.
.
GROUPE/AUTEUR:

Q5

(ETATS UNIS)

TITRE:
NEW WORLD ORDER (2016)
LABEL:
FRONTIERS RECORDS
GENRE:
HARD ROCK

"Un retour malheureusement sans intérêt, les compositions et la production étant restées cryogénisées dans les années 80."
LOLOCELTIC - 08.09.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'avec leur premier album ("Steel The Light" - 1984), les Américains de Q5 avaient frappé un grand coup. Leur hard-rock oscillant entre la frange mélodique du style et la N.W.O.B.H.M. en provenance de Grande Bretagne, était d'une efficacité redoutable, renforcé par le jeu du guitariste Floyd Rose, créateur du fameux guitare-trémolo portant son nom. Malheureusement, le second opus ("When The Cracks Mirror" - 1985) ne confirma pas ce coup de maître inaugural et le groupe se sépara peu après. Reformé en 2014 pour un one-shot à l'occasion du Sweden Rock Festival, le combo US nous propose finalement un nouvel album intitulé "New World Order".

Il est toujours difficile de savoir à quoi s'attendre dans le cadre de ce type de reformation, d'autant qu'ici, le line-up est sérieusement modifié avec l'absence de Floyd Rose et de Gary Thompson, remplacés par Dennis Turner et Jeffrey McCormack. Lorsque l'on sait l'importance du premier nommé dans l'identité artistique du quintet, il y a de quoi être inquiet. En effet, quel intérêt peut avoir le retour d'un groupe n'ayant sorti que deux disques plus de 30 ans au préalable ? La réponse est malheureusement la suivante : rien, ou presque ! De nouvel ordre mondial, il n'est ici question que dans le titre, car Q5 semble être resté cryogénisé durant toute cette période, que cela soit au niveau des compositions, ou même de la production. Seule la voix de Jonathan Scott K. n'a pas résisté à l'épreuve du temps. Souvent à la limite de la sortie de route ('New World Order', 'A Warrior's Song', 'Get Next To You'), elle n'est pas sans rappeler celle de Marc Storace (Krokus) et donc logiquement, Bon Scott. Il est cependant possible de retrouver quelques intonations faisant penser à Biff Byford (Saxon), ce qui peut se comprendre par l'influence de la légende britannique sur les compositions de Q5.

Car c'est également un des principaux handicaps de cet album : le manque d'originalité. 'Tear Up The Night', 'Halfway To Hell', 'Fear Is The Killer'... La liste est longue des titres semblant tout droit sortis de la discographie de Saxon. Au milieu de cette ombre prégnante, se glissent quelques autres références sorties des années 80. Tokyo Blade sur 'One Night In Hellas', ​Damn Yankees sur un 'We Came To Rock' au refrain hymnique déjà entendu 1000 fois et pompé sur 'Don't Tread On Me', Krokus sur 'The Right Way', Manowar et Iron Maiden sur 'Unriquited (A Woman Of Darkness And Steel)', ou Def Leppard sur l'instrumental 'March Opus 206', sont autant de modèles mal digérés qui questionnent sur la nécessité de sortir un tel album, même si l'interprétation instrumentale est sans faille, en particulier au niveau de la paire de guitaristes qui tricotent sévère.

Si vous n'avez pas connu les années 80 et qu'aucun album de hard-rock de cette époque n'est jamais parvenu à vos oreilles, il vous sera possible de vous laisser prendre par quelques titres bien carrossés et aux refrains accrocheurs. Par contre, si vous êtes un tant soit peu amateur du genre, même si vous ne passerez pas un moment désagréable, nous vous conseillerons de ne pas perdre de temps et, quitte à découvrir ce groupe, à vous diriger vers "Steel The Light" dont l'intérêt est largement supérieur, surtout placé dans son contexte historique.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/q5official/



GROUPES PROCHES:
ICON, KROKUS, ACCEPT, IRON MAIDEN, LOUDNESS, SAXON, TOKYO BLADE, JUDAS PRIEST, DOKKEN

LISTE DES PISTES:
01. We Came Here To Rock - 4:34
02. One Night In Hellas - 4:32
03. The Right Way - 5:27
04. New World Order - 4:44
05. Tear Up The Night - 3:29
06. Halfway To Hell - 3:06
07. A Prisoner Of Mind - 7:31
08. Unrequited (a Woman Of Darkness And Steel) - 5:05
09. Just One Kiss - 5:20
10. Fear Is The Killer - 3:33
11. Land Of The Setting Sun - 5:17
12. A Warrior's Song - 5:11
13. Mach Opus 206 (instrumental) - 5:44
14. Get Next To You (bonus Track) - 3:44


FORMATION:
Dennis Turner: Guitares
Evan Sheeley: Basse
Jeffrey A. Mc Cormack: Batterie
Jonathan Scott K.: Chant
Rick Pierce: Guitares


TAGS:
80's, Old School
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC Q5
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PAIN: Coming Home (2016)
METAL INDUSTRIEL "Coming Home" est un disque frais, dansant et heavy qui se savoure pleinement et qui montre un Pain au meilleur de sa forme.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SEEK IRONY: Tech N' Roll (2016)
ROCK Un premier album impressionnant de maîtrise et d'efficacité, qui allie avec bonheur rock et techno.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT Q5
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020