.
.
GROUPE/AUTEUR:

PERIPHERY

(ETATS UNIS)

TITRE:
PERIPHERY III: SELECT DIFFICULTY (2016)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL PROGRESSIF

"Après l’expérience "Juggernaut", Periphery revient avec un excellent quatrième album qui cultive et affine son metal intense et mélodique."
NUNO777 - 19.07.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Periphery est une des formations de metal progressif djent les plus intéressantes par sa capacité à faire évoluer sa musique au fil des albums. Jamais prisonnier d'un genre qui commence à tourner en rond, le sextet du Maryland nous avait régalés avec son ambitieux concept "Juggernaut" dans lequel il redéfinissait une fois de plus son metal tout en conservant la signature technique et mélodique qui est la sienne. Alors que nous ne pensions pas entendre Periphery de sitôt après la double sortie de son maître album, le groupe refait surface avec son quatrième album "Periphery III : Select Difficulty".

Aborder un nouvel album des Américains s'accompagne toujours d'une agréable curiosité à laquelle se mêle l'attente d'être une fois de plus bousculé. C'est clairement ce que le premier titre 'The Price Is Wrong' promeut avec une déferlante colérique d'une densité impressionnante déversée par un groupe d'une habileté technique époustouflante. Peu de mélodie dans ce morceau dont les préoccupations sont autres. Cette mise en bouche est déstabilisante et peut inquiéter les plus mélodistes sur l'orientation de "Select Difficulty". 'Motormouth' appuie cette première impression mais au fil de son déroulement on perçoit comme une inclinaison. Les mélodies gagnent en force et en franchise quand le chant clair fait enfin son entrée sur la deuxième moitié du titre. En deux morceaux la bande à Misha Mansoor condense ce que le groupe compose de plus violent pour ne plus y revenir par la suite, et par la même occasion maintient quelques minutes le suspense sur le contenu à venir.

De 'Marigold' à 'Lune', c'est un Periphery ultra mélodique qui s'affiche dans une kyrielle de refrains entêtants à dominante de chants clairs et un fin dosage d'arrangements electro et symphoniques ('Marigold', 'Habitual Line Stepper'). Ces orchestrations, principale innovation de Periphery dans cet album, sont plutôt discrètes et disséminées, parfois de manière originale en toute fin de titre comme dans 'Marigold' que n'aurait pas renié Coheed & Cambria, 'Habitual Line Stepper' ou 'Absolomb', et permettent de densifier les atmosphères, particulièrement marquantes dans le mid-tempo final tout en crescendo 'Lune' ou le townsendien 'Remain Indoors'. Les quelques accélérations rythmiques et autres détours furtifs à plus de nervosités et frénésies djent ('The Way The News Goes', 'Flatline', 'Prayer Position' et 'Habitual Line Stepper' avec son refrain à la Soilwork) vont à peine égratigner la solidité d'un metal alternatif et progressif moderne axé sur le contraste des intensités ('Lune'), l'efficacité harmonique ('Flatline' et le très immédiat 'Catch Fire' qui rappelle Linkin Park), la puissance ('Prayer Position') et le groove ('The Price Is Wrong').

Comme son intitulé le laisse à penser, ce "Periphery III : Select Difficulty", de par ses orientations mélodiques et ses formats maîtrisés, est à mettre plus en rapport avec "Periphery II : This Time Is Personnal" que le dantesque et conceptuel "Juggernaut". Poursuivant sa destinée à la périphérie du djent, Periphery apparaît décomplexé dans ses envies d'efficience mélodique, donnant de plus en plus la primauté à la sensibilité sur la technique, et parvient à innover en douceur avec les apports réussis dans les arrangements. "Select Difficulty" est un excellent album particulièrement abordable qui prouve une fois de plus que Periphery avance avec intelligence.

Plus d'information sur http://www.periphery.net



GROUPES PROCHES:
AERIS, TESSERACT, DISPERSE, VEIL OF MAYA, MORPH, COHEED AND CAMBRIA, DEVIN TOWNSEND, SOILWORK

LISTE DES PISTES:
01. The Price Is Wrong
02. Motormouth
03. Marigold
04. The Way The News Goes…
05. Remain Indoors
06. Habitual Line-Stepper
07. Flatline
08. Absolomb
09. Catch Fire
10. Prayer Position
11. Lune


FORMATION:
Adam "nolly" Getgood: Basse
Jake Bowen: Guitares
Mark Holcomb: Guitares
Matt Halpern: Batterie
Misha Mansoor: Guitares
Spencer Sotelo: Chant


TAGS:
Groovy, Technique, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PERIPHERY
DERNIERE ACTUALITE
PERIPHERY SUR L'AUTOROUTE DU SUCCES AVEC MUSIC WAVES!
Toutes les actualités sur PERIPHERY
DERNIER ARTICLE
PERIPHERY - LA SCÈNE BASTILLE (PARIS) - 19 FÉVRIER 2011
Periphery était pour sa toute première fois au centre de l'attention du public parisien. Un évènement que Musicwaves ne pouvait forcément pas rater... Tous les articles sur PERIPHERY
DERNIERE INTERVIEW
Figure majeure de la scène djent, Periphery revient avec "Periphery IV : Hail Stan", son album le plus agressif et progressif. Rencontre avec Jake Bowen et Spencer Sotelo, guitariste et chanteur de la formation, pour évoquer la sortie de cet album.

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GEPETTO: From Heaven To The Stars (2016)
ROCK PROGRESSIF Un projet placé sous le signe du rock progressif fait-il un bon album de rock progressif ? Pas si sûr, la preuve en est le résultat mitigé de "From Heaven To Stars".
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ARI KOIVUNEN: Becoming (2008)
METAL MELODIQUE Ari Koivunen offre un album parfait dans un style qu'il ne révolutionne pas, mais dont il offre un condensé de ce qu'il peut proposer de meilleur.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PERIPHERY
PERIPHERY_Iv-Hail-Stan
Iv: Hail Stan (2019)
5/5
4/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
PERIPHERY_Juggernaut-Alpha-Omega
Juggernaut: Alpha/ Omega (2015)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / METAL PROGRESSIF
PERIPHERY_Periphery
Periphery (2010)
4/5
5/5
ROADRUNNER RECORDS / METAL PROGRESSIF
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020