GROUPE/AUTEUR:

MANFRED MANN'S EARTH BAND

(ROYAUME UNI)

TITRE:
NIGHTINGALES & BOMBERS (1975)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Sixième album du groupe, "Nightingales and Bombers" représente la synthèse parfaite de la première époque du Manfred Mann's Earth Band."
TONYB - 24.04.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Sans ralentir le rythme de ses publications, Manfred Mann's Earth Band publie en cette année 1975 son sixième album, au titre inspiré par la cohabitation d'un chant de rossignol entendu dans la nature, supplanté par le passage d'un bombardier (les enregistrements se retrouvent d'ailleurs sur la dernière plage de l'album), "Nightingales and Bombers" étant pour l'occasion la dernière production du quatuor original, le guitariste Mick Rogers quittant le navire à son issue.

Jusqu'alors, le Band s'était signalé par quelques reprises, notamment de Bob Dylan, mais l'histoire du groupe retiendra aussi et surtout celles concernant des morceaux de Bruce Springsteen, au premier rang desquels 'Spirits in the Night' fera les beaux jours du groupe en live, et introduit ici de la meilleure manière qui soit 'Nightingales and Bombers', malgré une rythmique un peu paresseuse.
Pourtant, le reste de l'album ne sera pas franchement à l'avenant, celui-ci étant majoritairement instrumental, soit par le biais de titres complets ('Crossfade', 'Nightingales and Bombers', 'As Above so Below') ou de longues parties mettant en exergue les qualités techniques des différents membres du groupe. On le sait, celui-ci n'est jamais aussi à l'aise qu'en live, notamment dans des parties plus ou moins improvisées que l'on retrouve ensuite reformatées dans les albums studio. Et ici, l'auditeur qui frétille d'envie lorsque l'imagination des musiciens se libère va être largement servi : basse ronflante à la musicalité extrême, soli de guitares en tous genres, batterie enchaînant les rythmiques complexes et les breaks, et bien entendu, les inévitables soli de Moog si caractéristiques du maître des lieux emmènent l'auditeur dans une sarabande frénétique aux accents bluesy qui n'a de cesse de se renouveler.

Au milieu de ces semi-improvisations aux accents très seventies, nous trouvons cependant la splendide ballade 'Visionary Mountains', portée par une belle basse ronde et enluminée par un superbe solo de guitare venant rappeler tout l'apport de Mick Rogers dans le son du groupe. On notera également les claviers à la Supertramp de 'Fat Nelly', le tout étant de savoir qui a inspiré qui dans l'histoire !

Enfin, le conclusif 'As Above so Below' vient terminer là encore de manière très inspirée ce qui est sans doute l'album qui synthétise le mieux cette première période du Manfred Mann's Earth Band, constituée d'influences blues rock et progressives. Incontournable.

Plus d'information sur http://www.manfredmann.co.uk



GROUPES PROCHES:
THE BEATLES, BARCLAY JAMES HARVEST, NEKTAR, SUPERTRAMP

LISTE DES PISTES:
01. Spirits In The Night
02. Countdown
03. Time Is Right
04. Visionary Mountains
05. Nightingales And Bombers
06. Fat Nelly
07. As Above So Below


FORMATION:
Chris Slade: Batterie
Colin Pattenden: Basse
Manfred Mann: Claviers
Mick Rogers: Chant / Guitares


TAGS:
70's, Bluesy, Instrumental, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MANFRED MANN'S EARTH BAND
NOTES
4/5 (1 avis) 5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
UNEVEN STRUCTURE: La Partition (2017)
METAL PROGRESSIF Uneven Structure invente le post djent et nous livre, avec "La Partition", un album qui fera date dans l’histoire du metal progressif moderne.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
VIANA: Viana (2017)
A.O.R. Malgré toutes ses qualités, "Viana" pourrait être comparé à une Ferrari roulant avec le frein à main.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MANFRED MANN'S EARTH BAND
MANFRED-MANN-S-EARTH-BAND_Live-in-Ersingen-11
Live In Ersingen 2011 (2011)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
MANFRED-MANN-S-EARTH-BAND_Leftovers
Leftovers (2011)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
MANFRED-MANN-S-EARTH-BAND_06
2006 (2004)
4/5
2.5/5
PHILIPS/PHONOGRAM / ROCK PROGRESSIF
MANFRED-MANN-S-EARTH-BAND_Mann-Alive
Mann Alive (1998)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK
MANFRED-MANN-S-EARTH-BAND_Soft-Vengeance
Soft Vengeance (1996)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020