GROUPE/AUTEUR:

IMMORTAL

(NORVÈGE)

TITRE:
PURE HOLOCAUST (1993)
LABEL:
OSMOSE PRODUCTION
GENRE:
BLACK METAL

"Opus matriciel, "Pure Holocaust" va fixer pour toujours dans la roche glacée l'identité de ses Norvégiens."
CHILDERIC THOR - 10.12.2015 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
En 1993, alors que la presse metal ne jure que par le grunge, ignorant tout ce qui n'est pas édité par de gros labels, une révolution a pourtant lieu dans l'ombre en Norvège, avant de se répandre telle la peste noire à travers tout le vieux continent. Elle porte un nom, le black metal, genre qui, à cette époque, se résume encore pour beaucoup à Hellhammer et Bathory. Cultes et fantasmées par ceux qui ne les ont pas vécues, ces années-là sont celles des œuvres fondatrices, parmi lesquelles figurent donc les premiers Immortal.

Un an après avoir accouché de "Diabolical Fullmoon Mysticism", le groupe, réduit au seul duo Abbath / Demonaz qui se partage tous les instruments,  se fend d'un second méfait qui lui est en tous points largement supérieur. Bien que d'une durée équivalente à celle de son prédécesseur, "Pure Holocaust" se veut plus intense. Privé d'intro et d'une longue conclusion, il va à l'essentiel, offrande épurée vibrant d'une énergie froide et magnétique. Mieux produit par Pytten, l'homme qui a enregistré presque toutes les pierres angulaires du genre et bénéficiant d'une écriture plus aboutie, l'opus ne laisse aucun instant de répit, depuis 'Unsilent Storms In the North Abyss' jusqu'au titre éponyme final. Matriciel, il va fixer pour toujours dans la roche glacée l'identité de ses géniteurs.

Tout y est déjà en place, la voix de gargouille d'Abbath, les lignes de guitares aussi dissonantes qu'entêtantes qui donnent envie d'aller galoper à travers de vastes forêts éternelles ('Frozen By Icewinds'), ces textes d'une froide mythologie et surtout cet art noir lugubre, fruit de la nuit et des démons qui l'accompagnent. Bien que fonçant à toute vitesse, propulsée par une batterie digne du lapin Duracell ('A Sign For The Norse Hordes To Ride'), les Norvégiens se montrent maîtres des tempos reptiliens, des saillies rampantes entre deux geysers de violence brute, comme le révèlent 'The Sun No Longer Rises' ou 'As The Eternity Opens'.

Nombreux sont ceux qui pensent - à raison sans doute - qu'Immortal ne fera peut-être jamais mieux, pas même avec le fameux "Battle In The North", car à cette époque, il y a plus de vingt ans désormais, son black metal brillait d'un lustre noir et maléfique dans sa pureté ancestrale, drapé dans un suaire gelé et capable de recouvrir d'une nuit sans fin tout ce qui l'entoure. Tout le contraire en somme des albums gravés à partir de "At The Heart Of Winter", certes excellents et techniquement plus maîtrisés mais vierges de cette âme obscure qui habitait le groupe à ses débuts. A réécouter "Pure Holocaust", on mesure le gouffre tant sonore que spirituel qui le sépare de ses futurs successeurs... 

Plus d'information sur http://www.immortalofficial.com



GROUPES PROCHES:
MARDUK, INQUISITION, I , DEMONAZ, TSJUDER, ROTTING CHRIST, BURZUM, FIR BOLG

LISTE DES PISTES:
01. Unsilent Storms In The North Abyss
02. A Sign For The Norse Hordes To Ride
03. The Sun No Longer Rises
04. Frozen By Icewinds
05. Storming Through Red Clouds And Holocaust Winds
06. Eternal Yers On The Path To The Cemetary Gates
07. As The Eternity Opens
08. Pure Holocaust


FORMATION:
Abbath: Chant / Basse / Batterie
Demonaz: Guitares


TAGS:
90's, Sombre
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC IMMORTAL
DERNIERE ACTUALITE
IMMORTAL : Nouveau morceau
Toutes les actualités sur IMMORTAL
DERNIERE INTERVIEW
Neuf ans après son dernier album et trois ans après le départ de son guitariste fondateur et emblématique, Immortal signe son grand retour !

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DRENALIZE: Destination Everywhere (2015)
HARD ROCK Malgré ses défauts de jeunesse, cet album n'en reste pas moins une bonne surprise, compensant son manque d'originalité par une énergie et un enthousiasme communicatifs et sincères, tout en révélant un incontestable potentiel.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TYRANNY: Aeons Of Tectonic Interment (2015)
DOOM Avec "Aeons Of Tectonic Interment", Tyranny apparaît plus que jamais comme la plus effrayante expression sonore de l'œuvre de Lovecraft.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT IMMORTAL
IMMORTAL_Northern-Chaos-Gods
Northern Chaos Gods (2018)
5/5
-/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
IMMORTAL_All-Shall-Fall
All Shall Fall (2009)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
IMMORTAL_Sons-Of-Northern-Darkness
Sons Of Northern Darkness (2002)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
IMMORTAL_Damned-In-Black
Damned In Black (2000)
3/5
-/5
OSMOSE PRODUCTION / BLACK METAL
IMMORTAL_At-The-Heart-Of-Winter
At The Heart Of Winter (1999)
4/5
-/5
OSMOSE PRODUCTION / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020