ARTISTE:

INSOMNIUM

(FINLANDE)
TITRE:

ACROSS THE DARK

(2009)
LABEL:

CANDLELIGHT RECORDS

GENRE:

AUTRES EXTREME

/ -
TAGS:
Growl, Mélancolique, Sombre
""Across The Dark" est le témoignage d'un groupe en grande forme, Insomnium livrant l'un de ses albums les plus aboutis."
AXEL_D (08.06.2016)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Déjà plus de dix ans de carrière pour Insomnium au moment où "Across The Dark" débarque sur nos platines, ce quatrième album arrivant trois ans après "Above The Weeping World" qui avait déjà beaucoup fait parler de lui. Les Finlandais pratiquent un death mélodique aux tendances doom prononcées et donc peut-être moins incisif que ce que propose Dark Tranquillity par exemple, mais les ambiances glaciales/mélancoliques qui semblent propres aux Scandinaves permettent de rapprocher les deux formations.

Sans bouleverser sa recette, Insomnium fait preuve d'une grande maîtrise tout au long de ce disque qui prend le temps de s'installer avec 'Equivalence', superbe introduction de trois minutes où s’entremêlent guitares acoustiques, électriques, montées en puissance sur fond de claviers pour un rendu prenant qui nous amène ainsi vers le premier "vrai" titre, 'Down With The Sun'. Classique mais très réussi, on y retrouve ce qui fait la réputation de la bande : lead mélodique, chant hurlé et production irréprochable, tout est réuni pour démarrer l'écoute dans les meilleures conditions. La voix de Nillo Sevänen est ponctuellement accompagnée du chant clair de Jules Naveri d'Enemy Of The Sun, les deux se mariant parfaitement sur le refrain de 'Where The Last Wave Broke', véritable petit tube qui se permet au passage un final épique gorgé de violons ; assurément l'un des moments forts de l'opus !

Le groupe se fait très majoritairement mid-tempo durant les huit titres, l'accent étant principalement mis sur les mélodies et les arrangements (le long 'Lay Of The Autumn') plutôt que sur la vitesse, même si un titre comme 'Against The Storm' rappelle clairement les débuts d'In Flames et fera secouer la tignasse de plus d'un chevelu. Insomnium se démarque principalement par des touches doom appuyées qui apportent davantage de respirations à ses chansons (Swallow The Sun n'est parfois pas loin).

Pas de temps mort ni de titre vraiment faible même si un léger sentiment de répétition dans les schémas mélodiques se fait quelquefois sentir. Cependant, il s'agit là d'un bémol assez récurrent dans le death mélo, et vous arrêter au milieu de l'album serait une erreur qui vous empêcherait de découvrir cette pépite qu'est 'Into The Woods', démonstration impeccable du savoir-faire des Finlandais. Le voyage s'achève sur 'Weighted Down With Sorrow', titre d'une tristesse saisissante qui termine la galette d'une belle manière.

Carton plein donc, pour une formation qui bien qu'étant régulière dans ses sorties et globalement bien accueillie par les critiques et le public, ne parvient toujours pas à atteindre le niveau de reconnaissance des maîtres du genre. L'œuvre d'Insomnium, et particulièrement cet "Across The Dark", s'impose toutefois pour les amoureux du style.


Plus d'information sur http://www.insomnium.net/



GROUPES PROCHES:
OMNIUM GATHERUM, FALCHION, DARK TRANQUILLITY, OPETH, SWALLOW THE SUN, WORDS OF FAREWELL, DESTINITY, BARREN EARTH, AMORPHIS

LISTE DES PISTES:
01. Equivalence - 3:18
02. Down With The Sun - 4:23
03. Where The Last Wave Broke - 5:03
04. The Harrowing Years - 6:39
05. Against The Stream - 6:11
06. The Lay Of Autumn - 9:08
07. Into The Woods - 5:08
08. Weighted Down With Sorrow - 5:51

FORMATION:
Markus Hirvonen: Batterie
Niilo Sevänen: Chant / Basse
Ville Friman : Chant / Guitares
Ville Vänni: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
DERNIERE ACTUALITE
INSOMNIUM: Nouvel album en octobre
 
AUTRES CHRONIQUES
COWARDS: Rise To Infamy (2015)
HARDCORE - Entre hardcore tuméfié et sludge grouillant de haine, Cowards ouvre les vannes d'une violence dont le caractère halluciné fait exploser le compteur Geiger du supportable.
LUCID PLANET: Lucid Planet (2016)
ROCK ATMOSPHERIQUE - Dans un genre à risques (l'atmosphérique psychédélique), Lucid Planet peine à complètement persuader l'auditeur.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT INSOMNIUM
INSOMNIUM_Heart-Like-A-Grave
Heart Like A Grave (2019)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
INSOMNIUM_Winter’s-Gate
Winter’s Gate (2016)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
INSOMNIUM_Shadows-Of-A-Dying-Sun
Shadows Of A Dying Sun (2014)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
INSOMNIUM_One-For-Sorrow
One For Sorrow (2011)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
INSOMNIUM_Above-The-Weeping-World
Above The Weeping World (2006)
4/5
4/5
CANDLELIGHT RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020