GROUPE/AUTEUR:

INEPSYS

(FRANCE)

TITRE:
THE CHAOS ENGINE (2015)
LABEL:
BRENNUS
GENRE:
METAL PROGRESSIF

"Ce second album marque une avancée dans la qualité d'écriture et les mélodies excellentes mais un métal prog peu original et un chant trop juste l'empêchent encore de briguer de plus glorieux lauriers."
PROGRACER - 05.11.2015 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Groupe de metal progressif originaire du sud de la France, Inepsys officie dans un metal prog classique proche de Dream Theater. Cette comparaison n'est pas galvaudée, nous en reparlerons plus bas. Après 2 EP et un album particulièrement bien accueillis par la critique, Inepsys est de retour avec un second LP.

Moins thrash et plus progressif que "Time For Rédemption" (2011), "The Chaos Engine" fleure bon le prog des années 90 avec tous les artifices qui rendent ce genre de metal aussi plaisant : riffs ravageurs, claviers enveloppants et ruptures rythmiques aux ambiances contrastées donnent une couleur riche à la musique des toulousains. Heureusement, l'album ne tombe pas dans la caricature d'un genre trop typé et parvient à imprimer sa touche d'originalité grâce à des compositions haut de gamme, des mélodies souvent imparables et à l'apport d'éléments modernes au travers de claviers plus contemporains.

Côté compos, 'The Die Is Cast' constitue la pierre angulaire de l'album. Du haut de ses 30 minutes, le titre est constitué de huit pièces alternant entre parties heavy, mid tempo et sections plus agressives. La durée pourrait rendre l'exercice indigeste mais c'est tout le contraire, l'ensemble se liant d'une façon toute naturelle grâce à une qualité d'écriture au-dessus de la moyenne. Pour le reste, Inepsys nous régale d'un metal prog efficace et varié aux riffs grassouillets et aux mélodies qui font mouche. Les deux instrumentaux 'The Eye Of Horus' et 'Prelude To Chaos' sont percutants et très bien écrits et rappellent Threshold ou In Flames. Enfin, Inepsys assume complètement ses influences en reprenant fidèlement un 'Pull Me Under' qui conclut l'album de belle manière.

Si musicalement les musiciens sont au point, condition indispensable à l'interprétation de ce genre si exigeant, il n'en est pas de même des parties vocales. En progrès par rapport à l'exercice précédent, le chant constitue toujours le point faible d'Inepsys. Jérôme compose et déclame des mélodies accrocheuses mais la précision n'est pas toujours au rendez-vous dans les parties les plus aiguës et l'apport d'une voix féminine sur 'Virtual Feelings' n'y change rien. Dommage, mais pas rédhibitoire car les mélodies sont facilement mémorisables et efficaces, et d'autres groupes ont fait carrière avec des voix que beaucoup considèrent comme inaudibles. Cela reste très subjectif et dépend de la sensibilité de chacun.

Au final, c'est un peu de frustration qui se dégage de "The Chaos Engine", si intéressant musicalement mais dont un manque d'originalité et un chant d'un niveau encore trop juste abaissent la note. L'album n'en reste pas moins agréable et plaira aux amateurs d'un metal prog à la Dream Theater car, même si Inepsys ne révolutionne pas le genre, loin de là, leur musique mérite une oreille attentive. Espérons qu'ils continuent de s'améliorer et qu'ils sauront corriger les quelques défauts restant pour atteindre un succès que ce prometteur album leur laisse entrevoir.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/inepsys/?ref=ts&fref=ts



GROUPES PROCHES:
SYMPHONY X, THRESHOLD, DREAM THEATER, IN FLAMES

LISTE DES PISTES:
01. Prelude To Chaos
02. King Of The Hill
03. Wake Up And Shine
04. Virtual Feelings
05. The Eye Of Horus
06. A Void Between Us
07. Mother Earth
08. The Die Is Cast
09. Pull Me Under


FORMATION:
Benoît Castel: Claviers
Jérôme Rollat: Chant
Ludovic Mercier: Guitares
Richard Carlon: Basse
Romain Castel: Batterie


TAGS:
90's, Symphonique, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC INEPSYS
DERNIERE ACTUALITE
INEPSYS: The Chaos Engine
Toutes les actualités sur INEPSYS
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
REFUSED: Freedom (2015)
HARDCORE Le retour inespéré et salutaire d'une des meilleures formations de hardcore scandinave.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
AATHMA: Decline... Towers Of Silence (2011)
DOOM "Decline... Towers Of Silence" est un album massif, colossal, qui semble porter toute la souffrance, toute la misère du monde.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT INEPSYS
INEPSYS_Time-For-Redemption
Time For Redemption (2012)
3/5
-/5
BRENNUS / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020