ARTISTE:

CRYSTAL PALACE

(ALLEMAGNE)
TITRE:

DAWN OF ETERNITY

(2016)
LABEL:

GENTLE ART OF MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Neo, Planant
"Avec un rock progressif enlevé et créatif, digne des plus grands, Crystal Palace signe là probablement son meilleur album, après 20 ans de carrière."
PROGRACER (07.07.2016)  
5/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après avoir rompu avec leurs premières influences, sans les renier, depuis maintenant deux albums, les Allemands de Crystal Palace reviennent avec le troisième effort de ce qu'il est judicieux d'appeler leur seconde jeunesse. "Dawn Of Eternity" est le huitième album du groupe qui se pose en digne héritier des poids lourds du néo-prog que sont Marillion, IQ, Pendragon ou Porcupine Tree, des références flatteuses et peut-être un peu lourdes pour leurs épaules.

Néo ou pas néo ? Peu importe en fait. Crystal Palace écrit, compose et joue du rock progressif assez traditionnel, et les ingrédients inspirés des groupes mentionnés plus haut sont savamment dosés et agrémentés d'arrangements minutieux et d'apports propres au groupe pour un résultat de très bonne facture. Ainsi, Crystal Palace parvient à tenir l'auditeur attentif à chaque développement au travers d'arrangements souvent intelligents et de mélodies qui, sans être immédiatement transcendantes, se révèlent efficaces à tous les coups. La musique des Allemands est construite sur des structures évolutives mais assez simples, des claviers électroniques bien variés et des envolées de six cordes planantes et aériennes. Le chant de Yentz Strurz y tient un rôle important et sa tessiture variée, son spectre vocal étendu, contribuent à privilégier l'aspect mélodique, pierre angulaire de ce "Dawn Of Eternity".

Sur fond d'un concept d'éternité bien tempéré par une musique légère et apaisante, l'album débute par une intro planante et atmosphérique suivie de 'Confess Your Crime', une longue pièce prog structurée en deux phases distinctes. La première met en place un rock enlevé dans la veine d'un Pendragon, voire d'un Dream Theater tant le chant y est proche de celui de James LaBrie, pour ensuite embarquer son auditoire dans un doux et voluptueux final planant au solo aérien que Nils Conrad exécute avec un feeling magique proche d'un Steve Rothery ou d'un David Gilmour. 'Any Colour You Need", à la structure assez proche, fait plus de place aux arrangements spatiaux que les claviers très présents installent naturellement, rappelant plutôt la période 90's de groupes comme Yes ou IQ,

"Dawn oF Eternity" est un album dense (71 minutes) mais très équilibré puisqu'il marie habilement les passages planants et aériens avec des moments plus punchy flirtant avec le côté metal du prog, les riffs restant au service de la mélodie. Ainsi, sur 'Fields Of Consciousness' ou sur 'All Of This', les guitares saturées se mêlent aux effets de claviers électroniques qui apportent une touche pop légère. A noter également sur le premier cité une prestation vocale collective irréprochable. L'influence d'un Steven Wilson se fait également sentir sur l'instrumental 'Eternity', alors que le final 'The Day That Doesn't End' propose un délicat mélange de sonorités floydiennes période "The Wall" et d'apports atmosphériques avec, une nouvelle fois, des claviers très présents.

Alors, bien sûr, Crystal Palace ne ré-invente rien de ce que les plus grands noms du rock progressif ont pu nous proposer ces vingt dernières années, et les plus grincheux ne manqueront pas de le rappeler. Pour autant, si l'on excepte une section rythmique un peu discrète et un chant parfois trop proche de certaines icônes du genre, les Allemands maîtrisent parfaitement leur sujet. Ils sont au sommet de leur art et mettent tout ce qu'ils ont pour véhiculer un tas d'émotions positives au travers d'une musique lumineuse et mélodieusement aboutie. Du coup, l'album est très agréable et devrait ravir les amateurs de rock progressif au sens le plus large. Il est même probable qu'il s'inscrive parmi les meilleures productions néo prog de l'année tant les écoutes répétées légitimeront sa candidature, au nez et à la barbe des poids-lourds britanniques du genre. Crystal Palace signe là probablement son meilleur album, après 20 ans de carrière, ce n'est pas si banal.


Plus d'information sur http://www.crystalpalacemusic.de





LISTE DES PISTES:
01. Dawn - 2:35
02. Confess Your Crime - 8:27
03. Eternal Step - 6:32
04. Any Colour You Need - 8:20
05. Daylight After the Rain - 3:34
06. Fields of Consciousness - 6:35
07. Hearts on Sale - 6:48
08. Eternity - 1:59
09. All of This - 5:41
10. Sky Without Stars - 5:29
11. The Day That Doesn't End - 4:42

FORMATION:
Frank Köhler: Claviers
Nils Conrad : Guitares
Tom Ronney: Batterie
Yentz Strurz: Chant / Basse
Dominic Gröger: Chant / Invité
Markus Reuter: Guitares / Invité
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
TONYB
02/08/2016
  0 0  
5/5
De l'excellent néo avec tous les bons ingrédients : des mélodies accrocheuses comportant des variations bienvenues, des harmonies immédiates, et une guitare qui survole le tout avec classe.
On pense bien entendu à IQ et autres Marillion, mais aussi à RPWL, voire même à Simple Minds.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.3/5 (3 avis)
STAFF:
5/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
CRYSTAL PALACE: Nouvel album en avril
 
AUTRES CHRONIQUES
STONERIDER: Hologram (2016)
ROCK - Avec "Hologram", StoneRider franchit un cap, artisan d'une musique désormais moins stoner, plus progressive mais surtout franchement orgasmique !
IRON MAIDEN: En Vivo! (2012)
HEAVY METAL - On fait la fine bouche ou pas mais tant la bande son que le DVD sont vraiment soignés et nous offrent un autre très bon live du groupe qu'on n'est ni obligé d'acheter ni de dénigrer.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT CRYSTAL PALACE
CRYSTAL-PALACE_Scattered-Shards
Scattered Shards (2018)
4/5
4/5
PROGRESSIVE PROMOTION / ROCK PROGRESSIF
CRYSTAL-PALACE_The-System-Of-Events
The System Of Events (2013)
4/5
2.3/5
GENTLE ART OF MUSIC / ROCK PROGRESSIF
CRYSTAL-PALACE_Reset
Reset (2010)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021