GROUPE/AUTEUR:

JOE SATRIANI

(ETATS UNIS)

TITRE:
CRYSTAL PLANET (1998)
LABEL:
EPIC
GENRE:
GUITAR HERO

""Crystal Planet" est la démonstration d'un musicien en perpétuelle évolution qui renoue avec ses inspirations habituelles mais en laissant la technologie faire une entrée fracassante dans son jeu."
NUNO777 - 15.01.2016 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
C'est un Joe Satriani radieux, crâne rasé et lunettes noires, qui émerge à la sortie de l'excellent "Joe Satriani". L'américain aborde la quarantaine avec une générosité, une ouverture d'esprit et un statut de meneur entérinés par la création en 1996 de son événement guitaristique majeur : le G3. Le G3 est une tournée organisée autour de Satch et Steve Vai, les deux amis fidèles du rendez-vous, auxquels s'ajoutent de nombreuses pointures comme Eric Johnson (qui inaugurera l'aventure et sera immortalisé sur le DVD "Live In Concert" de 1997), John Petrucci, Robert Fripp, Steve Morse, Yngwie Malmsteen, Paul Gilbert ou Al Di Meola. Au sortir de l’aventure introspective et radicale de son sixième album, Satch retrouve son écriture stratosphérique, éthérée et nourrie d’influences vintage, tout en modernisant son environnement sonore.

Le Satch qui aborde la fin du siècle se veut à la fois conservateur et innovant. Conservateur tout d'abord, car autour du noyau constitué de ses vieux compères Jeff Campitelli et de Stu Hamm, presque dix ans après sa participation sur "Flying In A Blue Dream", Joe renoue avec l'exigence technique, le lyrisme et la composition aérienne qui ont forgé sa signature dans les premiers albums. Les quinze titres de "Crystal Planet" retrouvent une forte discipline dans les constructions en dégageant toujours autant de mélodie et d'énergie. Le blanc immaculé de la pochette, qui tranche avec le rougeoyant  "Joe Satriani", résulte de l’addition de toutes les couleurs de la palette harmonique de Satch qui se combinent pour façonner un des disques les plus hétéroclites de l’américain.

"Crystal Planet" fait cohabiter les morceaux puissants, dont certains deviendront des classiques souvent joués en concert, avec toujours autant de mélodies célestes ('With Jupiter In Mind') comme l'orientalisante 'Crystal Planet' ou la bluesy 'House Full Of Bullets', et les ballades extra-terrestres dont Satch a le secret (la sublime 'Love Thing' dont la reprise à la basse par Stu dans le live à San Francisco est fameuse). La maîtrise du riff n'a pas abandonné le virtuose et quelques-unes de ses meilleures inspirations sont gravées à jamais sur ce disque comme les martelées 'Time' et 'A Train Of Angels' ou les percutantes 'Up In The Sky' et 'Trundrumbalind'. La fibre expérimentale de Satriani s'exprime quant à elle dans l'évanescente 'A Piece Of Liquid', la jazzy 'Raspberry Jam Delta-V' ou la minimaliste 'ZZ's Song' en hommage à son fils Zachariah Zane.

Mais "Crystal Planet" est aussi un projet audacieux pour un Satriani technophile qui s'aventure pour la première fois à faire entrer l’électronique au cœur de sa musique. Le nouveau venu Eric Caudieux, claviériste et ingénieur du son américain qui a par la suite travaillé sur le "Chinese Democracy" des Guns N'Roses est l'invité surprise de ce septième album. La collaboration, qui prendra une tournure radicalement techno sur le prochain album, durera dix ans et affecte déjà le design sonore, le rendu et la production des compositions qui gagnent en agréments, ampleur et profondeur ('Raspberry Jam Delta-V'). Le jeu de Satch aussi prend une nouvelle dimension et s'enrichit via l'utilisation de pédaliers aux effets variés et modernes (la pédale whammy par exemple).

Si "Crystal Planet" signe le retour d'un Satch à l'écriture plus familière, après un "Joe Satriani" brut et instinctif, il amorce aussi un virage qui placera son prochain album aux antipodes de tout ce qu'il a déjà composé jusqu'à présent. Joe Satriani prend des risques pour ce disque qui, selon ses dires, serait le croisement du "Band Of Gypsys" de Hendrix et le "Fat Of The Land" de Prodigy, et le résultat est une réussite, tant en termes de qualité que de ventes. Cela va conforter l'Américain dans son pari d'explorer encore plus intensément la fusion de la guitare instrumentale et de la musique électronique.

Plus d'information sur http://www.satriani.com/



GROUPES PROCHES:
YANN ARMELLINO, PAT O'MAY, STEVE VAI, ALEX CORDO, PATRICK RONDAT, CHICKENFOOT

LISTE DES PISTES:
01. Up In The Sky
02. House Full Of Bullets
03. Crystal Planet
04. Love Thing
05. Trundrumbalind
06. Lights Of Heaven
07. Raspberry Jam Delta-v
08. Ceremony
09. With Jupiter In Mind
10. Secret Prayer
11. A Train Of Angels
12. A Piece Of Liquid
13. Psycho Monkey
14. Time
15. Z.z.'s Song


FORMATION:
Elk Thunder: Batterie
Eric Caudieux: Claviers
Eric Valentine : Basse / Claviers / Batterie
Jeff Campitelli: Batterie
Joe Satriani: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Harmonica
Rhoades Howe: Batterie
Stuart Hamm: Basse


TAGS:
Electro, Expérimental, Fusion, Instrumental, Technique, Guitar-Hero
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
NEWF - 15/01/2016 -
0 0
5/5
Un des meilleurs opus de Satriani si ce n'est le meilleur. Entièrement instrumental, il est techniquement et mélodiquement pas loin de la perfection avec un souci constant de la note juste. Guitariste génial, Satch est avant tout musicien et s'adresse à tout le monde, pas uniquement aux gratteux. C'est ce qui le distingue de pas mal de ses copains shredders et fait de cet album est une merveille.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC JOE SATRIANI
DERNIERE ACTUALITE
JOE SATRIANI: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur JOE SATRIANI
DERNIER ARTICLE
JOE SATRIANI - LE GRAND REX (PARIS) - 24 SEPTEMBRE 2015
A peine 2 mois après la sortie de son dernier effort Shockwave Supernova, LE Maestro entame sa tournée Européenne par notre beau pays avec une affiche de rêve : Mike Keneally, Marco Minnemann et Bryan Beller pour 2h de pure leçon de guitare... Tous les articles sur JOE SATRIANI
DERNIERE INTERVIEW
Juste avant son entrée sur la scène mythique de l'Olympia, Music Waves a eu le privilège de se voir accorder une brève interview exclusive avec un guitar hero tout aussi mythique, Joe Satriani pour faire un tour rapide et exhaustif de sa longue carrière.

NOTES
- /5 (0 avis) 4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
TOXIC SMILE: Farewell (2015)
ROCK PROGRESSIF Le concept créatif et intelligent de "Farewell" est la base d'un album prog riche et pleinement abouti. Chaudement recommandé.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
STANDING OVATION: Gravity Beats Nuclear (2015)
METAL PROGRESSIF Un metal prog inventif et théâtral pour ces Finlandais qui poursuivent avec bonheur leur petit bonhomme de chemin.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT JOE SATRIANI
JOE-SATRIANI_Shapeshifting
Shapeshifting (2020)
4/5
2/5
SONY MUSIC / GUITAR HERO
JOE-SATRIANI_What-Happens-Next
What Happens Next (2018)
5/5
4.3/5
SONY MUSIC / GUITAR HERO
JOE-SATRIANI_Shockwave-Supernova
Shockwave Supernova (2015)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / GUITAR HERO
JOE-SATRIANI_Unstoppable-Momentum
Unstoppable Momentum (2013)
4/5
4/5
UNIVERSAL / GUITAR HERO
JOE-SATRIANI_Black-Swans-And-Wormhole-Wizards
Black Swans And Wormhole Wizards (2010)
4/5
3/5
EPIC / GUITAR HERO
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020