ARTISTE:

THE DOORS

(ETATS UNIS)
TITRE:

STRANGE DAYS

(1967)
LABEL:

ELEKTRA ENTERTAINMENT

GENRE:

ROCK

/ ROCK ALTERNATIF
TAGS:
Old School, Psychédélique
""Strange Days" est un phénoménal deuxième album pour Jim Morrison et The Doors. Pas de tube incontournable mais une suite délicieuse de morceaux riches et captivants."
OCERIAN (10.03.2016)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Alors que le premier album sobrement intitulé "The Doors" sorti quelques mois plus tôt rencontre enfin le succès, sort son successeur intitulé "Strange Days" dans un registre plus sombre. Les morceaux majoritairement courts possèdent une personnalité propre et riche qui donne à ce groupe un caractère bien trempé.

Parfaite entrée en matière, le titre 'Strange Days' est redoutablement efficace et permet à chaque musicien de montrer de quel bois il est fait. La basse, jouée en studio par Douglas Lubahn et au clavier par Ray Manzarek en concert, est omniprésente (elle sera essentielle sur tous les titres de l'album) et sert d'assise à une musique entraînante et à la fois empreinte de mélancolie. La variété rythmique, le clavier servant une sorte de ritournelle hypnotique appuyée par une batterie très nette et le chant expressif de Morrison font de ce morceau une pépite qui souffre peut-être d'un refrain insuffisamment accrocheur pour accéder aux hit-parades.

Chaque morceau fait mouche grâce notamment à une sorte de mise en scène particulière qui fait sombrer l'album dans un registre de plus en plus psychotique en passant par un 'You're Lost, Little Girl', qui alterne les passages aux arpèges cristallins de Robby Krieger et les moments plus rythmés et authentiquement fermes, ou un 'Unhappy Girl' aux accents british (façon Beatles pour le chant), sorte de constat empressé de mal-être effervescent. 'Horse Lattitudes' est une déclamation poétique au fond sonore distordu. 'People Are Strange' est peut-être plus démonstratif grâce à un chant théâtral et aux claviers sautillants rappelant presque des musiques traditionnelles grecques ou slaves. Le répétitif 'My Eyes Have Seen You' est enthousiasmant et permet à Krieger de délivrer de petits solos sympathiques et à Jim Morrison  d'asseoir sa légende de chanteur possédé. Enfin arrive la longue suite psychédélique  'When The Music's Over' qui comme 'The End' dans le premier album donne un ton mystique en conclusion d'un album subtil et riche.

Dépourvu d'un titre au potentiel commercial comme 'Light My Fire' ou 'Break On Through', ce "Strange Days" est un album d'une rare qualité dans lequel explose définitivement le talent de Jim Morrison mais aussi celui de Ray Manzarek. Il installera The Doors dans la légende du rock grâce à sa personnalité marquée. S'il fallait une confirmation au très bon premier album, en voilà une et une belle.


Plus d'information sur http://www.thedoors.com/index.php





LISTE DES PISTES:
01. Strange Days
02. You Re Lost Little Girl
03. Love Me Two Times
04. Unhappy Girl
05. Horse Latitudes
06. Moonlight Driveution
07. People Are Strange
08. My Eyes Have Seen You
09. I Can T See Your Face In My Mind
10. When The Music's Over

FORMATION:
Jim Morrison: Chant
John Densmore: Batterie
Ray Manzarek: Claviers
Robby Krieger: Guitares
Douglas Lubahn: Basse / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Soirée Tribute le 01/02/14 à l'Olympia
 
AUTRES CHRONIQUES
RICKY WARWICK: When Patsy Cline Was Crazy (and Guy Mitchell Sang The Blues) (2016)
ROCK - Avec simplicité et humilité, Ricky Warwick nous offre un double album attachant composé de très bonnes chansons à consommer sans modération.
DANTE: When We Were Beautiful (2016)
METAL PROGRESSIF - Dante nous offre un album de metal progressif moderne, bien composé, mélodiquement riche et techniquement irréprochable.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE DOORS
THE-DOORS_Full-Circle
Full Circle (1972)
3/5
-/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / ROCK INDÉ
THE-DOORS_Other-Voices
Other Voices (1971)
3/5
-/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / ROCK INDÉ
THE-DOORS_L-A-Woman
L.A. Woman (1971)
5/5
5/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / BLUES
THE-DOORS_Morrison-Hotel
Morrison Hotel (1970)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
THE-DOORS_The-Soft-Parade
The Soft Parade (1969)
4/5
3/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022