GROUPE/AUTEUR:

NINE INCH NAILS

(ETATS UNIS)

TITRE:
BROKEN (1992)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL INDUSTRIEL

"Second album de Nine Inch Nails et voyage au pays de la violence."
ADRIANSTORK - 06.01.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Suite à une brouille avec sa maison de disques TVT Records, Trent Reznor, leader de Nine Inch Nails,​ s'enferme, donnant avec parcimonie des nouvelles sur son intégrité physique et mentale. C'est en 1992 qu'il décide de mettre un terme à son hibernation et d'offrir un successeur à son ''Pretty Hate Machine'', qui avait été un succès. 

Si le premier album était ténébreux, il savait ménager quelques moments de contemplation, notamment grâce à l'apport des synthétiseurs. ''Broken'' dérègle la machine au profit d'un son metal industriel encore plus violent. Avec ses refrains hurlés, 'Hapiness In Slavery' semble un lointain écho de 'Head Like A Hole', avec un savant dosage entre tension et explosion collatérale. Les paroles ainsi que le clip censuré réactivent l'histoire masochiste de ''Dans La Colonie Pénitentiaire'' de Franz Kafka. 'Gave Up' et ses synthétiseurs (dont un Mellotron MKV qui aurait paraît-il été possédé par ​John Lennon​) et guitares distordus envoie l'auditeur en orbite sur une planète industrielle. 'Wish' est une véritable séance d'électrocution rythmique. Le sommet de l'album, parangon industriel, est atteint sur 'Last' avec des guitares écorchantes en harmonie, et  Trent Reznor​ dont le chant tantôt rageur, tantôt suffocant, parfois à peine audible, nous fait part de ses rêves brisés et de son enlisement irrévocable dans une ténébreuse dépression. A noter que Martin Atkins (Public Image Limited​, ​Ministry) et surtout Chris Vrenna​ (Marilyn Manson​Stabbing Westward​) font, chacun sur une piste, leur apparition derrière les fûts.

On pourrait reprocher à l'album d'être assez court, dépassant d'une courte tête la demi-heure. Deux pistes cachées, une reprise d'Adam And The Ants​ et une plus convaincante de ​Pigface​,  situées sur les pistes 98 et 99 (rendant caduque un procédé que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître), et deux pistes durant moins d'une minute, pourraient nous faire croire que Trent Reznor a bâclé son nouvel album. Mais ce dernier a toujours pointé du majeur la différence de son béante entre le studio et le concert et suggéré que cet album était une tentative pour y remédier, sans toutefois ménager son auditoire. 

Ce second album de ​Nine Inch Nails ​nous confirme que ​les compositions de Trent Reznor ​sont les diamants noirs de sa mélancolie. Mais par sa brièveté et malgré certaines chansons coups de poing, l'album ne constitue pas une véritable avancée - il faudra attendre l'album suivant pour observer un saut qualitatif plus conséquent.

Plus d'information sur http://www.nin.com/



GROUPES PROCHES:
DIE KRUPPS, MARILYN MANSON, KILLING JOKE, MINISTRY, LAIBACH, A PERFECT CIRCLE

LISTE DES PISTES:
01. Pinion
02. Wish
03. Last
04. Help Me I Am In Hell
05. Happiness In Slavery
06. Gave Up
07. Physical (you're So)
08. Suck


FORMATION:
Trent Reznor: Chant / Guitares / Claviers / Batterie
Chris Vrenna: Batterie / Invité
Martin Atkins: Batterie / Invité


TAGS:
90's, Chaotique, Dissonant, Electro, Lourde, Oppressant, Sombre, Guitar-Hero, Chant éraillé, Chant grave, Chant grunt/growl, Chant guttural, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC NINE INCH NAILS
DERNIERE ACTUALITE
NINE INCH NAILS: deux albums en téléchargement gratuit!
Toutes les actualités sur NINE INCH NAILS
NOTES
4/5 (1 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PARADISE LOST: Symphony Of The Lost (2015)
METAL GOTHIQUE Comme bien d'autres avant lui, Paradise Lost s'associe à un orchestre symphonique pour un résultat des plus mitigés !
 
CHRONIQUE SUIVANTE
BILLION DOLLAR BABIES: Chemical God (2016)
HEAVY METAL Avec "Chemical God", les Suédois de Billion Dollar Babies signent un superbe album de heavy rock théâtral teinté d'industriel et se placent en dignes héritiers d'un Alice Cooper.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NINE INCH NAILS
NINE-INCH-NAILS_Hesitation-Marks
Hesitation Marks (2013)
4/5
4.5/5
AUTRE LABEL / ROCK ALTERNATIF
NINE-INCH-NAILS_Pretty-Hate-Machine
Pretty Hate Machine (1989)
5/5
3/5
AUTRE LABEL / METAL INDUSTRIEL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020