GROUPE/AUTEUR:

KAYAK

(HOLLANDE)

TITRE:
SEE SEE THE SUN (1973)
LABEL:
EMI
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Premier album d'un groupe qui ouvre une des pages les plus passionnantes du rock progressif hollandais."
ADRIANSTORK - 24.08.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Le rock progressif hollandais a connu son heure de gloire dans les années 70 avec comme fleurons ​Focus, Earth And Fire ​et ​Kayak. Ce dernier groupe originaire d'Hilversum a eu le mérite d'avoir dans ses rangs un claviériste appelé à un avenir radieux : Ton Scherpenzeel. Arrivé tardivement sur la scène progressive hollandaise, le groupe va pourtant ouvrir un des chapitres les plus passionnants du genre.

Pour beaucoup, le succès de Kayak repose sur une alchimie entre des éléments propres au rock progressif et des variations plus hard. Le groupe nous ménage des atmosphères calmes, parfois planantes sur lesquelles la poudre parle. 'Reason It For All' est traversée par un thème lumineux de claviers qui conduit à un lent crescendo dominé par les guitares. 'Mouldy Wood' se révèle plus tourmenté, la mélodie se partageant à nouveau entre des claviers solennels et des guitares endiablées. Les arpèges délicats de guitare sur 'Lovely Tuna', soutenu par sa ligne de chant élégiaque, finissent par céder à la tentation de prendre un chemin plus hard. Le groupe se fait parfois laboratoire sonore comme sur 'Forever Is A Lonely Thought' dont l'obsédante mélodie prend des détours inattendus créant une tension nostalgique ou sur 'Mamoth' qui reçoit l'aide d'un orgue de Barbarie pour soutenir le chant et les lignes de basse agressives.

Pourtant ce premier effort n'est pas exempt de tous reproches. Le chant de Max Werner, mixé au plus près des instruments, peut s'avérer parfois exaspérant ('Reason It For All', 'Hope For Life'),  fait d'autant plus regrettable qu'il peut être un excellent vocaliste. Lorsque les lignes harmoniques se dédoublent, les chœurs s'avèrent peut-être un peu trop proches du ​Yes ​de la grande époque ('See See The Sun'). Et contrairement à beaucoup de groupes de rock progressif, ​Kayak ​ne se mouille pas au-delà des huit minutes (ce qui concernera à quelques exceptions près tous les albums du groupe). Il est regrettable que le groupe n'ait pas réalisé une longue suite, ce dont il était parfaitement capable.

'See See The Sun' nous permet de nous faire une idée sur le son Kayak : un équilibre entre la sensibilité des claviers et les audaces hard. Malgré l'aspect décousu de ce premier essai, le groupe s'affichait comme une révélation de la scène hollandaise entre ​Pink Floyd ​et ​Yes​.

Plus d'information sur http://www.kayakonline.nl



GROUPES PROCHES:
SUPERSISTER, EARTH AND FIRE , FOCUS, CAMEL, ALAN PARSONS

LISTE DES PISTES:
01. Reason For It All
02. Lyrics
03. Mouldy Wood
04. Lovely Luna
05. Hope For A Life
06. Ballet Of The Cripple
07. Forever Is A Lonely Thought
08. Mammoth
09. See See The Sun
10. Try To Write A Book


FORMATION:
Ton Scherpenzeel: Claviers
Cees Van Leeuwen: Basse / Harmonica
Johan Slager: Guitares
Max Werner: Chant / Claviers / Batterie
Pim Koopman : Claviers / Batterie
Ernst Reijseger: Invité / Violoncelle
G.perlee: Claviers / Invité
Gerrit-jan Leenders: Chant / Batterie / Invité
Giny Bush: Invité / Violon
Martine Koeman: Invité / Violon
Rijn Peter De Klerk: Batterie / Invité


TAGS:
70's, Chaotique, Mélancolique, Planant, Romantique, Sombre, Ballades, Chant grave
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC KAYAK
DERNIERE ACTUALITE
KAYAK: Sortie d'un Live en octobre
Toutes les actualités sur KAYAK
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ORPHANED LAND: Kna'an (2016)
AUTRES A l'écoute de cette bande-son ni faite ni à faire, on a du mal à croire qu'elle est l’œuvre de deux formations majeures du metal progressif.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
EAGLES OF DEATH METAL: Zipper Down (2015)
ROCK Fun et sexy mais avec juste ce qu'il faut de finauderies, "Zipper Down" fait son trou et très vite on se surprend à en fredonner les nombreuses mélodies, marque des grands disques et des grands groupes, ce qu'Eagles Of Death Metal est assurément.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KAYAK
KAYAK_Seventeen
Seventeen (2018)
5/5
4.3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
KAYAK_Anywhere-But-Here
Anywhere But Here (2011)
2/5
2/5
AUTOPRODUCTION / POP
KAYAK_Coming-Up-For-Air
Coming Up For Air (2008)
3/5
3.5/5
AUTRE LABEL / POP
KAYAK_Merlin
Merlin (1981)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020