ARTISTE:

THE LIVESAYS

(ETATS UNIS)
TITRE:

HOLD ON, LIFE IS CALLING

(2016)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
FM, Folk
"Du rock US de haut vol mais qui a un peu trop tendance à ronronner gentiment."
NESTOR (26.09.2016)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Troisième album pour les Floridiens de The Livesays, qui produisent toujours ce rock qui oscille entre pop, folk et rock US, un peu à l’image des dernières productions de Bon Jovi et de ce que font John Mellencamp et Bob Seger.

C’est léger, facile d’accès, et assez basique, même si un effort certain est porté aux mélodies et aux harmonies. Tout est fait pour que les morceaux s’écoulent de manière naturelle et fluide, un peu comme si la plupart des titres proposés dans ce "Hold On… Life Is Calling" avaient été passés en soufflerie, puis à la toile émeri pour leur ôter toute aspérité déplaisante. Cela est sensible à tous niveaux : le chant est agréable, mais linéaire, les guitares sont précises et claires mais en retrait, les chœurs ne font que souligner les mélodies... Dès lors, on peut tout aussi bien apprécier la finesse et la pureté de l’écriture et de l’interprétation, à l’image de ce que le groupe nous montre sur 'I’m Coming Home', ou sur 'I’ve Heard The Truth Before'... ou bien regretter le côté un peu lisse et fade de ce rock qui est aussi facile à écouter qu’à oublier.


The Livesays possède tout de même des facettes propres à concilier ces deux approches. Ainsi, lorsqu’il se montre un peu plus dynamique, comme cela peut-être le cas avec 'Pick Yourself Up', où le groupe lorgne alors un peu du côté de Bruce Sprinsgteen, il parvient à concilier énergie rock et légèreté pop et à se rendre très convaincant. Il en va de même avec les entraînants et efficaces 'Pop Star' et 'Why You Want To Keep On Loving Me', des titres qui nous attestent que lorsque The Livesays hausse le ton et se montre un tout petit peu plus rugueux, il devient bougrement efficace.

Mais au final le résultat reste un peu frustrant, car si le groupe se montre impérial en termes d’interprétation et d’orchestration, il a tendance à trop se contenter de ronronner gentiment pour produire un disque qui, s'il est difficilement critiquable sur la forme, manque beaucoup trop souvent d’aspérités et de personnalité, et qui ne rend pas assez hommage au potentiel évident de ses musiciens.
Un 2 sur 5 est clairement une note sévère, mais qui reflète la frustration engendrée par ce groupe qui nous amène avec classe jusqu'au bord de la falaise, mais n'a pas le courage de nous pousser dans le vide pour nous faire vivre le grand frisson.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/thelivesays/





LISTE DES PISTES:
01. I'm Coming Home
02. Angels Of The New Millennium
03. Pop Star
04. No Promises
05. Call On Me
06. I've Heard The Truth Before
07. I'd Change Everything
08. This Side Of Town
09. Libertine
10. Why You Want To Keep On Lovin' Me
11. Pick Yourself Up
12. It's What I Have To Do
13. Turn It Around

FORMATION:
Billy Livesay: Chant / Guitares
Eddie Zyne: Batterie
Jorge Laplume: Basse
Victor Berrios: Chant / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
OPETH: Sorceress (2016)
ROCK PROGRESSIF - "Sorceress" est un album d’une grande richesse et d’une grande diversité, à la fois sombre dans ses thèmes et lumineux dans ses compositions. Un très grand album de rock progressif.
BLACKFOOT: Southern Native (2016)
ROCK - Malgré beaucoup de moments agréables, "Southern Native" ressemble plus au bon premier album d'un jeune groupe qu'à un bon album de Blackfoot, légende du rock sudiste...
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021