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
LA HORDE: Dystopie (2015)
THRASH En mêlant hardcore virulent, thash qui l'est tout autant avec une pointe de punk, La Horde nous balance un "Dystopie" explosif.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SAXON: Battering Ram (2015)
HEAVY METAL Saxon offre ici une véritable démonstration de son savoir-faire sans pour autant s'ankyloser dans une identité pourtant identifiable entre mille.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT IBRAHIM MAALOUF
IBRAHIM-MAALOUF_Kalthoum
Kalthoum (2015)
4/5
-/5
DECCA / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020