ARTISTE:

BROTHER FIRETRIBE

(FINLANDE)
TITRE:

SUNBOUND

(2017)
LABEL:

SPINEFARM RECORDS

GENRE:

A.O.R.

TAGS:
80's, FM
"Les Finlandais apportent juste ce qu'il faut d'évolutions à leur musique pour permettre à ce nouvel album d'avoir sa propre identité tout en gardant une marque de fabrique forgée depuis plus de 10 ans."
LOLOCELTIC (04.04.2017)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après trois opus lui ayant permis d'affirmer son identité, Brother Firetribe revient seulement trois ans après "Diamond In The Firepit", confirmant ainsi que la formation est devenue un groupe à part entière pour ses membres. Avec un line-up stable, il est désormais clair que le quintet n'est plus un simple projet parallèle mais bel et bien un combo qui trace son sillon en respectant certaines bases tout en y rajoutant régulièrement quelques évolutions qui lui permettent de ne pas se scléroser. Mixé par Mikko Karmila (Nightwish, Stratovarius, Children Of Bodom), "Sunbound" débarque sur nos platines pour confirmer la position de leader des Finlandais dans le domaine de l'AOR.

Pour cette nouvelle offrande discographique, le groupe enregistre son premier mouvement avec l'arrivée de Hannes Pirila à la batterie en lieu et place de Kalle Torniainen. Ce changement de line-up pourrait être considéré comme la principale évolution au sein de la formule proposée par Brother Firetribe, celle-ci restant ancrée dans un AOR mariant avec talent mélodie et énergie. Pourtant, avec ses claviers proéminents et sa batterie triggée au cœur d'une production particulièrement typée, l'immersion dans les années 80 est encore plus évidente que sur les précédents opus. L'écoute de certains titres donne parfois la sensation d'avoir embarqué dans la DeLorean de Retour vers le futur ('Heart Of The Matter' et sa pop-FM aussi cheap qu'attachante). Des pépites telles que 'Strangled' ou 'Restless Heart' auraient très probablement enflammé les stades à l'époque dorée des Journey, Foreigner et autres Survivor. Les refrains sont catchy et hyper efficaces, qualités récurrentes tout au long de l'écoute des 11 titres de la version originale, auquel il faut rajouter le titre éponyme ouvrant les réjouissances en mode instrumental et grandiloquent.

A moins de vouloir jouer les esprits chagrins, il est aisé de se laisser envoûter par cette succession de pièces mélodiques sur lesquelles Pekka Ansio Heino fait preuve d'un investissement réel. Le chanteur se met au niveau de ses camarades de jeu et apporte une énergie supplémentaire à des titres qui se suffisaient déjà à eux-mêmes. Appuyant parfois sur l'accélérateur ('Help Is On The Way', 'Give Me Tonight') ou au contraire, levant le pied le temps d'un mid-tempo vaporeux ('Shock'), le quintet sait varier les plaisirs tout en gardant une signature sonore à un ensemble dont font partie les soli d'un Emppu Vuorinen qui bénéficie de plus de place pour cet exercice qu'au sein de Nightwish. Alors que "Diamond In The Firepit" souffrait d'un manque de titres immédiats au profil de hits en puissance, "Sunbound" évite cet écueil avec un 'Indelible Heroes' fédérateur au tempo marqué et au refrain imparable, et qui est l'occasion de rendre hommage à Lemmy Kilmister. Remasterisé après avoir servi de bande originale à un film finlandais, 'Taste Of A Champion' a également un profil d'hymne, alors que 'Phantasmagoria' vient clôturer l'ensemble dans une ambiance plus majestueuse et orchestrale, avec une montée en puissance qui laisse augurer d'autres évolutions pour la suite.

Une nouvelle fois, Brother Firetribe réussit à apporter juste ce qu'il faut d'évolutions à sa musique pour permettre à son nouvel album d'avoir sa propre identité tout en gardant une marque de fabrique forgée depuis plus de 10 ans. Les rabat-joie ne manqueront pas de railler l'approche surannée de cet opus, mais ils oublieront au passage toutes ses qualités et sa variété et passeront à côté de quelques refrains qu'il fait bon continuer à fredonner pendant plusieurs jours. Les Finlandais ne se prennent pas la tête mais ils font le job avec suffisamment de sérieux pour garder une crédibilité et une efficacité sans faille.


Plus d'information sur http://www.brotherfiretribe.com/





LISTE DES PISTES:
01. Sunbound - 1:35
02. Help Is On The Way - 3:55
03. Indelible Heroes - 3:51
04. Taste Of A Champion (remastered) - 3:36
05. Last Forever - 3:53
06. Give Me Tonight - 3:44
07. Shock - 4:06
08. Strangled - 4:06
09. Heart Of The Matter - 3:58
10. Restless Heart - 4:33
11. Big City Dream - 4:13
12. Phantasmagoria - 5:03

FORMATION:
Emppu Vuorinen: Guitares
Hannes Pirilä: Batterie
Jason Flinck : Basse
Pekka Ansio Heino : Chant
Tomppa Nikulainen : Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
BROTHER FIRETRIBE: Sunbound
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
MIKE + THE MECHANICS: Let Me Fly (2017)
A.O.R. - Avec cet album paresseux, Mike Rutherford ajoute sans gloire un numéro de plus à la série des Mechanics qui a cessé d’être intéressante après le quatrième épisode.
WARBRINGER: Woe To The Vanquished (2017)
THRASH - La période de turbulences est oubliée, Warbringer est de retour avec un "Woe To The Vanquished" d'une puissance assez impressionnante mais qui ne néglige pas pour autant les mélodies.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BROTHER FIRETRIBE
BROTHER-FIRETRIBE_Feel-The-Burn
Feel The Burn (2020)
5/5
4/5
AUTRE LABEL / A.O.R.
BROTHER-FIRETRIBE_Diamond-In-The-Firepit
Diamond In The Firepit (2014)
4/5
-/5
SPINEFARM RECORDS / A.O.R.
BROTHER-FIRETRIBE_Heart-Full-Of-Fire
Heart Full Of Fire (2008)
4/5
-/5
SPINEFARM RECORDS / A.O.R.
BROTHER-FIRETRIBE_False-Metal
False Metal (2006)
4/5
-/5
SPINEFARM RECORDS / A.O.R.
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021