GROUPE/AUTEUR:

GRAND MAGUS

(SUÈDE)

TITRE:
SWORD SONGS (2016)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
HEAVY METAL

"Avec "Sword Songs", plus brut et agressif que son prédécesseur, Grand Magus signe un grand disque de heavy metal épique et granitique."
CHILDERIC THOR - 02.06.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Maladroitement arrimé à ses débuts à la scène stoner, parce que son leader, JB Christoffersson, venait alors d'être recruté par Spiritual Beggars et qu'il était hébergé chez Rise Above, le label de Lee Dorrian (Cathedral), Grand Magus s'est très vite employé à effacer cette étiquette qui ne lui correspondait pas, même si son premier album éponyme pouvait justifier cet ancrage, de par ses atours assez gras. 

Davantage que le doom, avec lequel il partage néanmoins ces traits rugueux, c'est un heavy pur et dur qui coule dans les veines du trio, metal traditionnel qu'il nourrit au sein d'une muse viking chère à son cœur. Entre Manowar et le Bathory le plus épique, il balance son glaive trempé de sang. Sculptée dans la roche froide et tranchante d'un fjord majestueux, son identité a été véritablement fixée à partir de "Iron Will" en 2008. Depuis, tous les deux ans, avec une appréciable régularité, les Suédois nous gratifient d'une nouvelle offrande faite à Odin, sans jamais vraiment décevoir.

Reste que, succédant au grandiose "The Hunt" (2012), "Triumph And Power" a paru montrer un drakkar certes toujours efficace mais commençant quelque peu à faire du surplace. Après ce qu'il est permis de considérer comme un simple album de plus, "Sword Songs" vient nous rassurer, ouvrant des serres fourchues prêtes à capturer sa proie. Le chanteur a affirmé que ce huitième opus marquait le retour à une forme d'agressivité.

Force est de reconnaître que le bougre n'a pas menti. Plus abruptes et directes – seule l'une d'entre elles dépasse vraiment la barre des cinq minutes au compteur - que leurs devancières, ces nouvelles compos vont à l'essentiel, propulsées par une force minérale comme venue du fond des âges. Vierges de quelconques artifices, elles palpitent d'une sève ferrugineuse qui leur confère cette puissance authentique à laquelle leurs auteurs sont attachés.

Un regain (relatif) de rapidité et d'énergie ne fait certes pas un bon disque mais, associé à une créativité au garde-à-vous, cette hargne retrouvée se solde par une incontestable réussite qu'incarne une poignée de très grands titres. Parmi ceux-ci citons pour commencer 'Freja's Choice', entame mythologique aux lignes de guitare jouissives, 'Forged In Iron - Crowned In Steel', qui permet encore une fois à JB de démontrer qu'il est bien un des meilleurs vocalistes de sa génération, ce dont témoigne également la reprise fidèle du 'Stormbringer' de Deep Purple en guise de conclusion, où il n'a aucun mal à se frotter à l'organe de Coverdale mais n'égale pas en revanche Blackmore dont le toucher reste de toute façon inimitable.

Valhalla de l'album, 'Born For Battle (Black Dog Of Brocéliande)' affiche les traits les plus lourds de Grand Magus, également de mise sur le granitique 'Master Of Land', que tire vers la terre le jeu de batterie de Ludwig Witt (Spiritual Beggars). Plus qu'à la vélocité annoncée, "Sword Songs" fait la part belle aux mid-tempos charriant des ambiances mélancoliques à l'image de 'Every Day There's Battle To Fight', sorte de power-ballade empreinte de majesté, coulée dans le sang et le fer et qu'éclaire un solo félin de toute beauté.

Et au final, si cet album se veut plus brut que son prédécesseur, il confirme avant toute chose une lente évolution vers un hard rock d'une gravité épique. 

Plus d'information sur http://www.grandmagus.com/site/default.asp



GROUPES PROCHES:
MANILLA ROAD, SAXON, BLACK SABBATH, JUDAS PRIEST

LISTE DES PISTES:
01. Freja's Choice
02. Varangian
03. Forged In Iron - Crowned In Steel
04. Born For Battle (Black Dog Of Brocéliande)
05. Master Of The Land
06. Last One To Fall
07. Frost And Fire
08. Hugr
09. Everyday There's A Battle To Fight
10. In For The Kill
11. Stormbringer (Deep Purple cover)


FORMATION:
Fox: Basse
Janne "JB" Christoffersson: Chant / Guitares
Ludwig: Batterie


TAGS:
70's, 80's, Lourde
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC GRAND MAGUS
DERNIERE ACTUALITE
GRAND MAGUS: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur GRAND MAGUS
NOTES
3.5/5 (2 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE DOORS: Other Voices (1971)
ROCK INDÉ Le premier album post Jim Morrison qui ne parvient pas à relever un défi impossible. Un titre justifie toutefois qu'on s'y arrête.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
BODIE: First (2013)
ROCK ATMOSPHERIQUE Premier EP de Bodie, et voyage romantique dans un monde embrumé.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GRAND MAGUS
GRAND-MAGUS_Wolf-God
Wolf God (2019)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
GRAND-MAGUS_Hammer-Of-The-North
Hammer Of The North (2010)
4/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / HEAVY METAL
GRAND-MAGUS_Iron-Will
Iron Will (2008)
4/5
5/5
AUTRE LABEL / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020