ARTISTE:

VIRUS (NO)

(NORVÈGE)
TITRE:

MEMENTO COLLIDER

(2016)
LABEL:

KARISMA RECORDS

GENRE:

ROCK

TAGS:
Expérimental
"Fidèle à lui-même, Virus accouche encore une fois d'une œuvre qui ne peut appartenir qu'à lui, à la fois proche de ses devancières mais audacieuse dans sa capacité d'exploration d'un no-man's land teinté de mystères..."
CHILDERIC THOR (19.08.2016)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Pour tous les férus de l'avant-garde norvégienne issu de la chapelle noire, Virus sonne comme la promesse toujours tenue d'un art aussi déglingué que singulier dont la richesse n'a d'égale que la rareté. Le trio, constitué d'anciens membres de Ved Buens Ende, autre OVNI dont il se rapproche beaucoup, se révèle pour le moins avare de sa sève évolutive, ce qui explique pourquoi chaque expérimentation est attendue comme un Graal de l'étrange, du bizarre, du qui-ne-file-jamais-droit.

Sorte de Voivod à la sauce scandinave, le groupe a très tôt imposé son empreinte extrêmement personnelle, dès ce "Carheart" (2003) matriciel, même si la majorité l'a découvert cinq ans plus tard avec "The Black Flux", opus vicieusement charnel. "Memento Collider" marque son retour aux affaires après un hiatus de plusieurs années, toutefois brisé par le EP "Oblivion Clock".

Si l'effet de surprise s'est désormais envolé, Virus n'en demeure pas moins maître d'un exercice labyrinthique truffé de chausse-trappes et d'angle-morts, architecture surréaliste dont le sens ne surgit qu'une fois arrivé au terme de sa défloration. Mais avant, il faut faire le tour du propriétaire, quitte à s'égarer, guidés par des musiciens qui se gardent bien de nous livrer les clés d'un univers quasi cosmique dans son expression azimutée.

Chant baroque et théâtral, riffs malsains et rythmique métronomique peuplent un menu dense et ramassé, éclaté en six morceaux, lesquels sont comme les diverses pièces d'un puzzle. Quoique reconnaissable entre mille, cette signature désaccordée reste plus que jamais aussi indescriptible qu'insaisissable. 'Afield' ouvre les portes de cette construction riche de faux-semblants, pulsation furieusement rock d'où suinte pourtant très vite un malaise obsédant. Les Norvégiens inoculent leur venin maladif qui finit par contaminer une écoute placée sous le signe d'une déstructuration pervertie.

De rares chœurs lointains n'entament pas ce sentiment de chute vertigineuse poussée par des secousses de guitares tordues que rongent une folie presque crimsonienne ('Steamer') dans sa ferrugineuse puissance noire. Aux confins d'un jazz schizophrénique, "Memento Collider" gravite tout du long, au bord d'un gouffre sans fin, à l'image de ce 'Gravity Seeker', sinueusement hypnotique. Faussement identiques, les titres s'enchaînent à la manière d'une transe jusqu'à ce 'Phantom Oil Slick' aux allures de grand-huit froid et émotionnel.

Fidèle à lui-même, Virus accouche encore une fois d'une œuvre qui ne peut appartenir qu'à lui, à la fois proche de ses devancières mais audacieuse dans sa capacité d'exploration d'un no-man's land teinté de mystères...


Plus d'information sur https://www.facebook.com/virusnorwayofficial



GROUPES PROCHES:
ULVER


LISTE DES PISTES:
01. Afield
02. Rogue Fossil
03. Dripping Into Orbit
04. Steamer
05. Gravity Seeker
06. Phantom Oil Slick

FORMATION:
Czral: Chant / Guitares
Einz: Batterie
Plenum: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
VIRUS: Memento Collider
 
AUTRES CHRONIQUES
VÖLUR: Disir (2016)
DOOM - La dimension chamanique d'une partition finalement plus proche d'un ambient rituel que du metal fait de ce galop d'essai une expérience sonore hermétique sinon austère à réserver en priorité à ceux que n'effraient ni l'étrange ni les longues pièces contemplatives.
LORDI: Monstereophonic: Theaterror Vs. Demonarchy (2016)
HEAVY METAL - Avec cet opus aux deux visages, Lordi réussit à surprendre sans déstabiliser pour ce qui ressemble au sommet de sa carrière.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VIRUS (NO)
VIRUS__The-Black-Flux
The Black Flux (2008)
2/5
-/5
SEASON OF MIST / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021