ARTISTE:

SIDILARSEN

(FRANCE)
TITRE:

DANCEFLOOR BASTARDS

(2016)
LABEL:

VERYCORDS

GENRE:

NEO/NU METAL

/ METAL INDUSTRIEL
TAGS:
Electro, Fusion, Neo
"Porte-drapeau d'un dance metal sans concession et taillé pour la scène, les Toulousains de Sidilarsen nous livrent un excellent album à écouter pied au plancher !"
NEWF (13.05.2016)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Bientôt vingt ans d’existence et toujours la rage, Ariège against the machine est de retour ! Après le succès de "Chatterbox" et deux ans de tournée, les Ariégeo-toulousains de Sidilarsen se sont enfermés en studio aux pieds des Pyrénées pour nous concocter leur sixième album "Dancefloor Bastards". Avec un artwork qui remet à l’honneur le tire-bouchon des débuts, nous pouvons nous attendre à une bonne dose d’énergie brute dont ce groupe atypique a le secret.

Fondateur du collectif Antistatic, avec Psykup et Delicatessen, Sidilarsen est le créateur d’une fusion savamment dosée de metal industriel, de techno et d’electro évoquant tour à tour Rammstein, Nine Inch Nails ou The Prodigy. Comme le grand frère Mass Hysteria dont il se distingue par cette ambiance dancefloor caractéristique, le groupe chante en français des textes le plus souvent très engagés et altermondialistes. Ce sixième effort ne déroge pas à la règle fixée par le quintet et égraine les brûlots dance metal capables de faire headbanguer un régiment de moines tibétains.

Que ce soit sur les morceaux à dominante metal (‘Spread It’, ‘Méditerranée Damnée’), indus (‘Dancefloor Bastards’, ‘Go Fast’) ou techno (‘Au Maximum’, ‘I Feel Fine’), il est impossible de résister à la hargne, la puissance et la vitalité du combo, à ce mélange de machines et de guitares lourdes comme du plomb unies pour le meilleur avec un sens constant de la mélodie qui fait mouche. Même si une évolution du côté du chant est perceptible dans la scansion (‘Guerres A Vendre’, ‘Religare’) et surtout dans un phrasé rap extrêmement réjouissant (le magnifique ‘1976’), Sidilarsen fait du Sidilarsen et c’est excellent !

Porte-drapeau d’une musique vivante, sans concession et taillée pour la scène, les Toulousains repartent au combat et nous livrent un de leurs meilleurs albums. Porté par une production massive et sans faille, "Dancefloor Bastards" est un raz-de-marée hétéroclite et cohérent, revendicatif et sincère, à écouter pied au plancher !


Plus d'information sur http://www.sidilarsen.fr/





LISTE DES PISTES:
01. Spread It - 2:55
02. Dancefloor Bastards - 4:06
03. Frapper la terre - 4:04
04. Go Fast - 3:56
05. Guerres à vendre - 4:59
06. Le jour médian - 3:47
07. Walls of Shame - 4:09
08. Méditerranée damnée - 4:02
09. Religare - 3:00
10. Sois mon rêve - 3:57
11. Au maximum - 3:36
12. I Feel Fine - 5:29
13. 1946 - 5:59

FORMATION:
Benjamin ' Benben' Lartigue: Guitares
Benjamin ' Viber' Bury: Chant / Guitares
Didou: Chant
Julien "fryzzzer" Soula: Basse
Samuel Cancel: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
SIDILARSEN : Nouvelle vidéo
DERNIERE INTERVIEW
SIDILARSEN (9 AVRIL 2019)
On va tous crever avec Sidilarsen.
 
AUTRES CHRONIQUES
ARI KOIVUNEN: Fuel For The Fire (2007)
METAL MELODIQUE - Avec ce premier opus, Ari Koivunen ne révolutionne pas le metal mélodique scandinave mais il en offre une magnifique interprétation.
IVORY (IT): A Moment, A Place And A Reason (2016)
A.O.R. - Sans être une purge, "A Moment, A Place And A Reason" possède beaucoup trop de faiblesses et s'avère globalement pénible.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SIDILARSEN
SIDILARSEN_On-Va-Tous-Crever
On Va Tous Crever (2019)
4/5
4/5
VERYCORDS / METAL INDUSTRIEL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021