.
.
GROUPE/AUTEUR:

TRAVIS

(ROYAUME UNI)

TITRE:
EVERYTHING AT ONCE (2016)
LABEL:
EPHELIDE
GENRE:
POP

"Le quatuor écossais nous présente un nouveau volet efficace, mais sans génie."
STOOKY - 27.05.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
C’est dans le mythique studio Hansa (à Berlin) - là où Bowie, Iggy Pop ou encore Nick Cave ont laissé leur empreinte - que Travis enregistre son nouvel album "Everything at Once". 19 ans et 7 albums après leur première production "Good Feeling" (1997), le quatuor écossais nous présente un nouveau volet efficace, mais sans génie.

En effet, assuré par la production incongrue de Michael Ilbert (qui a produit Katy Perry, Avril Lavigne et même … Céline Dion !), le retour des Ecossais ne fera pas date. Et c’est tout le monde de la britpop qui s’en trouve attristé : après le come-back des Libertines en dents de scie l’année dernière, Travis perpétue le déclin du genre initié par Paul Weller à sa façon. Après Coldplay, Keane et consorts, le genre un temps si glorieux (Blur, Babyshambles, Arctic Monkeys) semble déchanter et tomber dans la "marmite" commerciale… Un débat de fond ne manquera pas de s’installer quant au rôle croissant du producteur, bridant quelque peu la fibre artistique. La patte de Nigel Godrich (producteur de Radiohead, qui a produit les premiers albums du groupe écossais) manque cruellement à Travis depuis quelques temps…  Mais peut être que ce dernier est sûrement trop occupé à produire les nouveaux albums des Red Hot Chili Peppers et de Radiohead (on le comprend).

La belle allure globale de l’album ne parvient cependant pas à faire sortir du lot des titres majeurs. Au-delà des mélodies finalement sans grande ambition, on notera surtout le manque de cohérence dans l’enchaînement des dix chansons présentes sur cet opus. Au planant (presque radioheadesque) ‘All Of The Places ‘, succède, sans raison, un ‘Idlewild’ country-folk. On est loin de l’époque brillante de ‘U16 Girls’ ou encore ‘Why Does It Always Rain On Me’.

Alors oui, cet album va vendre, parce qu’il est efficace (‘Paralyzed’, ‘3 Miles High’) mais sans réelle recherche musicale. Heureusement, la voix envoûtante de Francis Healy contribue à la qualité de l’album : on retiendra notamment le bon ‘Strangers On A Train’.

On peut finalement en conclure que c’est la production qui pêche plutôt que le groupe en lui-même. Certes, cet album va pourvoir des tubes pop-rock calibrés pour la FM. Mais ces titres sont des micro-hymnes sans identité propre, sans vraie construction, sans magie, sans passion. Aujourd’hui, c’est ce qu’il manque cruellement à n’importe quel groupe digne d’endosser le costume de représentant de la britpop.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/travistheband/



GROUPES PROCHES:
NOEL GALLAGHER'S HIGH FLYING BIRDS, RADIOHEAD, KEANE, COLDPLAY

LISTE DES PISTES:
01. What Will Come
02. Magnificent Time
03. Radio Song
04. Paralysed
05. Animals
06. Everything At Once
07. 3 Miles High
08. All Of The Places
09. Idlewild
10. Strangers On A Train


FORMATION:
Andy Dunlop: Guitares
Dougie Payne: Basse
Francis Healy: Chant / Guitares
Neil Primrose: Batterie


TAGS:
90's, Accessible / FM, Acoustique, Folk, Mélancolique, Romantique, Concept-album, Chant aigu, Chant grave, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TRAVIS
DERNIERE ACTUALITE
TRAVIS DIT TOUT A MUSIC WAVES....
Toutes les actualités sur TRAVIS
DERNIERE INTERVIEW
A l'occasion de la sortie de leur huitième album "Everything at Once", un des groupes phares de la britpop, Travis nous a accordé une interview vérité...

NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
WINTERHORDE: Maestro (2016)
METAL PROGRESSIF "Maestro" de Winterhorde est un chef-d’œuvre de death metal mélodique, intense, intemporel et d’une incroyable richesse.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
CHRISTOPHER CROSS: Rendezvous (1992)
POP Christopher Cross offre une œuvre à la fois variée et intime pour une de ses meilleures offrandes discographiques.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TRAVIS
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020