GROUPE/AUTEUR:

FOGHAT

(ETATS UNIS)

TITRE:
UNDER THE INFLUENCE (2016)
LABEL:
METALVILLE
GENRE:
ROCK

"Un retour inespéré avec un album gorgé de pépites rock, blues, boogie, rock FM... toutes plus réjouissantes les unes que les autres."
NESTOR - 28.09.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Alors ça c’est une surprise, et une bonne surprise ! Car Foghat, qui connut son heure de gloire au début des années 70, nous revient après six années de disette discographique pour son troisième album en 22 ans. Et il le fait de très belle manière avec un disque de boogie rock réjouissant de bout en bout, dans un style qui rappelle aussi bien Bryan Adams qu’AC/DC ou bien Shania Twain. Quel grand écart musical, me direz-vous !

Et pourtant les Britanniques parviennent à agréger une multitude de genres musicaux qui tournent tous autour du rock. Le hard rock, le blues, le rock FM, le boogie, le rock US… avec un bonheur certain. Chaque morceau est une découverte qui nous fait visiter une des couleurs de l’arc-en-ciel rock.

Ainsi 'Honey Do List' est un blues réjouissant qui nous ensorcèle avec ses guitares claires et conquérantes, son chant aux accents ironiques et l’apparition de vocaux féminins. Et si 'I Make Up My Mind' est également un blues entrainant et lumineux très réussi, 'Knock It Off' a lui de très forts relents d’AC/DC période Bon Scott. La ressemblance avec la voix de ce dernier est d’ailleurs assez troublante. Quant à 'Ghost', c’est un rock direct et efficace. Un peu à l’image de cette nouvelle version de 'Slow Down', originellement enregistré en 1975, dont le tempo s'accélérant au fil du temps en fait également un rock tout à fait opérant.

Ce disque est très éclectique, mais au-delà de son essence intrinsèquement rock, il a des dénominateurs communs qui lui permettent de ne pas passer pour une compilation fourre-tout. En effet, sa facilité d’accès et la lumière qu’il dégage en permanence en font un disque cohérent et sérieux. Il suffit d'écouter 'Heart Gone Cold' pour se convaincre de la bonne santé du groupe. Même la reprise du 'Heard It through The Grapevine', dans une version proche de celle de Creedence Clearwater Revival, s’insère sans anicroche dans ce recueil de pépites aussi variées qu’homogènes. Tout au plus pourrait-on s'émouvoir qu'un tiers des titres proposés ici soient des reprises. Mais ce léger état d'âme est très vite balayé par la qualité du résultat final.

Vraiment une très bonne surprise, propre à ravir un très large public sensible au rock et aux guitares aux sonorités bluesy et 70'.
Rock ‘n Roll !!

Plus d'information sur http://foghat.net/



GROUPES PROCHES:
AC/DC

LISTE DES PISTES:
01. Under The Influence
02. Knock It Off
03. Ghost
04. She’s Got A Ring In His Nose
05. Upside Of Lonely
06. Heard It Through The Grapevine
07. Made Up My Mind
08. Hot Mama
09. Heart Gone Cold
10. Honey Do List
11. All Because Of You
12. Slow Ride


FORMATION:
Bryan Bassett: Guitares
Charlie Huhn: Chant
Craig Macgregor: Basse
Roger Earl: Batterie
Dana Fuchs: Chant / Invité
Nick Jameson: Basse / Invité
Scott Holt: Chant / Guitares / Invité


TAGS:
70's, Accessible / FM, Bluesy, Groovy
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC FOGHAT
DERNIERE ACTUALITE
FOGHAT: Under The Influence
Toutes les actualités sur FOGHAT
DERNIER ARTICLE
Golden Age Rock Festival 2019 - Liège - Jour 2 - 24 Aout 2019
Pour sa deuxième journée le Golden Age Rock Festival a réuni un joli panel de groupes avec pas mal de grands noms. Tous les articles sur FOGHAT
NOTES
- /5 (0 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
AMORPHIS: The Karelian Isthmus (1992)
DEATH METAL Solide et aucunement maladroit, "The Karelian Isthmus" pose les fondations qui serviront à l'édification du référentiel "Tales From The Thousand Lakes".
 
CHRONIQUE SUIVANTE
CROMWELL: Black Chapter Red (2016)
ROCK PROGRESSIF Vingt années après sa première publication, Cromwell revient au premier plan avec un album typique de néo-progressif, suffisamment bien charpenté pour ravir les amateurs du genre.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FOGHAT
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020