.
.
GROUPE/AUTEUR:

UTOPIA

(ITALIE)

TITRE:
MOOD CHANGE (2016)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL PROGRESSIF

"Après un premier album épatant et six années d'absence, Utopia tente à nouveau de prendre la tête des formations prog metal fusion actuelles. Et il possède toujours un beau potentiel pour l'y mener."
MR.BLUE - 22.02.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Voilà un groupe que l'on croyait perdu à jamais ! A l'image d'un Aspera, Utopia faisait figure, après la sortie d'un premier album épatant ("Ice And Knives" en 2010), de nouvelle sensation prog metal fusion à suivre de très près. Et, comme ils avaient débarqué dans le paysage musical, il en avaient brusquement disparu.

Il aura alors fallu attendre six longues années (le groupe semble les avoir passées dans une dimension parallèle) avant de pouvoir écouter un nouvel album d'Utopia. Et tout cela de se faire non sans un certain plaisir. Si 'The Trickster' lance l'album de façon un peu brusque (nous aurions aimé une petite mise en jambe ambiancée), le titre contient déjà un superbe passage instrumental entamé par un riff gras et haché et des montées assez impressionnantes de Riccadro derrière le micro. Les sons de claviers, personnels sans tomber dans le plagiat ou le kitsch, rendent les soli de Lorenzo Antonelli très crédibles et accrocheurs. La formule, évoquant Dream Theater et leurs amis, confirme que le groupe italien n'a rien perdu de son talent à composer des refrains vite mémorisables, faisant rimer technique alambiquée avec fluidité et musicalité.
  
Plus loin, 'Black' et ses ambiances jazz fusion à la Miles Davis version "You're Under Arrest" propose un exercice musical original et au groove malin. Si le corps reste de formule classique, le costume évoque souvent les frasques d'un Andromeda, notamment à travers les superbes soli ébouriffants de Lorenzo Venza.  Si 'Fight' reste de très bonne facture et le riche en clavier 'Dust' pose un peu le tempo général de l'album, les deux derniers titres de l'album vont placer la barre très haut. Du long de ses 7 minutes, 'I Will Try' parvient à associer à des mélodies plus mainstream un caractère épique solide et suffisamment de cassures et changements de rythme (le solo de clavier jazz/fusion à la David Garfield) pour ne pas finir hors catégorie. Enfin, le bien nommé 'Mood Changes' balancera l'un des plus gros riffs de l'album sur un cri de Riccardo pour, l'instant d'après, basculer dans un jazz latino à la basse bondissante. Et là, dans des ambiances touffues, variées mais ultra-mélodiques, nous retrouverons une fois encore le Andromeda des premiers albums, la voix marquée de Riccardo n'y étant pas pour rien. 

Quoi c'est déjà fini !? Et bien non, les plus malins d'entre vous auront probablement remarqué que toute une partie de l'album n'a pas vraiment été mentionnée. Et pour cause. Si 'Your Mirror' fait belle figure, propose à son tour de très légères mélodies et offre à Riccardo Fenaroli les parties vocales les plus mainstream de l'album, des titres plus bateaux comme 'I Want To Know', 'Corpus Caeleste' qui nous perd un peu en route malgré de bonnes idées (l'assemblage de nombreuses différentes sous-parties, aussi bonnes soient-elles, n'est pas toujours chose aisée) et 'I'll Be A Fool' versant dans la ballade mal embouchée viennent ternir un peu cet ensemble pourtant solide, faute d'un réel fil rouge ou d'un manque de finesse dans la production. 

Au final, sans confirmer son statut de nouvelle sensation, Utopia possède avec "Mood Changes" de quoi faire largement plaisir aux amateurs du genre, même les plus exigeants. Maintenant, pour percer vraiment, le groupe gagnerait à ne pas nous faire attendre six années de plus. 

Plus d'information sur http://www.utopiaband.com



GROUPES PROCHES:
ELECTRIC OUTLET, PLANET X, DREAM THEATER, FAITH NO MORE, J.A.M.

LISTE DES PISTES:
01. The Trickster
02. Corpus Caeleste
03. I Want to Know
04. Your Mirror
05. I'll Be a Fool
06. Fight
07. Black
08. Dust
09. I Will Try
10. Mood Changes


FORMATION:
David Cannata: Batterie
Enrico Sandri: Basse
Lorenzo Antonelli: Claviers
Lorenzo Venza: Guitares
Riccardo Fenaroli: Chant


TAGS:
Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC UTOPIA
DERNIERE ACTUALITE
UTOPIA: Mood Change
Toutes les actualités sur UTOPIA
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
NALLE PAHLSSON'S ROYAL MESS: Nalle Pahlsson's Royal Mess (2015)
HARD ROCK MELODIQUE Avec cet album, Nalle Pahlsson sort de l'ombre et offre un album bien loin du bazar que son titre et sa liste d'invités pourraient laisser craindre. A conseiller à tous les amateurs de mélodies énergiques.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
METAL CHURCH: Blessing In Disguise (1989)
HEAVY METAL Ce premier album de Metal Church avec Mike Howe derrière le micro est une pure réussite de heavy thrash teintée de passages épiques et mélodiques de grande classe.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT UTOPIA
UTOPIA_Ice-And-Knives
Ice And Knives (2010)
4/5
2/5
ANTEO RECORDS / METAL PROGRESSIF
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020