GROUPE/AUTEUR:

ASTRAKHAN

(SUÈDE)

TITRE:
ADRENALINE KISS (2016)
LABEL:
DEAD END EXIT RECORDS
GENRE:
METAL PROGRESSIF

""Adrenaline Kiss" est une magnifique confirmation du talent d'Astrakhan qui affirme avec encore plus de réussite sa signature heavy prog vintage."
NUNO777 - 09.01.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Nous avions été très impressionnés par le premier album d'Astrakhan, "Retrospective", qui se plaçait dans une mouvance prônant le retour à un rock progressif vintage dans le sillage d'un Opeth à partir de "Heritage". Notre impatience à entendre cette suite est récompensée par l'arrivée du second album des Suédois : "Adrenaline Kiss".

Dès les premières secondes de 'Hear Me Now' on retrouve cette synthèse de puissance et de finesse ainsi que les sonorités de "Retrospective" qui nous avaient profondément marqués. Astrakhan conserve et affine sa signature qui consiste à composer dans un esprit très heavy classique des années 70 en empruntant une approche progressive faite de subtiles variations thématiques. De ce point de vue "Adrenaline Kiss" est dans la continuité du très bon "Retrospective" avec une tonalité globalement moins sombre.

Partant de l'ossature traditionnelle du rock basée sur un riff qui propulse le morceau et une combinaison couplet-refrain portée par une mélodie forte, Astrakhan greffe une multitude d'agréments harmoniques donnant toute leur saveur et leur densité aux compositions. Les Suédois s'y emploient à l'occasion d'introductions intimistes (le cotonneux 'Silver Dreams', le tendu 'Alive', le tranquille et acoustique 'One More Day' et le classieux 'Stockholm') ou de passages instrumentaux intermédiaires comme la séquence latin jazz de l'entraînant 'Wisdom Of Mass Destruction', le psychédélique 'Gravity' ou la respiration orientale avec sitar et flûte de la puissante 'Adrenaline Kiss'. C'est à l'issue de ces intermèdes qu'Astrakhan appuie les effets d'intensité avec des montées toujours très réussies (le chaotique 'Wisdom Of Mass Destruction', le très contrasté 'Alive' et l'apothéose de 'Stockholm').

Si pour "Retrospective" les frères Schelander avaient la mainmise sur la portée, pour "Adrenaline Kiss" l'écriture a été plus collégiale. Des claviers analogiques de Jörgen, amenant aux textures chaleur et amplitude, à la section rythmique aussi à l'aise dans l'énergie, le groove que le velours, en passant par le toucher plein de feeling de Marcus, on retrouve cette même unité de groupe dans les prestations. Alex est peut-être le musicien le plus impressionnant avec ses interprétations pleines de justesse et son engagement total quel que soit le format. C'est dans les ambiances les plus intenses qu'il se fait le plus déchirant d'émotion comme dans 'Silver Dreams', 'Alive' qui rappelle le Pain Of Salvation de "Road Salt" mais surtout dans l'immense 'One More Day' et son cœur solennel.

Avec son hard-rock vintage et progressif, Astrakhan évite les écueils de complexité et de technicité excessive qui guette certains groupes de metal progressif moderne. La grande fluidité des constructions rend l'immersion dans "Adrenaline Kiss" très aisée et son écoute particulièrement addictive. Si on met de côté la sèche et psychédélique 'Ballade De Rhodes', qui reste en retrait par rapport aux autres titres, ce second album des Suédois est une grande réussite qui confirme et sublime les qualités de "Retrospective". Astrakhan forge son statut de groupe qui compte et continue son ascension vers les sommets. Au moment de l'écriture de ces lignes le groupe enregistre l'arrivée de Johan Hallgren (ex.Pain Of Salvation) en lieu et place de Marcus Jidell, parti retrouver le non moins excellent groupe Soen, et a commencé la composition de son troisième album. L'attente va être longue.

Plus d'information sur http://www.astrakhan.se



GROUPES PROCHES:
BEYOND TWILIGHT, DEEP PURPLE, OPETH, RAINBOW, PAIN OF SALVATION

LISTE DES PISTES:
01. Hear Me Now
02. Wisdom Of Massdestruction
03. Silver Dreams
04. Alive
05. Adrenaline Kiss
06. One More Day
07. Ballade De Rhodes
08. Gravity
09. Stockholm


FORMATION:
Alex Lycke: Chant
Jörgen Schelander: Claviers
Marcus Jidell: Guitares
Martin Larsson: Batterie
Per Schelander: Basse


TAGS:
70's, Old School, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ASTRAKHAN
DERNIERE ACTUALITE
ASTRAKHAN: Adrenaline Kiss
Toutes les actualités sur ASTRAKHAN
DERNIERE INTERVIEW
Après la découverte du superbe "Retrospective" nous voulions en savoir plus sur les suédois d'Astrakhan. C'est la compositeur-bassiste Per Schelander qui nous a éclairé.

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ART-X: The Redemption Of Cain (2016)
METAL MELODIQUE De grands chanteurs et des musiciens de qualité accouchent d'un concept album moyen basé sur le mythe biblique de Caïn, fils d'Adam et Eve.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DROPKICK MURPHYS: 11 Short Stories Of Pain & Glory (2017)
ROCK Avec son nouvel album, Drôpkick Murphys nous fait partager onze tranches de vie qui oscillent entre mélancolie et nostalgie.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ASTRAKHAN
ASTRAKHAN_Retrospective
Retrospective (2014)
4/5
4/5
NIGHTMARE / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020