GROUPE/AUTEUR:

LAIBACH

(SLOVENIE)

TITRE:
LET IT BE (1988)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL INDUSTRIEL

"Nouvelle provocation de Laibach : repeindre à sa sauce "Let It Be" !"
ADRIANSTORK - 30.08.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Après avoir arrangé à sa sauce guerrière le tube d'​Opus​ 'Life Is Life', ​Laibach ​s'est décidé, non pas de reprendre une nouvelle chanson, mais tout un album ! Victime désignée de sa fantaisie : "Let It Be", ultime album des ​Beatles​. Seuls 'Let It Be' et 'Maggie Mae' ont été écartés de cette nouvelle mouture, le dernier étant remplacé par un truculent chant allemand.

Amateurs des ​Fab Four​, ce disque n'est pas pour vous. Laibach ​soigne ses reprises à tel point qu'on ne reconnaît guère les originaux. Certaines ressemblent au mariage forcé entre une fleur et une baïonnette à l'image d'un 'Get Back', qui reste néanmoins proche de l'original malgré l'utilisation de son clavier. Le metal industriel est à nouveau très présent sur 'Dig It', qui associe l'espace d'un instant une clarinette à des rythmiques électroniques ou 'I'Ve Got A  Feeling' qui se transforme en tribune politique. 'One After 909' se révèle le morceau le plus réussi, en proposant une bonne équation entre la lourdeur du chant et une mélodie hard doublée d'un solo de guitare qui emprunte le riff célèbre de 'Smoke On The Water' de ​Deep Purple​. 

''Let It Be'' n'est pourtant pas un hymne guerrier. Certaines chansons dissimulent un peu de douceur derrière une façade de béton : 'I Me Mine' avec ses chœurs quasi liturgiques et son riff électro, la version écourtée de 'The Long And Winding Road' mais surtout 'For You Blue', qui mêle une rythmique militaire à une mélodie atmosphérique déclinée selon deux versions. Curieuse reprise que celle de 'Across The Universe' : toujours imprévisible, le groupe slovène nous offre un joyau très éloigné de son esthétique. Porté par des chants féminins aériens proches de ​The Mortal Coil​ ou ​Cocteau Twins​, le morceau évolue dans des sphères classicisantes renforcées par son clavecin.

​Laibach ​réinvente ​''Let It Be'' à sa sauce. Le résultat est loin de n'être qu'un exercice de style et prouve que le groupe a une identité propre, n'en déplaise à ses détracteurs qui tombent dans les pièges de la provocation (l'humour de la dernière piste est une preuve suffisante que le groupe n'est pas l'apôtre de tous les extrémismes).

Plus d'information sur http://www.laibach.org



GROUPES PROCHES:
NINE INCH NAILS, RAMMSTEIN, MINISTRY, KILLING JOKE

LISTE DES PISTES:
01. Get Back
02. Two Of Us
03. Dig A Pony
04. I Me Mine
05. Across The Universe
06. Dig It
07. I've Got A Feeling
08. The Long And Winding Road
09. One After 909
10. For You Blue
11. Maggie Mae


FORMATION:
Dejan Knez: Claviers / Batterie
Ervin Markošek: Claviers / Batterie
Ivan Novak: Claviers / Batterie
Milan Fras: Chant


TAGS:
80's, Chaotique, Dissonant, Electro, Lourde, Oppressant, Sombre, Concept-album, Chant grave, Chant guttural, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC LAIBACH
DERNIERE ACTUALITE
LAIBACH en concert ce vendredi sur Paris
Toutes les actualités sur LAIBACH
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SHINY BLACK ANTHEM: Unbreakable (2016)
ROCK ALTERNATIF Le pire n'est pas que ce genre de marchandise existe mais qu'il y ait des oreilles consentantes pour s'infliger de tels néants auditifs.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
AGNES: Redemption (2009)
HARD ROCK MELODIQUE Sans réellement réussir à affirmer une véritable personnalité en dehors de son chant caractéristique, Agnes monte cependant d'un cran par rapport à son précédent opus.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LAIBACH
LAIBACH_The-Sound-Of-Music
The Sound Of Music (2018)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / METAL INDUSTRIEL
LAIBACH_Opus-Dei
Opus Dei (1987)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / METAL INDUSTRIEL
LAIBACH_Nova-Akropola
Nova Akropola (1986)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / METAL INDUSTRIEL
LAIBACH_Laibach-
Laibach (1985)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / METAL INDUSTRIEL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020