ARTISTE:

EAGLES

(ETATS UNIS)
TITRE:

LONG ROAD OUT OF EDEN

(2007)
LABEL:

POLYDOR

GENRE:

POP

TAGS:
Chant aigu, FM
""Long Road Out Of Eden" s'avère être un album majeur comme point final à une carrière riche bien que peu prolifique."
OCERIAN (24.11.2016)  
5/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Outre quatre morceaux inédits sur un album live en 1994 avec "Hell Freezes Over", Eagles n'avait rien sorti depuis 28 ans et "The Long Run". Entre temps, Don Felder a été remercié. Restent quatre musiciens qui livrent ici le dernier album d'un groupe de légende. Et pour la plus grande satisfaction de tous, il s'agit d'un double album riche intitulé "Long Road Out Of Eden" qui accompagnera le retour sur scène des Américains.

Reposant sur une production parfaitement léchée qui permet la mise en lumière d'un quatuor très en verve, l'album s'ouvre sur un 'No More Walks In The Wood' quasi a cappella et en chœurs dans la tradition de Crosby Stills And Nash puis s'enchaînent des titres assez classiques, toujours dans un registre soft rock qui sent bon le soleil californien teinté de country : les fans ne seront pas déboussolés. Le premier CD est fort de plusieurs slows plus ou moins sirupeux ('What Do I Do With My Heart, ou 'I Don't Want To Hear Any More') mais aussi de morceaux plus rythmés comme 'Guilty Of The Crime', ancrés dans l'histoire musicale américaine avec son coté honky tonk et blues endiablé. Des chansons plus modernes permettent de varier le propos comme le presque funky 'Fast Company'.

Avec le titre 'Long Road Out Of Eden', The Eagles sortent le grand jeu de la chanson longue durée (plus de 10 minutes) avec un festival de solos électriques de premier ordre et surtout une ambiance crépusculaire et feutrée de toute beauté qui s'ouvre de façon arabisante. L'instrumental 'I Dreamed There Was No War'  maintient l'auditeur dans une sorte de douceur cotonneuse rassurante qui débouche sur le plus blues rock 'Somebody' qui évoque Joe Cocker et Dire Straits. Le rock funky revient avec 'Frail Grasp On The Big Picture' et 'Businees As Usual' ce qui laisse entrevoir la variété dont le groupe est capable avec toujours autant de justesse et de maîtrise pour des chansons savoureuses. Cette somme s'achève sur un 'It's Your World Now', très ballade rockabilly sixties hawaïenne voire mexicaine, avec les cuivres en point d'orgue.

"Long Road Out Of Eden" s'avère être un album majeur comme point final à une carrière riche bien que peu prolifique qui a donné quelques morceaux d'anthologie. The Eagles sait dépasser les barrières stylistiques et exprimer son identité dans une variété bienfaisante. Le grand succès commercial de "Long Road Out Of Eden" ne repose donc pas uniquement sur la notoriété de ce groupe mythique qui s'était tu pendant de longues années, mais aussi sur une grande qualité musicale.


Plus d'information sur http://eaglesband.com/





LISTE DES PISTES:
01. No More Walks In The Wood
02. How Long
03. Busy Being Fabulous
04. What Do I Do With My Heart
05. Guilty Of The Crime
06. I Don't Want To Hear Any More
07. Waiting In The Weeds
08. No More Cloudy Days
09. Fast Company
10. Do Something
11. You Are Not Alone
12. Long Road Out Of Eden
13. I Dreamed There Was No War
14. Somebody
15. Frail Grasp On The Big Picture
16. Last Good Time In Town
17. I Love To Watch A Woman Dance
18. Business As Usual
19. Center Of The Universe
20. It's Your World Now

FORMATION:
Don Henley: Chant / Guitares / Batterie
Glenn Frey: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Joe Walsh: Chant / Guitares / Claviers
Timothy B. Schmit: Chant / Basse
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
LOLO_THE_BEST59
26/11/2016
795
  0 0  
4/5
Un album que l'on attendait plus et qui reprend le fil là où il s'était rompu. Les morceaux délicats et plus rock s'enchaînent de manière harmonieuse. Mon titre préféré : Waiting In The Weeds.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Glenn Frey, guitariste des Eagles, nous a quittés !
 
AUTRES CHRONIQUES
7 WEEKS: Farewell To Dawn (2016)
STONER - 7 weeks livre ici un grand album affirmant son statut de fer de lance hexagonal d'une scène metal qui recèle bien des trésors.
POOR GENETIC MATERIAL: Absence (2016)
ROCK PROGRESSIF - Manquant d'originalité, de cohérence et de légèreté, cet album de Poor Genetic Material déçoit.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT EAGLES
EAGLES_THE-LONG-RUN
The Long Run (1979)
4/5
4/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / ROCK
EAGLES_Hotel-California
Hotel California (1976)
5/5
5/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / ROCK
EAGLES_One-Of-These-Nights
One Of These Nights (1975)
5/5
-/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / POP
EAGLES_ON-THE-BORDER
On The Border (1974)
3/5
-/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / ROCK
EAGLES_DESPERADO
Desperado (1973)
4/5
-/5
ELEKTRA ENTERTAINMENT / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021