ARTISTE:

NALLE PAHLSSON'S ROYAL MESS

(SUÈDE)
TITRE:

NALLE PAHLSSON'S ROYAL MESS

(2015)
LABEL:

MELODICROCK RECORDS

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
80's, Chant éraillé, FM
"Avec cet album, Nalle Pahlsson sort de l'ombre et offre un album bien loin du bazar que son titre et sa liste d'invités pourraient laisser craindre. A conseiller à tous les amateurs de mélodies énergiques."
LOLOCELTIC (22.02.2016)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Est-il encore nécessaire de présenter Nalle Pahlsson à tout amateur de hard et metal mélodique scandinaves qui se respecte ? Bassiste au sein de Last Autumn's Dream, Therion, Vindictiv, Zan Clan, et ex Treat, Chris Laney et AB/CD, pour ne citer que les plus connus, le bonhomme possède une carte de visite et un carnet d'adresses qui se tirent la bourre pour savoir lequel est le plus long. Egalement habitué à assurer les chœurs, le Suédois a décidé de quitter l'arrière de la scène pour se mettre sous la lumière et propose son premier album solo pour lequel il s'est entouré d'une liste d'invités aussi impressionnante par sa longueur que par la réputation des membres qui la composent.

Pour vous faire une idée, imaginez que les soli de guitare sont assurés, selon les titres, par: Kee Marcello (ex Europe), Pontus Norgren (ex The Poodles, Hammerfall), Henrik Bergqvist (The Poodles), Kristian Niemann (ex Therion), Love Magnusson (Dynazty), Stefan Lindholm (Vindictiv) et Micke Hujanen (AB/CD). Ajoutez à cela des claviers joués par Mats Olausson (R.I.P - ex Yngwie Malmsteen, Ark, Evil Masquerade, Kamelot, John Norum), Patrick Appelgren (Treat) ou Pontus Larsson (Vindictiv), et une batterie tenue par Johan Koleberg (Therion), Jamie Borger (Treat, Last Autumn's Dream), Ian Haughland (Europe) ou Danne McKentzie (Mustasch), et vous obtenez une liste encore loin d'être exhaustive puisque ne prenant pas en compte les participants aux chœurs.

Cependant, il arrive qu'abondance de bien puisse nuire, pourrez-vous rétorquer. Ce n'est pas faux, mais dans le cas présent, cette guestlist ronflante n'est là que pour apporter son talent en valeur ajoutée à des compositions qui sont l'œuvre du maître des lieux. Ce dernier ne se contente d'ailleurs pas d'assurer le chant et la basse, mais également la guitare rythmique, une partie des claviers et la production, le mixage ayant été confié à Chris Laney. Et le résultat est à la hauteur de cette association de bienfaiteurs de la mélodie musclée. Comme peut le laisser déduire la variété des styles abordés par Nalle Pahlsson au sein de ses différentes formations, les influences de ce dernier sont vastes, même si ce "Nalle Pahlsson's Royal Mess" ressemble surtout à un agréable retour vers les années 80 et 90, couvrant un horizon allant du hard rock direct d'un 'Gold Digger' au riff AC/DCien rappelant les débuts du bassiste au sein d'AB/CD, à un AOR délicat digne de Last Autumn's Dream avec la ballade mid-tempo 'See You In My Dreams', bonus dont pourront profiter ceux qui achèteront l'album directement sur le site de l'artiste.

Pour le reste, en dehors d'une autre ballade mid-tempo qui ne sera pas sans rappeler certains titres de Def Leppard ('The Pieces Of My Heart'), nous naviguons dans des eaux certes mélodiques, mais agitées par une énergie renvoyant aux heures glorieuses de la NWOBHM ('Hell City', 'From Rise To Fall'). Tout cela flirte avec le sleaze-metal le temps d'un 'Mr. Freedom' aussi cinglant que groovy, réussit à marier Deep Purple (pour l'orgue et le groove) et Def Leppard (pour les chœurs et les guitares) au sein du même titre ('Trip'), ou se lâche sur une cavalcade à la fois puissante et mélodique sur un 'Loaded Gun' clôturant l'ensemble avant les bonus des différentes versions. Il est d'ailleurs à noter celui de la version japonaise, constitué du savoureux 'Get Ready' qui ravira les amateurs de Deep Purple et Whitesnake.

Avec ce 'Nalle Pahlsson's Royal Mess', le bassiste sort de l'ombre et offre un album bien loin du bazar que son titre et sa liste d'invités pourraient laisser craindre. Cet album fait preuve de cohérence et d'efficacité et réussit à marier avec talent mélodies et énergie. Il est difficile de savoir quelle suite sera donnée à ce premier opus et si ses titres auront l'occasion d'être un jour présentés sur scène. Par contre, il est certain que, désormais, vous ne regarderez plus les prestations des différents groupes auxquels Nalle Pahlsson appartient sans porter une attention particulière au bassiste qui assure les chœurs.


Plus d'information sur http://www.royalmess.se/





LISTE DES PISTES:
01. Aces High - 3:51
02. Hell City - 3:44
03. Mr. Freedom - 4:17
04. Gold Digger - 3:17
05. Breakout - 3:53
06. Higher Than 7th Heaven - 3:26
07. The Pieces Of My Heart - 3:40
08. To Hell And Back - 3:29
09. Trip - 3:22
10. From Rise To Fall - 3:00
11. Loaded Gun - 4:45
12. See You In My Dreams (bonus Track) - 4:52
13. Get Ready (bonus Track) - 4:08

FORMATION:
Nalle Pählsson: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Christian Vidal: Guitares / Invité
Danne Mckentzie: Batterie / Invité
Henrik Bergkvist: Guitares / Invité
Ian Haugland: Batterie / Invité
Igna Jover: Guitares / Invité
Jamie Borger: Batterie / Invité
Johan Koleberg: Batterie / Invité
Kee Marcello: Guitares / Invité
Kristian Niemann: Guitares / Invité
Linnéa Vikström: Chant / Invité
Love Magnusson: Guitares / Invité
Mats Levén: Chant / Invité
Mats Olausson: Claviers / Invité
Max Lorentz: Chant / Invité
Micke Hujanen: Chant / Invité
Mikael Erlandsson: Chant / Invité
Nicci Notini-wallin: Batterie / Invité
Patrick Appelgren: Claviers / Invité
Pontus Larsson: Claviers / Invité
Pontus Norgren: Guitares / Invité
Snowy Shaw: Guitares / Basse / Invité
Stefan Bergström: Guitares / Invité
Stefan Lindholm: Guitares / Invité
Zinny Zan : Chant / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
RESURRECTURIS: Nazienda (2015)
DEATH METAL - Une œuvre étrange transpirant le malaise existentiel, une musique froide et brutale à mi chemin entre Carcass, The Dillinger Escape Plan et Pink Floyd.
UTOPIA: Mood Change (2016)
METAL PROGRESSIF - Après un premier album épatant et six années d'absence, Utopia tente à nouveau de prendre la tête des formations prog metal fusion actuelles. Et il possède toujours un beau potentiel pour l'y mener.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021