GROUPE/AUTEUR:

STERPI

(FRANCE)

TITRE:
BONHEUR EN STOCK (2016)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
POP

"Sterpi veut partager du bonheur, mais malgré quelques bons points, il nous prouve que le bonheur est subjectif."
ADRIANSTORK - 14.11.2016 - (0) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
3/5
En novembre 2008, ​Chris Sterpi s'était fait connaître avec l'album ''Ce Monde'' et avait eu l'occasion de voyager à travers toute la France en première partie d' ​Elmer Food Beat, des ​Wampas ou encore de ​Michel Fugain. L'ivresse des routes l'a-t-il rendu follement optimiste pour ne vouloir partager avec nous que du bonheur ​​​​avec ce nouvel album?

​Sterpi, comme l'un de ses titres le souligne, est un ''fils de funk''. Ses chansons pétries de funk, de soul et de reggae nous renvoient vers les années 70, ou plus particulièrement vers ​Raoul Petite, pionnier du genre et rare gardien du temple Frank Zappa en France​ (le jeu de guitare de ​Sterpi pourrait s'inspirer également de celui du virtuose américain​ sur ses chansons les plus funky). Les amateurs de guitare pourront se réjouir en écoutant 'Keep Calm And Burn One', 'Je Reste Cool' ou 'Stars A Gogo'. Mais c'est surtout la reprise 'Black Night' et les sensibles arpèges de l'invité Kader Fahem sur 'Un Jour...One Day' qui remportent les suffrages. En outre, Nathalie Saprani apporte une touche féminine bienvenue qui une nouvelle fois nous replonge vers ​Raoul Petite ('Black Magic Woman').

L'album présente une face autobiographique et parfois décalée assez intéressante. Après nous avoir révélé ses recettes ('Fils De Funk'), l'artiste nous propose de le rejoindre sur les pentes escarpées mais scintillantes du succès ('Je Reste Cool', 'Stars A Gogo'). La longueur exagérée de l'album est due à un choix artistique. L'album se divise en trois parties : le concept de la course au succès, d'autres chansons sans rapport avec le concept ('Volutes', 'Automates') et des reprises colorées à la sauce funk. Malheureusement cet imbroglio empêche l'auditeur de suivre le cours des choses. Si au départ le résultat est surprenant ('Lipstick Polychrome' de ​Daniel Balavoine avec sa guitare nerveuse et plus particulièrement les reprises de chansons anglophones), les reprises françaises qui pour la plupart ne se distinguent des originales que par un son funky auraient mérité quelques coupes (les très dispensables 'Mister Hyde' et 'Tombé Du Ciel'). Si l'idée de bonheur musical peut faire sourire, certaines chansons écrites un peu légèrement frisent la correctionnelle (les poncifs de 'Jamais Sans Toi' ou 'We Want More') et plaident en défaveur de l'album.

Sterpi nous offre du bonheur à grand coup de rythmes funky et de guitares virtuoses qui ne manquera pas de diviser et prouve une nouvelle fois que la notion de bonheur est subjective ! A trop vouloir être généreux sur la dose, "Bonheur en Stock" pourra lasser certains auditeurs...

Plus d'information sur http://sterpi.e-monsite.com/



GROUPES PROCHES:
THE BEATLES, WILLIAM SHELLER, YANN PORÉE LINDATAR, PINK FLOYD, GENESIS, CARLOS SANTANA, FRANK ZAPPA, YES

LISTE DES PISTES:
01. Intro (Everybody) Get It!
02. Fils De Funk
03. Volutes
04. Keep Calm And Burn One
05. Je Reste Cool
06. Jamais Sans Toi
07. Stars A Gogo
08. Automate
09. Lipstick Polychrome
10. Un Jour...One Day...
11. Mister Hyde
12. Tombé Du Ciel
13. Spirals Of Fire
14. We Want More! J'en Veux Encore
15. Black Night
16. Mirage
17. Black Magic Woman, Gypsy Queen


FORMATION:
Chris Sterpi: Chant / Guitares / Claviers / Batterie
Joslin Gaudinot: Batterie
Matthieu Hue: Basse
Nathalie Saprani: Chant
Fabrice Richard: Batterie / Invité
Francis Musa: Guitares / Invité
Kader Fahem: Guitares / Invité
Xavier Balthazard: Guitares / Invité


TAGS:
Accessible / FM, Funky, Groovy, Happy / Délirant, Instrumental, Intimiste, Technique, Concept-album, Guitar-Hero, Chant féminin, Chant grave, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
MUSCARY - 14/11/2016 21:03:00
0
Bonsoir Myster ,
Assez d'accord avec certains points, assez en désaccord avec d'autres mais c'est bien le but, il me semble ?
Alors jouons le jeu et parlons-en du jeu de guitare de Sterpi, pour lequel je mettrais bien une note 5/5, en ce qui concerne "l'homogénéité" de l'album note: 3,5 /5 donc une note de 4/5 pour l'ensemble .
Le meilleur album restant "Ce monde ?" au goût de mes délicates petites oreilles !
Haut de page
EN RELATION AVEC STERPI
DERNIERE INTERVIEW
Pour la troisième fois consécutive, Music Waves est allé à la rencontre de Sterpi, guitariste héros et spécialiste de la surprise musicale.

NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE CHRONICLES OF ISRAFEL: A Trillion Lights, Tome Ii (2016)
METAL PROGRESSIF Dans une veine metal prog traditionnelle, cette suite est une demi-déception. Pleine d'inspiration et à la technique imparable, elle s'éloigne toutefois un peu trop de l'esprit du Tome I.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE ALLMAN BROTHERS BAND: Eat A Peach (1972)
BLUES Au delà de son statut d'hommage à son fondateur disparu, "Eat A Peach" se révèle également un album charnière pour le Allman Brothers Band qui semble vouloir prendre une orientation un peu plus rock.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STERPI
STERPI_Outlaws-Solution-For-A-Better-World
Outlaws Solution For A Better World (2020)
5/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK
STERPI_Return-To-My-Dreams
Return To My Dreams (2018)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020