GROUPE/AUTEUR:

GROUP 309

(RUSSIE)

TITRE:
THE KEEPER OF AN HOURGLASS (2015)
LABEL:
MALS
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Il y a des progrès notables dans ce deuxième album, mais malheureusement pas du côté du chant qui reste le facteur limitant de Group 309."
ABADDON - 11.01.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Il y a 5 ans, Group 309 nous gratifiait d'un premier opus hésitant, oscillant entre progressif et musique de fête villageoise, le chant en russe ne facilitant pas l'approche, en imprimant une tonalité vieillotte à l'ensemble, malgré des velléités progressives intéressantes. Avec ce nouveau "The Keeper of an Hourglass", l'essai sera-t-il transformé ?

Autant le dire tout de suite, le chant reste la pierre d'achoppement de cet album qui marque cependant de nets progrès par rapport au précédent "Dreams of Sea". La langue slave a du mal à passer pour nos oreilles occidentales, et de plus la voix d'Andrei Pischchulov, avec un timbre assez quelconque, de franches limitations dans les aigüs et un vibrato suranné, est mixée très en avant, alors que ce n'est clairement pas un point fort du groupe. En invité au micro, Nikolay Vengrzhanovich s'en sort un peu mieux, avec un chant parfois plus agressif ('Shades of The Past', presque hard rock), mais c'est surtout Irina Surina qui arrive à maîtriser son sujet, apportant une touche de charme slave bienvenue : c'est probablement la piste à suivre si Group 309 continue à chanter en russe.

Pour le reste, des progrès sensibles ont été accomplis : la production met bien en valeur une musique volontiers portée sur un néo-progressif qui se rapproche des styles néerlandais ou polonais (Knight Area, Satellite), avec un bon équilibre entre claviers (le plus souvent en accompagnement, mais aussi avec de jolies intros aux consonances banksiennes : 'May I Draw Wings for Myself') et guitares (avec pas mal de bons soli : 'The Autumn Evening', 'Tranquilly and Uneasily'). La plupart des titres reste dans un format court mais s'attache à varier les angles, maintenant l'intérêt, à l'image de 'The Confession of à Witch' ou 'The Wheel of our Fate', bien réussis.

Malgré quelques titres un peu faibles comme 'Follow The Birds ...' et ses refrains noyés de nappes sirupeuses ou 'One Under The Umbrella', slow quelconque, ce "Keeper ..." s'en sort bien mieux que l'album précédent, mais perd des points par la faute d'un chant discutable.

Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
PALLAS, RICOCHER, SATELLITE, KNIGHT AREA

LISTE DES PISTES:
01. The Autumn Evening - 07:33
02. The Keeper Of An Hourglass - 04:56
03. The Confession Of À Witch - 06:55
04. You Sleep - 05:19
05. May I Draw Wings For Myself ? - 06:54
06. Everything Has Been Thought Up So Well -04:28
07. One Under The Umbrella - 04:42
08. The Shades Of The Past - 05:45
09. Tranquilly And Uneasily - 03:50
10. The Wheel Of Our Fate - 05:02
11. Follow The Way Of Birds ... - 04:30


FORMATION:
Andrey Pishchulov: Chant / Claviers
Igor Inshakov: Guitares
Nikita Simonov: Basse
Ruslan Dzhigkayty: Batterie


TAGS:
Neo
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC GROUP 309
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MANFRED MANN'S EARTH BAND: Messin (1973)
ROCK Troisième album du groupe, "Messin' " propose une première évolution de la musique de Manfred Mann's Earth Band, se révélant comme le chaînon manquant entre les débuts du groupe marqués par une tonalité très blues-rock et sa période dorée à suivre, cette dernière portée par des éléments plus progressifs.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
I MACHINE: L'origine (2015)
HEAVY METAL Premier essai gagnant pour un groupe français à la personnalité déjà bien affirmée.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GROUP 309
GROUP-309_Dreams-Of-Sea
Dreams Of Sea (2010)
2/5
-/5
MUSEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020