GROUPE/AUTEUR:

ACCEPT (JP)

(JAPON)

TITRE:
UNDER THE 23RD (2015)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF / ROCK ATMOSPHERIQUE

""Under The 23rd" peut concourir au titre d’album le plus ennuyeux de l’année."
CORTO1809 - 01.02.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
1/5
"Under The 23rd" est le cinquième album d’Accept. Petite précision préliminaire qui a son importance pour éviter les confusions : l’Accept en question n’est pas le groupe de heavy metal allemand qui traîne ses guêtres sur la scène musicale depuis plus de trente-cinq ans, mais son homonyme japonais, one-man band du multi-instrumentiste Hisao. Les amateurs de musiques musclées peuvent passer leur chemin, il n’y a rien ici susceptible de les intéresser.

Car le territoire de chasse de l’Accept nippon, c’est le progressif anglais des années 70. Symphonique. Avec une forte propension à l’atmosphérique et aux bruitages, à tel point qu’Hisao accepte à ses côtés une personne dédiée aux sons d’ambiance et deux autres pour parsemer de voix les dix-sept titres que compte l’album. Si les ambitions affichées sont alléchantes, la réalisation n’est malheureusement pas à la hauteur des espérances.

Pourtant, tout commence plutôt bien. Après une introduction classique et banale pour ce type d’album, ‘Angel’ affiche tous les marqueurs du prog symphonique : nappes de claviers, nombreux changements de thème, alternance de passages aériens et soutenus, chant choral, pauses, reprise de thème, bref toute la panoplie y passe. Mais, plutôt que de ressembler à Yes, champion du genre, Accept tire vers l’évanescence d’un Atoll ou d’un Galadriel.

La faute a un manque de charisme et d’empathie combiné à des mélodies tantôt convenues, tantôt totalement absentes. Et les choses ne s’arrangent pas par la suite. De "Moon Theme ?" à "The Inevitable Pain", les titres adoptent un tempo lent et une tonalité mélancolique, portés par des nappes de claviers éthérées et des arpèges de cordes délicats (les percussions sont pratiquement absentes de l’album). Ce n’est certes pas désagréable mais un peu fade. On retrouvera cette douceur vaguement ennuyeuse à partir de "Port Of Hope" pour ne plus la quitter jusqu’à la fin. Entre les deux, six titres plus chaotiques, laissant une large place aux bruitages divers, aux dissonances, aux rythmes syncopés qui auraient pu apporter un contraste opportun s’ils n’avaient été entachés d’un manque de cohérence et d’une piètre production rendant l’ensemble brouillon et confus.

La production est d’ailleurs l’un des gros points faibles de "Under The 23rd", restituant un son plat et touffu, sans aucun relief. Ajoutée à des compositions sans idée et une interprétation sans âme, il faut beaucoup d’abnégation pour aller jusqu’au bout de cet album bien trop long et monotone où l’ennui guette l’auditeur derrière chaque titre.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/accept2012



GROUPES PROCHES:
ATOLL, GALADRIEL, NEKTAR

LISTE DES PISTES:
01. High And Wide Tonight (01:21)
02. Angel (06:01)
03. Moon Theme ? (04:47)
04. Invasion (04:29)
05. The Inevitable Pain II (03:03)
06. Lost On The Floor (00:39)
07. Escape (06:35)
08. The Judgement Day (03:59)
09. Gazing At You (00:47)
10. Snow, Melt, Wind (04:10)
11. Switchback (02:58)
12. Port Of Hope (02:52)
13. Departure (02:22)
14. Nome Da Vida (05:46)
15. The Given (A Tree) (10:10)
16. In The Brighter Sky (01:24)
17. (Secret) (00:42)


FORMATION:
Hisao: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Batterie
Edna: Invité / Voix
Mari: Invité / Voix
Taiki: Invité / Sons / Voix


TAGS:
Mélancolique, Old School, Symphonique, Concept-album
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ACCEPT (JP)
NOTES
- /5 (0 avis) 1.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BROKEN DOWN: The Other Shore (2016)
METAL INDUSTRIEL Nouvel OVNI de Broken Down, alias Jeff Maurer, qui explore les territoires hétérogènes du métal industriel.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
AXEL RUDI PELL: Game Of Sins (2016)
GUITAR HERO A l'Est, rien de nouveau.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ACCEPT (JP)
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020