ARTISTE:

THE WILD LIES

(ROYAUME UNI)
TITRE:

THE ANIMAL

(2016)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

METAL ALTERNATIF

TAGS:
FM
"Même s'il est impossible de juger de la qualité d'un groupe avec trois titres, ces derniers ne peuvent que mettre l'eau à la bouche."
AXEL_D (22.08.2016)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

The Wild Lies est un jeune groupe originaire de Londres et nous présente en cette année 2016 son deuxième EP intitulé "The Animal". Le quintet ayant décidé de nous proposer seulement trois titres, il est difficile de donner un avis définitif sur son potentiel en se basant uniquement sur dix minutes de musique...

Toutefois, ces trois morceaux sont une excellente surprise. L'introduction bardée de chœurs de 'The Animal' nous laisse imaginer que nous aurons le droit à du hard rock mélodique typé Def Leppard, mais c'est un riff heavy/rock qui surgit ensuite, très proche d'un Stone Sour ou même de Five Finger Death Punch. Le refrain de cette première chanson se démarque néanmoins des groupes précités par son aspect plus lumineux, et permet de constater que la voix de Matthew Poley s'en sort avec les honneurs, capable de pas mal de variations. La production est quant à elle équilibrée et n'a rien a envier à certaines grosses pointures du style, même si son côté trop lisse n'aide peut-être pas The Wild Lies à se démarquer.

'Shapeshifter', le deuxième titre, est aussi le meilleur du lot. Pure Inc, voire Creed dans son aspect le plus metal sont deux références qui viennent - entre autres - à l'esprit. Son refrain haut en couleurs restera lui aussi implanté dans votre boite crânienne une bonne partie de la journée ! Un break chargé en guitares lourdes avec son petit solo qui ne fait jamais de mal (Zak Muller et Andre Ruffel ne sont visiblement pas manchots), retour sur le refrain, voilà le secret d'un titre pas novateur pour un sou mais parfaitement réalisé, le tout en à peine quatre minutes.

'Can't Carry On' continue sur cette bonne lancée, et c'est lorsque cette dernière se termine que l'on peste d'avoir aussi peu à se mettre sous la dent, car nous voilà en présence de trois morceaux accrocheurs et indéniablement enthousiasmants. Alors revenez-vite les gars, mais avec un véritable album sous le bras !


Plus d'information sur http://thewildlies.com/





LISTE DES PISTES:
01. The Animal - 3:13
02. Shapeshifter - 4:17
03. Can't Carry On - 4:15

FORMATION:
Andre Ruffel: Guitares
Dylan Smith: Basse
Luke Wilson: Batterie
Matt Poley: Chant
Zak Muller: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
LE ORME: Uomo Di Pezza (1972)
ROCK PROGRESSIF - Uomo Di Pezza est un petit trésor progressif accessible et aventureux dans la mouvance de l'époque, préférant l'émotion à la démonstration.
ORPHANED LAND: Kna'an (2016)
AUTRES - A l'écoute de cette bande-son ni faite ni à faire, on a du mal à croire qu'elle est l’œuvre de deux formations majeures du metal progressif.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021