GROUPE/AUTEUR:

TESTAMENT

(ETATS UNIS)

TITRE:
BROTHERHOOD OF THE SNAKE (2016)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
THRASH

"Un Testament toujours aussi à l'aise pour porter beau et haut l'étendard thrash, mais qui peine un peu à se renouveler."
NESTOR - 17.10.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Testament nous revient après l’impressionnant "Dark Roots Of Earth" qui nous avait bien soufflés en 2012, même si nous nous inquiétions un peu sur un éventuel risque de lassitude que nous avions alors traduit de la manière suivante : "Tout au plus pourrait-on souligner l’absence de prise de risque et le côté un peu trop maîtrisé de l’ensemble qui pourraient se révéler lassants si cette orientation musicale était reconduite sur le / les prochains albums". Avec ce "Brotherhood Of The Snake", nos craintes ne sont malheureusement que partiellement levées.

En effet, ce nouvel album ne parvient pas à convaincre en totalité. Car s’il débute tout en puissance avec le monstrueux titre éponyme, 'Brotherhood Of The Snake', dès le deuxième morceau, 'The Pale King', le groupe se complaît dans un faux rythme et peine à se montrer totalement réjouissant. Et c’est un peu l’histoire de cet album où les très bons moments, majoritaires, côtoient des morceaux que l’on pourrait presque qualifier de dispensables.

Et si, à titre d’exemple, le très thrash 'Stronghold' nous séduit sans aucune difficulté et que les parties de guitares, notamment en twin, de 'Neptune’s Spears' se révèlent plus que savoureuses, en revanche nous peinons un peu plus à nous laisser entraîner par un 'Seven Seals', un 'The Number Game' ou par le très rapide 'Centuries Of Suffuring'.

Entendons-nous bien, avec ce disque Testament se montre toujours aussi professionnel et habile, et le bilan est largement positif, mais il a du mal à se montrer impérial de bout en bout. Et c’est ce que l’on est en droit d’attendre d’un groupe de cette trempe. Alors oui, Testament propose toujours un thrash de haut niveau, interprété avec une fougue et un savoir-faire indéniables. Mais cela fait un moment que le groupe ne nous a pas stupéfiés comme il a pu le faire dans le passé avec l’option ultra brutale prise sur "Low" ou avec le virage death assumé lors de "Demonic". Là, les Californiens déroulent une recette éprouvée et propre à satisfaire tout fan du genre. Et si en cela on peut considérer que ce "Brotherhood Of The Snake" est malgré tout une réussite, on peut également regretter qu’ils ne prennent pas plus de risques.

Ainsi, pour plagier le corps enseignant, on pourrait conclure par un "Elève brillant, mais peut mieux faire".

Plus d'information sur http://www.testamentlegions.com



GROUPES PROCHES:
SLAYER, HEATHEN, MEGADETH, WARBRINGER, FLOTSAM AND JETSAM, FORBIDDEN, DEATH ANGEL, OVERKILL, EXODUS

LISTE DES PISTES:
01. Brotherhood Of The Snake
02. The Pale King
03. Stronghold
04. Seven Seals
05. Born In A Rut
06. Centuries Of Suffering
07. Black Jack
08. Neptune's Spear
09. Canna-business
10. The Number Game


FORMATION:
Alex Skolnick: Guitares
Chuck Billy: Chant
Eric Peterson: Guitares
Gene Hoglan: Batterie
Steve Di Giorgio: Basse


TAGS:
Lourde, Sombre
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TESTAMENT
DERNIERE ACTUALITE
TESTAMENT: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur TESTAMENT
DERNIER ARTICLE
Testament + No Return - Aéronef (Lille) - 14 Juin 2015
Dans le cadre très chaleureux de l'Aéronef, Testament et No Return vont mettre le feu en proposant deux très bons concerts faisant honneur au thrash métal. Tous les articles sur TESTAMENT
DERNIERE INTERVIEW
Chuck Billy revient sur le stress et la douleur qui ont entouré la composition et l'enregistrement de "Brotherhood of the Snake", dernier opus de Testament. Une expérience qu'il veut à tout prix éviter ? Pas si sûr...

NOTES
4/5 (1 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
C.T.P.: Now And Then (2016)
HARD ROCK Un melting-pot de styles très teintés AOR, doté de parties de guitare magnifiques.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
KATE BUSH: Lionheart (1978)
POP Faux-frère jumeau de "The Kick Inside", "Lionheart" se révèle être une irrésistible sucrerie enrobée de cette naïveté que teinte une gravité aérienne, qui n'appartient définitivement qu'à cette fascinante déesse.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TESTAMENT
TESTAMENT_Titans-Of-Creation
Titans Of Creation (2020)
4/5
5/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
TESTAMENT_Dark-Roots-Of-Earth
Dark Roots Of Earth (2012)
4/5
5/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
TESTAMENT_The-Formation-Of-Damnation
The Formation Of Damnation (2008)
4/5
3/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
TESTAMENT_The-Gathering
The Gathering (1999)
4/5
3/5
AUTRE LABEL / THRASH
TESTAMENT_Demonic
Demonic (1997)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020