GROUPE/AUTEUR:

THE DEFIANTS

(CANADA)

TITRE:
THE DEFIANTS (2016)
LABEL:
FRONTIERS RECORDS
GENRE:
A.O.R.

"Voilà déjà un sérieux prétendant au titre d'album hard FM de l'année !"
AXEL_D - 12.05.2016 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Que se passe-t-il du côté de Danger Danger? Depuis l'excellent "Revolve" (qui date tout de même de 2009) et hormis quelques concerts, l'actualité est désespérément calme. Alors que les fans se demandent de plus en plus si le groupe n'est pas en rupture, la venue de The Defiants ne fait rien pour atténuer ces craintes. En effet, la bande est composée de la quasi-totalité des membres du Danger Danger des dernières années, avec comme seule exception le retour de Paul Laine au micro, ce dernier remplaçant Ted Poley qui publiera lui aussi un effort solo très prochainement...

Quelles que soient les motivations, les écoutes répétées de ce premier album mettront tout le monde d'accord : les musiciens signent un disque digne de ce qu'ils ont pu faire de meilleur par le passé. Après une courte introduction, 'Love And Bullets' attaque bille en tête, premier temps fort d'un disque qui n'en manque pas. Production larger than life ​mettant particulièrement bien en avant l'épatant guitariste Rob Marcello, rythmiques variées, et surtout cette science du refrain qui fait mouche à chaque fois sont au programme. 'When The Lights Go Down' développe un riff à la Whitesnake période "1987", même si les chœurs et autres 'na-na-na-na' de son refrain vous rappelleront immanquablement... Danger Danger. Il serait possible de décrire ainsi l'ensemble des titres car ils méritent tous leur place ici, même si avec des chansons qui dépassent souvent les cinq minutes, un léger sentiment de lassitude peut pointer le bout de son nez sur la fin ; 'That's When I'll Stop Loving You' – pourtant très agréable – est notamment un poil trop longue avec 6'53 minutes.

Mais voilà bien la seule objection qu'il est possible de faire sur ce disque éponyme, tant le groupe maîtrise son sujet à la perfection. Du mélancolique 'Waiting On A Heartbreak' au puissant 'Take Me Back' en passant par 'Runaway' ou 'Last Kiss' (Def Leppard n'est pas très loin sur ce dernier), impossible de résister pour peu que vous soyez friand du style. Paul Laine est vocalement au top (est-il utile de le préciser?) et ne semble pas accuser le poids des années. Certes, les paroles peuvent parfois prêter à sourire mais cela n'a honnêtement jamais été l'intérêt premier du genre. Par contre, il suffit d'écouter cette force tranquille - toute ressemblance avec un slogan de campagne présidentielle est fortuite – qu'est 'Lil' Miss Rock N' Roll' pour constater que The Defiants réussit sur tous les tableaux de manière insolente.

Et c'est avec le superbe 'Underneath The Stars' et son air proche de Bon Jovi dans l'esprit​ (chouette idée que de ne pas terminer sur une ballade) que s'achève cet opus qui en ravira plus d'un. Dans la catégorie hard FM, il sera bien difficile de surpasser The Defiants cette année. Vous n'avez maintenant plus qu'à foncer vous procurer cette petite pépite. In-dis-pen-sable!

Plus d'information sur https://www.facebook.com/the-defiants-1113095098705750



GROUPES PROCHES:
DANGER DANGER, TREAT, WHITESNAKE, EUROPE, DEF LEPPARD, BON JOVI

LISTE DES PISTES:
01. Intro (For A Few Dollars More - Carillon's Theme)
02. Love And Bullets
03. When The Lights Go Down
04. Waiting On A Heartbreak
05. Runaway
06. Lil' Miss Rock'N'roll
07. Last Kiss
08. Save Me Tonight
09. Take Me Back
10. We All Fall
11. That's When I'll Stop Loving You
12. Underneath The Stars


FORMATION:
Bruno Ravel: Guitares / Basse / Claviers
Paul Laine: Chant / Guitares
Rob Marcello: Guitares
Van Romaine: Batterie


TAGS:
80's, Accessible / FM
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LYNOTT - 23/05/2016 -
0 0
4/5
Effectivement voilà un bon disque de hard mélo qui, bien qu'il soit inquiétant pour l'avenir de Danger DANGER, a au moins le mérite de combler la brèche béante de leur absence qui traîne en longueur.

Les adeptes de belles mélodies et de guitares bien présentes seront donc bien inspirés de jeter une oreille plus qu'attentive sur le produit.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THE DEFIANTS
DERNIERE ACTUALITE
THE DEFIANTS: Détails sur l'album éponyme
Toutes les actualités sur THE DEFIANTS
NOTES
- /5 (0 avis) 4.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
FLOOD: Strangers With Memories (2016)
AUTRES On se laisse volontiers embarquer dans l'univers de Flood, qui nous ramène tout droit vers les sonorités pop/punk des années 90.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
BEN CRAVEN: Last Chance To Hear (2016)
ROCK PROGRESSIF "Last Chance to Hear" déroule une musique vive, pleine de contraste, enchaînant au bon rythme des thèmes mélodiques qui flattent l’oreille.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE DEFIANTS
THE-DEFIANTS_Zokusho
Zokusho (2019)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020