GROUPE/AUTEUR:

HIGH PRIEST OF SATURN

(NORVÈGE)

TITRE:
SON OF EARTH AND SKY (2016)
LABEL:
SVART RECORDS
GENRE:
DOOM

"Avec "Son Of Earth And Sky", les Norvégiens franchissent un palier, accouchant d'un très grand disque où les influences progressives font plus qu'affleurer à la surface de leur doom cosmique."
CHILDERIC THOR - 04.04.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
On savait que High Priest Of Saturn deviendrait grand, plus grand encore qu'il ne l'était pourtant déjà quand il gravait, il y a maintenant trois ans, un premier opus éponyme de très bonne mémoire. On sentait alors que le potentiel des Norvégiens n'avait encore été qu'à peine défloré. Du moins, l'espérions-nous. "Son Of Earth And Sky" confirme aujourd'hui ce sentiment.

Pour ceux qui ont raté l'épisode précédent, sachez que le groupe évolue dans une veine doom stoner tavelée d'enluminures psychédéliques que sublime un chant féminin, celui de Merethe Heggset, aussi séduisant que sentencieux, atout de charme qui n'est pourtant pas la seule clé de voûte de l'édifice, laissant la part belle à des claviers omniprésents qui tapissent cet antre mystérieux d'une beauté lunaire de tentures duveteuses.

Cette seconde offrande laisse d'ailleurs à cet orgue volubile tout l'espace pour s'exprimer, comme l'illustre en guise d'ouverture le monumental 'Aeolian Dunes', véritable voyage galactique qu'il propulse vers des sphères célestes inconnues, avec ses effluves enveloppantes et tentaculaires que soulignent des guitares au lourd fuselage, périple long de plus de dix minutes au compteur qui d'entrée de jeu place la barre très haut et justifie à lui seul l'impérieuse acquisition de "Son Of Earth And Sky" dont le reste du programme, quoique moins puissamment évocateur, n'en demeure pas moins digne d'éloge.

A commencer par 'Ages Move The Earth' qui déroule la trame tranquille d'un art cosmique, désormais moins doom sans doute mais si ce n'est plus beau encore. Car High Priest Of Saturn possède une manière bien à lui de tricoter des instants comme suspendus dans le temps, presque irréels. Plus que pétrifié, le rythme, sauf lors des ultimes mesures de 'The Warming Moon" où il s'emballe en une accélération surprenante, semble endormi, bercé par les mélopées d'une chanteuse aux allures de prêtresse.

Parfois appuyées, les guitares décollent le plus souvent très haut ('The Flood Of Waters'), rampes de lancement stratosphériques qui n'est pas sans évoquer le Pink Floyd le plus planant, témoin la piste éponyme à l'ambiance feutrée où six-cordes et claviers stellaires fusionnent en un magma bourgeonnant de notes qui résonnent comme un ressac soyeux.

Avec "Son Of Earth And Sky", les Norvégiens franchissent un palier, accouchant d'un très grand disque où les influences progressives font plus qu'affleurer à la surface de leur doom cosmique.

Plus d'information sur http://www.facebook.com/highpriestofsaturn



GROUPES PROCHES:
JESS AND THE ANCIENT ONES, THE DEVIL'S BLOOD, ALUNAH

LISTE DES PISTES:
01. Aeolian Dunes
02. Ages Move The Earth
03. Sons Of Earth And Sky
04. The Warming Moon
05. The Flood Of Waters


FORMATION:
Andreas Hagen: Guitares / Batterie
Martin Sivertsen: Guitares
Merethe Heggset: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Ole Kristian Malmedal: Claviers


TAGS:
70's, Psychédélique, Space, Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC HIGH PRIEST OF SATURN
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BLACK STONE CHERRY: Kentucky (2016)
ROCK Plus varié et assumé que son prédécesseur, ce nouvel essai semble posséder tout ce qu'il faut (trop peut-être) pour devenir une référence.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PART-TIME FRIENDS: Fingers Crossed (2016)
POP Part-Time Friends va vous donner le smile et enchanter votre journée en vous amenant dans un road trip artistique.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HIGH PRIEST OF SATURN
HIGH-PRIEST-OF-SATURN_High-Priest-Of-Saturn
High Priest Of Saturn (2013)
3/5
3/5
SVART RECORDS / DOOM
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020