GROUPE/AUTEUR:

ASHBY

(ALLEMAGNE)

TITRE:
FRAGMENTAL (2015)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Même si l'interprétation de la chanteuse peut faire débat, "Fragmental" possède un caractère trempé remarquable pour un premier album."
ABADDON - 10.02.2016 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Remarqués au début de leur carrière par Frank Bornemann, leader d'Eloy, les cinq Allemands du groupe Ashby ont fait paraître un EP en 2013 avant de se lancer dans l'enregistrement du "Fragmental" qui nous intéresse aujourd'hui. Œuvrant dans un progressif moderne, le quintet emmené par la chanteuse Sabina Moser montre des influences très variées et parfaitement intégrées, mixant le côté théâtral de Galahad, les touches plus confortables de Moonrise ou Knight Area, le versant plus acéré d'un Haken ou les polyphonies de Seven Steps To The Green Door​.

La première réussite de "Fragmental" est de maintenir une unité tout en combinant ces influences pour le moins diverses. Aidés par une production qui restitue toutes les ampleurs de leur musique, et qui met en valeur un son à la fois moelleux et percutant, les Allemands soignent les mélodies pour accrocher l'auditeur et livrer un album constamment accessible et varié. Les ingrédients coutumiers du prog sont bien tous présents, livrant des titres qui dépassent souvent les dix minutes, un temps qu'on ne voit pas passer grâce à un alliage réussi entre mélodies et contrastes (même sur les titres plus courts : 'The Faceless and The Shore', édifiant).

S'il est un point qui fera débat, c'est bien le chant de Sabina Moser. Si dans le progressif, le chant féminin est souvent réservé, voire éthéré (cf. Magenta ou Frequency Drift), en tous cas sage (Mostly Autumn), Sabina s'aventure dans des terrains plus risqués : n'hésitant pas à laisser passer des fragilités (il est permis de penser à Adèle) ou au contraire à chercher un côté plus canaille, plus agressif, plus rauque, usant de variations sensibles à la limite de la justesse, elle est l'originalité et en ce qui me concerne la vraie valeur ajoutée du groupe. D'aucuns trouveront sans doute son ton trop proche d'un maniérisme pop à la mode, mais l'émotion en réalité naît au contraire de son "extra-ordinaire" prestation, parfois un peu masquée par l'instrumentation (le joli piano-voix de 'Pax' aurait encore pu gagner en intensité si le groupe avait fait encore plus confiance à sa frontwoman).

Même si l'interprétation de la chanteuse peut faire débat, "Fragmental" possède un caractère trempé remarquable pour un premier album. Un groupe assurément à suivre !

Plus d'information sur https://www.facebook.com/ashbyofficial/



GROUPES PROCHES:
KNIGHT AREA, FREQUENCY DRIFT, ARENA, MOONRISE, HAKEN, SEVEN STEPS TO THE GREEN DOOR, GALAHAD

LISTE DES PISTES:
01. Aether - A Lunar Year - 13:05
02. Assez Decay - 09:42
03. The Colossal Empire - 13:17
04. The Faithless And The Shore - 05:00
05. Holly Water - 06:49
06. Pax - 06:06
07. A Question Never Heard - 10:25


FORMATION:
Christopher Streidt: Basse
Jan Göpelt: Guitares
Joel Von Der Heiden: Claviers
Rik Schindler: Batterie
Sabina Moser: Chant


TAGS:
Lourde, Neo, Chant féminin
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
ADRIANSTORK - 11/02/2016 -
0 0
3/5
C'est vrai que le chant est parfois pénible (Aether) et alourdit le propos. Mais le musique sauve les parties vocales, pas toujours bien assurées et assumées. Un autre album dans le sillage de Seven Steps.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ASHBY
NOTES
4/5 (1 avis) 3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
HEADSPACE: All That You Fear Is Gone (2016)
METAL PROGRESSIF Hormis les passages superflus et le final qui ne tient pas toutes ses promesses, "All That You Fear Is Gone" est la suite de "I Am Anonymous" que les amateurs attendaient.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TEN: Babylon (2000)
HARD ROCK MELODIQUE Ni plus ni moins que le meilleur album de Ten !
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ASHBY
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020