ARTISTE:

MOONWAGON

(FINLANDE)
TITRE:

THE RULE OF THREE

(2015)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Instrumental, Old School
"Coincé entre un space rock vieillot et un côté jazz répétitif, "The Rule of Three" reste peu enthousiasmant."
ABADDON (05.01.2016)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Troisième production des Finlandais de Moonwagon, "The Rule of Three" a vu le quatuor se réduire à un trio après le départ d'Ami Hassinen. Pour continuer à pratiquer le space rock qui est leur marque de fabrique, le guitariste et le bassiste se partagent désormais les claviers.

Le ton est un peu moins space et un peu plus jazzy que dans leurs précédents opus. L'album est presque exclusivement instrumental, seul 'Run to The Sun' s'aventure à proposer un chant, et le moins que l'on puisse dire, c'est que la banalité pop de ce titre frisant la médiocrité n'incite pas à l'indulgence ... 'Fresh Avocados', avec ses percussions et sa guitare acoustique, apporte une touche plus ensoleillée au sein d'un album qui reste marqué par les ambiances space, et construit sur des patrons assez stéréotypés par blocs de 4 ou 8 mesures sur lesquelles basse et batterie trament efficacement des ostinato permettant la mise en place de soli qui sentent le jam. Difficile ici de suivre des évolutions ou des reprises de thème, même dans le copieux 'The Journey Back Home' qui clôt l'album avec ses 16 minutes. 

En conséquence, ce "Rule of Three" apparaît rapidement répétitif et auto-centré. Il ne fait guère de doute que les musiciens se sont fait plaisir à construire ces assemblages où les solistes se mettent en valeur, mais l'émotion reste constamment à la porte, d'autant que les sonorités proposés sont souvent vieillottes (ah, les claviers spatiaux 70's !) et parfois aigres (pour exemple, la première intervention de la guitare dans 'The Infinite Pattern', acide). Les passages qui s'en sortent le mieux sont les plus psychédéliques, tels le solo de basse de 'Forgotten by Time' ou la (relative) montée en puissance par les claviers au milieu de 'The Journey Back Home'.

Malgré tout, il est à craindre que nos Finlandais, faute de proposer d'autres pistes que des variations somme toute scolaires, restent confinés dans un style dépassé et peu attrayant, hésitant entre jazz et space rock, et donc destiné à un public restreint.


Plus d'information sur http://www.myspace.com/moonwagonfin



GROUPES PROCHES:
TANGERINE DREAM, MAGMA, AGUENAOU


LISTE DES PISTES:
01. The Infinite Pattern - 07:27
02. Forgotten By Time - 06:47
03. Fresh Avocados - 02:20
04. Run To The Sun - 03:43
05. Skylines At Night - 07:58
06. The Journey Bach Home - 16:57

FORMATION:
Jani Korpi: Batterie / Guitare Acoustique, Voix
Janne Ylikorpi: Basse / Claviers
Joni Tiala: Guitares / Claviers / Voix
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
LUCID DREAMS: Build And Destroy (2015)
HARD ROCK - Nouvel album d'un combo norvégien qui ravira les fans de hard rock pas trop regardants sur la matière.
PARADISE LOST: Symphony Of The Lost (2015)
METAL GOTHIQUE - Comme bien d'autres avant lui, Paradise Lost s'associe à un orchestre symphonique pour un résultat des plus mitigés !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MOONWAGON
MOONWAGON_Night-Dust
Night Dust (2010)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021