ARTISTE:

NICK CAVE AND THE BAD SEEDS

(AUSTRALIE)
TITRE:

TENDER PREY

(1988)
LABEL:

AUTRE PRODUCTION (DOMINO MEDIA)

GENRE:

ROCK ALTERNATIF

TAGS:
80's, Acoustique, Bluesy, Chant grave, Epique, Expérimental, Fusion, Guitar-Hero, Intimiste, Mélancolique, Théatral
"Nick Cave réalise un album parfait, véritable patchwork de vignettes tout autant désespérées que chaleureuses."
ADRIANSTORK (25.02.2016)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après être apparu dans le film de Wim Wenders, ''Les Ailes Du Désir'', Nick Cave poursuit son œuvre aussi inspirée que tourmentée. Lassé par la nouvelle orientation qui délaissait le punk, Barry Adamson quitte le navire pour rejoindre ​Iggy Pop, et est remplacé au pied levé par Kid Congo Powers (The Gun Club et The Cramps) et Roland Wolf (The Bad Seeds avait rencontré son ancien groupe ​Die Haut​ à Berlin, dont le batteur n'était autre que Thomas Wydler​).

Si le précédent album était une œuvre au noir, ''Tender Prey'', à l'image des crédits sur sa pochette, est marqué par la couleur rouge. Rouge comme le sang qui palpite dans la cervelle d'un innocent condamné à mort quelques minutes avant son exécution sur l'épique 'The Mercy Seat'. Ce tourbillon musical, marqué par un minutieux travail d'équipe, allant d'un chant scandé, au jeu minimaliste mais redoutable de ​Blixa Bargeld, ​à une batterie martiale, en passant par un crescendo de violons, vaudra à Nick Cave son plus grand succès. Rouge, comme le diable qui virevolte au son du piano roublard de Roland Wolf sur 'Up Jump The Devil'. Rouge comme la violente alerte sur 'Sugar Sugar Sugar' (s'il fallait trouver un seul reproche à adresser à cet album, ce serait la ressemblance de cette dernière piste avec 'City Of Refuge'). Rouge, comme la surprise de cet opéra symphonique sudiste qu'est 'Mercy', hanté par son harmonica, ou encore 'Deanna' où le gospel d' 'Oh Happy Day!' se marie au punk!

Comme sur son précédent album, Nick Cave s'aventure volontiers dans des climats plus intimistes, qui délaissent l'énergie rock symbolisée par la guitare. Néanmoins, Nick Cave n'est pas encore devenu romantique à tendance fleur bleue et les thèmes sont toujours sombres. La soyeuse 'Watching Alice', encore marquée par le blues, nous parle d'un voyeur finissant par se lasser d'observer la même femme nue accomplir son rituel matinal. Sur une mélodie de piano poignante, 'Slowly Goes The Night' adoube Nick Cave comme un roi des crooners désespérés, alliant amour impossible et crise mystique. 'Sunday Slave', réalisée en trio, apporte quant à elle des orchestrations plus acoustiques, qui annoncent le prochain album.

Avec ''Tender Prey'', Nick Cave réalise un sans-faute. On passe de la froideur étouffante de son tube 'The Mercy Seat', manifeste contre la peine de mort (cette chanson aura même le privilège d'être reprise par Johnny Cash !) à la chaleur d'un nouveau jour qui se dessine ('New Morning'). ​Pourtant, Nick Cave ​commence à opérer un changement radical de cap qui divisera ses fans sur le prochain album et dont les graines ont déjà été semées sur celui-ci. "Tender Prey" est définitivement la clé de voûte de l'œuvre du corbeau australien.


Plus d'information sur





LISTE DES PISTES:
01. The Mercy Seat
02. Up Jumped The Devil
03. Deanna
04. Watching Alice
05. Mercy
06. City Of Refuge
07. Slowly Goes The Night
08. Sunday's Slave
09. Sugar Sugar Sugar
10. New Morning
11. The Mercy Seat Video Mix

FORMATION:
Blixa Bargeld: Guitares
Kid Congo Powers: Guitares
Mick Harvey: Basse / Claviers
Nick Cave: Chant / Claviers
Roland Wolf: Guitares / Claviers
Thomas Wydler: Batterie
Hugo Race: Guitares / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
NICK CAVE AND THE BAD SEEDS: Nouvel album la semaine prochaine
 
AUTRES CHRONIQUES
ICON: An Even More Perfect Union (1995)
HARD ROCK MELODIQUE - Un album qui aurait dû représenter le maillon liant l'époque hard FM et celle plus métallique de ses auteurs.
GRAVEYARD: Innocence And Decadence (2015)
STONER - Plus optimiste et lumineux, ce nouvel essai de Graveyard, plus roots que nature, vous entraîne dans un maelström de stoner psychédélique et de rock'n'roll irrésistible.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NICK CAVE AND THE BAD SEEDS
NICK-CAVE-AND-THE-BAD-SEEDS_Henry-s-Dream
Henry's Dream (1992)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK ALTERNATIF
NICK-CAVE-AND-THE-BAD-SEEDS_The-Good-Son
The Good Son (1990)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / POP
NICK-CAVE-AND-THE-BAD-SEEDS_Your-Funeral--my-Trial
Your Funeral...my Trial (1986)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK ALTERNATIF
NICK-CAVE-AND-THE-BAD-SEEDS_Kicking-Against-The-Pricks
Kicking Against The Pricks (1986)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / POP
NICK-CAVE-AND-THE-BAD-SEEDS_The-First-Born-Is-Dead
The First Born Is Dead (1985)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / POST ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021