ARTISTE:

NICK CAVE AND THE BAD SEEDS

(AUSTRALIE)
TITRE:

FROM HER TO ETERNITY

(1984)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

POST ROCK

/ BLUES
TAGS:
80's, Chant éraillé, Chant grave, Chant screamo, Dissonant, Growl, Guitar-Hero, Intimiste, Mélancolique, Reprises, Théatral
"Premier album de Nick Cave et de ses Mauvaises Graines, marquant déjà de son empreinte indélébile le monde de la musique."
ADRIANSTORK (02.02.2016)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après avoir mis fin au chaos gothique de son précédent groupe ​The Birthday Party​, Nick Cave embarque avec lui son fidèle lieutenant-batteur ​Mick Harvey vers d´autres horizons. Les deux récoltent des Mauvaises Graines (Bad Seeds) sur leur chemin (en référence au précédent album) : deux guitaristes, Hugo Race et le taciturne guitariste allemand Blixa Bargeld (fondateur d´Einstürzende Neubauten), et le multi-instrumentiste anglais ​Barry Adamson ​(ex-Magazine). Après avoir tourné sous le délicieux nom de Nick Cave and the Cavemen, ils recueillent le fruit de leur labeur sur un premier album, "From Her To Eternity", enregistré à Londres.

Si le titre fait référence au film de Fred Zinnemann "Tant qu´il y aura des hommes" (en V.O. : "From Here To Eternity"), l'auditeur sera surpris de ne pas trouver la chaleur de sa célèbre scène de baiser sur la plage. ​L´ambiance de ce premier essai ne saurait être que glaciale. Nick Cave​ ne prend pas la peine d´enfiler des gants  et le choix d´une reprise de ​Leonard Cohen​ pour ouvrir l´album n´est pas le fruit du hasard. La bien nommée ´Avalanche´ devient un maelström de désespoir, teinté de rage. Nick Cave y incarne à merveille son premier paria de la société, d´une façon si convaincante que l´original risque de passer pour une chanson d´anniversaire. Les guitares et la section rythmique se font tranchantes, peu regardantes sur la nature de ce qui est découpé, tandis que le piano est capable de faire ressentir sa présence fantomatique (sur ´Cabin Fever !´, le piano sinistre se fait maître de cérémonie funèbre). Les compositions préfèrent miser sur un thème général qui tournoie autour de l´auditeur jusqu´à ce que folie s´ensuive (´Well Of Misery´, ´From Her To Eternity´, ´Wings Of Flies´)  tout en accélérant et en ralentissant la tension (´Cabin Fever !`, ´Saint Huck´). La seule éclaircie se présentera avec la reprise d´​Elvis Presley​ ´In The Ghetto´, plus lumineuse et moins chargée que l´original. La chanson servira de palimpseste pour Nick Cave qui n´hésitera pas à s´en servir dès l´album suivant.

Le chant de Nick Cave est moins guttural que dans ​The Birthday Party. ​A travers des textes riches et truffés de références bibliques ou littéraires, ce dernier réalise le fantasme d´​Antonin Artaud ​de jouer sa vie sur la scène. Chez Nick Cave, l´amour ne peut être évoqué sans sa sœur de misère, la folie, conduisant à la souffrance comme sur ´Wings Of Flies´ où un amoureux éconduit effeuille les ailes des mouches comme il le ferait d´une marguerite. Sur le titre éponyme co-écrit par ​Anita Lane​, le narrateur est torturé par le désespoir de sa voisine de la chambre 29. Les pas tourmentés de cette dernière se métamorphosent en cette unique note de piano répétée ad nauseam, précipitant le déséquilibre nerveux du témoin, symbolisé par les stridences fulgurantes de guitare électrique. Pourtant cet album fauche légèrement ses racines pour se greffer sur un blues poisseux, plus intimiste comme l´épique 'A Box For Black Paul', 'Well Of Misery', blues conjugué avec un macabre chant de marins, au son d´une basse lourde, d´un harmonica funèbre, d´un chœur spectral, et des percussions ressemblant à des coups de fouet, ou avec la complainte 'The Moon Is In Gutter' où Nick joue au crooner de trottoir. 

Nick Cave And The Bad Seeds ​tourne le dos à ses origines pour livrer une première fleur noire. La chanson éponyme connaîtra son heure de gloire en figurant dans le film de Wim Wenders, "Les Ailes Du Désir". Un album à écouter au fond du gouffre pour retrouver sa légèreté d´antan.


Plus d'information sur





LISTE DES PISTES:
01. Avalanche
02. Cabin Fever
03. Well Of Misery
04. From Her To Eternity
05. Saint Huck
06. Wings Off Flies
07. A Box For Black Paul
08. A Box For Black Paul
09. Wings Off Flies

FORMATION:
Barry Adamson: Basse
Blixa Bargeld: Guitares
Hugo Race: Guitares
Mick Harvey: Claviers / Batterie
Nick Cave: Chant / Claviers / Harmonica
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
NICK CAVE AND THE BAD SEEDS: Nouvel album la semaine prochaine
 
AUTRES CHRONIQUES
ERADIKAL INSANE: Mithra (2015)
DEATH METAL - "Mithra" est une œuvre brutale dans la lignée des productions de Suffocation ou de Deeds of Flesh. Un album qui remue les tripes, terrasse les sens, et fait froid dans les dos... comme dans un bon vieux film d'horreur sanglant.
BLACK OATH: To Below And Beyond (2015)
DOOM - Entre Candlemass et Solidude Aeturnus, les Italiens délivrent une hostie brillant d'un lustre mystérieux qui, si elle les éloigne du pur doom occulte, leur permet d'atteindre une grandeur inédite.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NICK CAVE AND THE BAD SEEDS
NICK-CAVE-AND-THE-BAD-SEEDS_Henry-s-Dream
Henry's Dream (1992)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK ALTERNATIF
NICK-CAVE-AND-THE-BAD-SEEDS_The-Good-Son
The Good Son (1990)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / POP
NICK-CAVE-AND-THE-BAD-SEEDS_Tender-Prey
Tender Prey (1988)
5/5
-/5
AUTRE PRODUCTION (DOMINO MEDIA) / ROCK ALTERNATIF
NICK-CAVE-AND-THE-BAD-SEEDS_Your-Funeral--my-Trial
Your Funeral...my Trial (1986)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK ALTERNATIF
NICK-CAVE-AND-THE-BAD-SEEDS_Kicking-Against-The-Pricks
Kicking Against The Pricks (1986)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021