GROUPE/AUTEUR:

MANFRED MANN'S EARTH BAND

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE GOOD EARTH (1974)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK

"Succéder au sublime "Solar Fire" n'est pas chose aisée... et pourquoi pas en proposant de devenir propriétaire d'un bout de terre perdue au Pays de Galles ?"
TONYB - 01.06.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Devenir propriétaire d'un (petit) coin perdu du Pays de Galles en achetant un album ? Voilà l'offre pour le moins originale que Manfred Mann's Earth Band proposait lors de la publication de "The Good Earth" en 1974, le dos de la pochette étant rien moins qu'un véritable titre de propriété d'un terrain acquis par le groupe et mis en découpe pour les heureux acheteurs du disque !
Au-delà de l'anecdote qui valut d'ailleurs une belle publicité au groupe, ce cinquième album studio, empli de considérations écologiques, avait la redoutable tâche de succéder au sublime "Solar Fire". Et pour cela, le groupe va continuer de déployer ses recettes progressives, faisant la part belle à de longues minutes instrumentales.

Par rapport à son prédécesseur, "The Good Earth" a perdu ses aspects planants, avec une part plus importante laissée aux guitares. Cette tendance est présente dès 'Give me the Good Earth',  titre en plusieurs parties qui mixe bruits de la nature, un thème très purple-ien, un gros solo de guitare stridente et un passage central très pastoral. Mais les claviers ne sont évidemment pas laissés pour compte, et un premier solo de Moog vient très vite rééquilibrer la balance entre les différents instruments. Le dialogue entre ceux-ci sera d'ailleurs une constance tout au long des 38 minutes de l'album.

Finalement peu présentes, les parties vocales s'avèrent le maillon un peu faible du disque. Que ce soit l'insignifiant 'I'll be Gone' ou encore les premières minutes de 'Earth Hymn part 1', avant que celui-ci ne mue vers un génial solo de Moog suivi d'une sarabande infernale, la tendance (volontaire ou non ?) globale est très clairement orientée vers un contenu instrumental propre à servir de base à des improvisations futures sur scène… à moins que ce ne soit celles-ci qui aient inspirées cela ?

Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, on retrouvera également quelques Tubular Bells bien senties dans l'introduction martiale de 'Sky High', avant que celui-ci ne vire au jazz-prog, ou encore dans le final de 'Be not too Hard', faisant de cette galette une production originale mais finalement bien en phase avec son époque !

Album concis, "The Good Earth" continue d'écrire l'histoire pour le line-up historique de Manfred Mann's Earth Band. Moins grandiose et immédiat que "Solar Fire", il reste néanmoins une pièce essentielle dans la discographie du groupe.

Plus d'information sur http://www.manfredmann.co.uk



GROUPES PROCHES:
BARCLAY JAMES HARVEST, THE BEATLES, SUPERTRAMP, NEKTAR

LISTE DES PISTES:
01. Give Me The Good Earth
02. Launching Place
03. I'll Be Gone
04. Earth Hymn
05. Sky High
06. Be Not Too Hard
07. Earth Hymn [part 2]


FORMATION:
Chris Slade: Batterie
Colin Pattenden: Basse
Manfred Mann: Claviers
Mick Rogers: Chant / Guitares


TAGS:
70's, Epique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MANFRED MANN'S EARTH BAND
NOTES
3/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
STANGALA: Klanv (2016)
HEAVY METAL "Klañv" nous entraîne dans un voyage halluciné, accouplant avec habileté et folie doom, black metal et folklore breton en une potion aussi délicieuse que venimeuse.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
RORCAL: Creon (2016)
HARDCORE Composé de quatre titres aux dimensions hallucinées, "Creon" forme un agrégat indivisible brutal et sévère, massif et tendu comme la corde d'un arc.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MANFRED MANN'S EARTH BAND
MANFRED-MANN-S-EARTH-BAND_Live-in-Ersingen-11
Live In Ersingen 2011 (2011)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
MANFRED-MANN-S-EARTH-BAND_Leftovers
Leftovers (2011)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
MANFRED-MANN-S-EARTH-BAND_06
2006 (2004)
4/5
2.5/5
PHILIPS/PHONOGRAM / ROCK PROGRESSIF
MANFRED-MANN-S-EARTH-BAND_Mann-Alive
Mann Alive (1998)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK
MANFRED-MANN-S-EARTH-BAND_Soft-Vengeance
Soft Vengeance (1996)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020