ARTISTE:

EAGLES OF DEATH METAL

(ETATS UNIS)
TITRE:

ZIPPER DOWN

(2015)
LABEL:

UNIVERSAL

GENRE:

ROCK

TAGS:
Groovy
"Fun et sexy mais avec juste ce qu'il faut de finauderies, "Zipper Down" fait son trou et très vite on se surprend à en fredonner les nombreuses mélodies, marque des grands disques et des grands groupes, ce qu'Eagles Of Death Metal est assurément."
CHILDERIC THOR (24.08.2016)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Entre les attentats du 13 novembre 2015 qui ont, notamment, ensanglanté la salle du Bataclan dans laquelle il se produisait et la personnalité de son leader, Jesse Hughes, que certains découvrent de plus en plus controversée alors qu'il a en réalité toujours été cet espèce de redneck, à la fois chrétien convaincu et grand amateur de porno (entre autres), il paraît du coup désormais difficile d'aborder Eagles Of Death Metal avec quiétude et sous le seul angle strictement musical.

Son rock, qui n'appartient qu'à lui, se révèle pourtant plus fort que tout cela. Car, si de loin la musique des Américains peut sembler simple voire simpliste, d'aucuns n'hésitant pas ainsi à la juger carrément surfaite, et qu'il est acquis que sans la présence de Josh Homme (Queens Of The Stone Age et surtout ex Kyuss) dans ses rangs à géométrie variable, nous ne nous serions sans doute pas autant intéressés à lui, force est de reconnaître que le groupe possède une touche aussi inimitable que savoureuse qui lui permet au final d'être bien plus que le banal garage band aux discrets relents stoner que ses détracteurs se bornent à voir.

"Zipper Down", sa première rondelle depuis sept ans en est la plus éclatante démonstration. Une si longue abstinence, à laquelle le combo ne nous avait jusqu'à présent pas habitués, explique l'excitation suscitée alors par ce retour aux affaires, lequel se dévoile tout d'abord par l''entremise d'une pochette sexy en diable qui donne furieusement envie d'en goûter le fruit juteux.

En guère plus de trente minutes, (trop) courte durée qui suffit pourtant à nous rassasier, le successeur de "Heart On" se déhanche au rythme d'un rock cool et énergique, dont les courbes généreuses qui exsudent une chaude sensualité sont comme les promesses d'un orgasme sonore. Avec cette décontraction goguenarde qui en fait tout le sel, Jesse Hughes et sa bande crachent d'emblée la sauce avec ce 'Complexity' débridé auquel moins de trois minutes suffisent à étaler tout ce qui les séparera toujours des gentils rockeurs, à savoir cette sorte de classe décomplexée un peu folle et surtout ce sens de l'accroche qui fait mouche, le tout saupoudré de petits détails (chœurs féminins sur 'Silverlake', 'I Love You All The Time' et ses couleurs country, etc.) qui font de ces compos de savants bijoux d'écriture.

Même 'Save A Prayer', reprise de Duran Duran, se trouve métamorphosé en hymne déglingué que berce un doux ressac electro. Si tout du long, la patte de Josh Homme se révèle aisément identifiable ('Skin Tight Boogie'), Hughes se taille la part du lion, emballant l'auditoire avec sa voix gorgée d'un feeling licencieux, taillée pour les clubs poussiéreux de l'Amérique profonde. Il faut être de mauvaise foi pour ne pas lui reconnaître un charisme certain et un talent de compositeur hors pair.

Fun et sexy mais avec juste ce qu'il faut de finauderies, "Zipper Down" fait son trou et très vite on se surprend à en fredonner les nombreuses mélodies, marque des grands disques et des grands groupes, ce qu'Eagles Of Death Metal est assurément. 


Plus d'information sur https://www.facebook.com/eaglesofdeathmetal/



GROUPES PROCHES:
QUEENS OF THE STONE AGE


LISTE DES PISTES:
01. Complexity
02. Silverlake (k.s.o.f.m.)
03. Got A Woman
04. I Love You All The Time
05. Oh Girl
06. Got The Power
07. Skin-tight Boogie
08. Got A Woman (slight Return)
09. The Deuce
10. Save A Prayer
11. The Reverend

FORMATION:
Jesse Hughes: Chant / Guitares / Batterie
Josh Homme: Guitares / Basse / Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
EAGLES OF DEATH METAL : CD/DVD live enregistré à l'Olympia en août
 
AUTRES CHRONIQUES
KAYAK: See See The Sun (1973)
ROCK PROGRESSIF - Premier album d'un groupe qui ouvre une des pages les plus passionnantes du rock progressif hollandais.
PERCY JONES: Mj12 (2016)
ROCK PROGRESSIF - Percy Jones et son nouveau projet MJ12 sont là pour nous rappeler que le jazz peut avoir un charme extra-terrestre !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT EAGLES OF DEATH METAL
EAGLES-OF-DEATH-METAL_HEART-ON
Heart On (2008)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
EAGLES-OF-DEATH-METAL_DEATH-BY-SEXY
Death By Sexy (2006)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
EAGLES-OF-DEATH-METAL_PEACE-LOVE-DEATH-METAL
Peace Love Death Metal (2004)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022