ALMANAC

(ALLEMAGNE)

TSAR

(2016)
LABEL:

NUCLEAR BLAST

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Chant aigu, Concept-album, Epique, Mélancolique, Symphonique
"Avec Almanac, Victor Smolski se lance dans un nouveau projet mais reste très proche de ce qu'il proposait avec Rage, "Tsar" manquant de ce fait d'un peu de folie et d’originalité."
NOISE (04.04.2016)  
3/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Toutes les belles histoires ont une fin. Celle de la collaboration entre Peavy Wagner et Victor Smolski aura duré plus de 15 ans. Elle a pris fin en février 2015 par un communiqué laconique et cela s’est fait dans une ambiance plus que tendue. On sentait cela venir tant Rage tournait en rond que ça soit avec son dernier disque, ‘21’, ou avec l’album du Lingua Mortis Orchestra sorti en 2013. Suite à cette séparation, Smolski a voulu gardé le nom de l’orchestre mais c'est finalement Wagner qui l’a conservé. Sans perdre de temps, le guitariste russe lance alors fin 2015 son projet, Almanac, où il travaille avec les mêmes musiciens classiques et une nouvelle section rythmique, et pour lequel il recrute comme chanteurs David Readman de Pink Cream 69 et Andy B. Franck de Brainstorm. Almanac nous propose son premier album, "Tsar", qui revient sur l’histoire de la Russie au travers de la vie d’Ivan le Terrible.  

Musicalement, "Tsar" propose un heavy symphonique et mélodique dans le style du LMO. Et alors que le thème s’y prêtait bien, Smolski n’a inclus aucun élément de folklore russe qui aurait pu amener une touche de changement. De fait, Almanac sonne comme la suite logique de ce qu’a écrit le guitariste avec Rage. La force principale de ce disque vient de ses chanteurs qui s’entendent parfaitement et forment un duo de feu transcendant bien souvent les titres, Readman amenant la touche symphonique et mélodique tandis que Franck apporte toute sa puissance vocale dans un esprit heavy classique.

‘Tsar’ ouvre l’album idéalement, titre épique par excellence au bel équilibre entre symphonique aux parties orchestrales très soignées et heavy. A la batterie, Michael Kolar est bluffant de puissance tandis qu’à la guitare Smolski se fait plaisir avec riffs et soli à la fois techniques et rapides. Par la suite, on retiendra ‘Self-Blinded Eyes’, ‘Children Of The Future’ ou encore ‘Nevermore’ qui font le travail avec efficacité. Certes Smolski reste ancré dans son style et n’en bouge pas un instant mais de bons refrains, des soli bluffants de virtuosité et une force épique symphonique permettent à ces chansons de bien marquer l’auditeur.

Mais il y a aussi des défauts dans la cuirasse du "Tsar". Le disque a été composé rapidement et cela se ressent. Sur ‘Hand And Tied’, Smolski en fait de trop et sombre dans le démonstratif. De même, ‘Darkness’ est un interlude aussi pompeux qu'inutile. ‘No More Shadows’ sonne trop comme Avantasia pour convaincre pleinement et manque d’originalité. Et ‘Flames Of Hate’ n’apporte rien et laisse une impression de déjà trop souvent entendu.

Le bilan de ce "Tsar" est donc mitigé. En voulant lancer rapidement son projet personnel, Victor Smolski est sans doute allé trop vite. Almanac montre des qualités certaines mais voit Smolski pas mal se répéter et en faire de trop. Le disque reste d'une écoute agréable mais il en faudra bien plus par la suite pour être complètement convaincu par cette nouvelle aventure.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Tsar
02. Self Blinded Eyes
03. Darkness
04. Hands Are Tied
05. Children Of The Future
06. No More Shadows
07. Nevermore
08. Reign Of Madness
09. Flames Of Fate

FORMATION:
Andy B. Franck: Chant
Armin Alic: Basse
David Readman: Chant
Enric Garcia: Claviers / Piano
Jeannette Marchewka: Chant
Michael Kolar: Batterie
Victor Smolski: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ALMANAC: Les détails sur 'Rush Of Death'
DERNIERE INTERVIEW
ALMANAC (19 FEVRIER 2016)
Music Waves a rencontré Victor Smolski - tête pensante du nouveau super-groupe Almanac - pour évoquer ce nouveau projet mais également ses 15 ans au sein de Rage...
 
AUTRES CHRONIQUES
ENTOMBED A.D.: Dead Dawn (2016)
DEATH METAL - Même si l'originalité de "Dead Dawn" n'est pas au rendez-vous, cette rondelle hargneuse, bourrée de qualités et d'une efficacité redoutable, mérite d'être écoutée avec un respect et une application toute "métallique".
SULPHUR: Omens Of Doom (2016)
BLACK METAL - A l'instar de Enslaved dont il est de plus en plus proche et sans museler sa puissance de feu, Sulphur a réussi sa mue, offrant sans aucun doute avec "Omens Of Doom" son effort le plus abouti.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ALMANAC
ALMANAC_Rush-Of-Death
Rush Of Death (2020)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
ALMANAC_Kingslayer
Kingslayer (2017)
4/5
4.3/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024