GROUPE/AUTEUR:

PHIL COLLINS

(ROYAUME UNI)

TITRE:
HELLO... I MUST GOING (1983)
LABEL:
WEA
GENRE:
POP

"Dans la continuité de son premier album solo, Phil Collins délivre un album solide et agréable qui le conforte dans son succès."
OCERIAN - 18.12.2015 - (1) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
4/5
Après une entrée fracassante dans les hits parades avec son premier album solo, Phil Collins revient dès l'année suivante avec un "Hello, I Must Be Going" dans la lignée de son prédécesseur, "Face Value". En revanche, pas de stars tel Eric Clapton, pour l'accompagner, l'Anglais, se contente de sa garde rapprochée avec notamment l'indéboulonnable Daryl Struemer à la guitare.

L'album s'ouvre sur l'original 'I Don't Care Anymore' qui s'inscrit dans la veine du tube inter planétaire 'In The Air Tonight" à la redoutable noirceur et au caractère épuré. Ce nouveau tube constitue une sorte d'empreinte de Phil Collins et lui confère une personnalité que seuls les morceaux enjoués façon rythm and blues ne suffiraient pas à insuffler. Cet aspect sombre se retrouvera sur plusieurs titres, tels 'Do You Know, Do You Care?" qui lui permettent aussi de se démarquer franchement de Genesis. A noter que sur ces titres comme sur la plupart des autres, le travail du bassiste John Giblin est remarquable.

L'autre tube incontournable est 'You Can't Hurry Love', reprise de The Supremes de 1966 (époque Diana Ross). Il s'agit de l'autre facette de Collins en général et de cet album en particulier, à savoir les chansons entraînantes dotées de cuivres efficaces. Le talent de mélodiste du batteur/chanteur est éclatant sur l'ensemble des morceaux. On retrouve la même classe et la même sobriété que ce soit sur les titres épurés, les douces ballades qui sentent bon un romantisme teinté de mélancolie ("Thru These Walls") ou sur les titres pop légèrement funky ('I Can Not Believe It's Thru', 'It Don't Matter to Me'). On trouve aussi un instrumental de haute volée, doté d'une mélodie séduisante, au point d'être utilisé par la publicité, à savoir 'The West Side'. Sur l'ensemble de l'album, la sensibilité comme l'emphase sont présentes avec ce son et ce chant si caractéristiques qui font que Phil Collins, qui encaisse sans broncher de nombreuses critiques de la part des fans du Genesis de la première heure, demeure un artiste reconnaissable.

Même si le succès de ce deuxième album est un peu moindre que "Face Value", on peut noter la constance d'un Phil Collins globalement un peu plus sombre mais toujours efficace et fédérateur. Car avec de multiples disques d'or ou de platine à travers le monde et le monumental succès de 'You Can't Hurry Love", il frappe un nouveau grand coup et fait preuve d'un savoir-faire incontestable.

Plus d'information sur http://www.philcollins.co.uk/fr



GROUPES PROCHES:
MIKE RUTHERFORD, PETER GABRIEL, GENESIS, MIKE + THE MECHANICS

LISTE DES PISTES:
01. I Don't Care Anymore
02. I Cannot Believe It's True
03. Like China
04. Do You Know
05. You Care
06. You Can't Hurry Love
07. It Don't Matter To Me
08. Thru These Walls
09. Don T Let Him Steal Your Heart Away
10. The West Side
11. Why Can't It Wait Til Morning


FORMATION:
Phil Collins: Chant / Basse / Claviers / Batterie
Daryl Stuermer: Guitares / Claviers
Don Myrick: Sax
John Giblin: Basse
Mo Foster: Basse
Peter Robinson: Claviers
The Phenix Horns: Cuivres


TAGS:
80's, Accessible / FM
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
REALMEAN - 27/12/2015 -
0 1
5/5
Je l'avais racheté en CD après l'avoir découvert en cassette (oui, ça existait, à l'époque...). S'il ne fallait en conserver qu'un seul de Phil Collins, pour moi, ce serait celui-là. On passe de l'ombre à la lumière d'une piste à l'autre ('I don't care anymore' qui suinte la souffrance et l'obsession exacerbées, en contrepoint complet de son intitulé - suivi du paradisiaque 'I cannot believe it's true', ou encore l'oracle désincarné et écrasant de 'Do you know, do you care', qui précède le 'Can't hurry love', un summum d'espoir avec le grand amour en ligne de mire), mais ce jeu de yoyo émotionnel ne nuit absolument pas à l'unité de ce fantastique album. La sensibilité dont fait preuve l'artiste y est exceptionnelle. Du début à la fin, l'oreille y reste accrochée, captivée, et définitivement ensorcelée après l'ultime soupir de 'Why can't it wait 'til morning'. Il y a très peu d'albums de cette qualité d'écriture qui peuvent s'écouter sans état d'esprit préalable. C'est le cas de "Hello, I must be going", qui peut reprendre le chemin du lecteur à tout moment, et s'apprécier comme au premier jour. Alors oui, on est très loin du rock progressif ou néo-progressif, mais on passe complètement à côté de ce trésor collinien si on l'écoute à l'aune de la production génésienne. Hello, we must know listening !
Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
REALMEAN - 27/12/2015 20:51:58
0
Hello... I must BE going ;-)
Haut de page
EN RELATION AVEC PHIL COLLINS
DERNIERE ACTUALITE
PHIL COLLINS Hospitalisé
Toutes les actualités sur PHIL COLLINS
NOTES
2/5 (1 avis) 4.2/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
IXION(FR): Enfant De La Nuit (2015)
DOOM Réceptacle d'un doom stratosphérique, "Enfant de la nuit" palpite d'une richesse souterraine, propulsant Ixion vers une autre dimension.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MARTIN TURNER: Written In The Stars (2015)
ROCK Un excellent album de rock, sans prise de tête, juste très agréable à écouter.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PHIL COLLINS
PHIL-COLLINS_Going-Back
Going Back (2010)
2/5
2/5
WARNER / ROCK
PHIL-COLLINS_testify
Testify (2002)
3/5
4/5
WEA / POP
PHIL-COLLINS_Dance-Into-The-Light
Dance Into The Light (1996)
3/5
5/5
ATLANTIC RECORDS / POP
PHIL-COLLINS_Both-Sides
Both Sides (1993)
2/5
5/5
WEA / POP
PHIL-COLLINS_--But-Seriously
... But Seriously (1989)
5/5
4/5
WEA / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020