ARTISTE:

AMORPHIS

(FINLANDE)
TITRE:

ELEGY

(1996)
LABEL:

RELAPSE RECORDS

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Growl
"Bien que moins fort que "Tales From The Thousand Lakes", "Elegy" demeure néanmoins un disque important pour les Finlandais, matrice du rock délicat et tout en atmosphères que tricoteront ses successeurs."
CHILDERIC THOR (12.12.2016)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Fort du succès rencontré par "Tales From The Thousand Lakes", il aurait pu continuer dans cette voie d'un death doom (déjà) tavelé de teintes progressives et folkloriques mais, à l'instar de beaucoup de groupes de sa génération, tels que Tiamat, The Gathering ou Anathema pour n'en citer que trois, Amorphis a toujours préféré à la stagnation rassurante et confortable l'évolution, certes plus risquée, mais surtout plus satisfaisante en termes artistiques.

De fait et nonobstant un socle rocailleux qui affleure encore à la surface, la musique que les Finlandais nous offrent deux ans plus tard avec "Elegy" affiche des traits plus mélodiques encore, confirmant en cela la mutation esquissée par son mythique prédécesseur. Le principal levier de ce glissement naturel réside dans le chant clair qui, pour la première fois, remplit l'espace, à égalité avec les éructations caverneuses, lesquelles disparaîtront, au moins pour un temps, à compter de "Tuonela". Elles ne resurgiront vraiment qu'à partir de "Eclipse" avec l'arrivée de Tomi Joutsen derrière le micro, remplaçant Pasi Koskinen (Ajatarra, Shape Of Despair) dont "Elegy" marque le début de la collaboration avec le combo de Helsinki. Dès l'album suivant, il en deviendra l'unique chanteur. 

Pour l'heure, s'il y partage donc les lignes vocales avec l'organe d'outre-tombe du guitariste rythmique Tomi Koivusaari, son arrivée contribue grandement à faire de cette troisième offrande une création charnière, entre le death metal originel avec lequel elle coupe le cordon et le metal atmosphérique voire franchement évolutif ("Far From The Sun") à venir, cependant que les guitares de Esa Holopainen et les claviers, encore plus présents que sur "Tales From The Thousand Lakes", achèvent les derniers liens qui liaient Amorphis à la chapelle extrême.

Pour autant, "Elegy", qui prend sa source dans les poèmes finnois rassemblés dans la "Kantélatar",  ne déstabilisera pas tant que cela le fidèle car, à la manière d'un Katatonia, ses auteurs ont toujours évolué par petites touches, sans rompre brutalement avec leurs racines. Ainsi, en dépit d'oripeaux death metal réduits à quelques râles de bêtes en rut, il paraît bien difficile de résister, même pour les plus sauvages d'entre nous, à ce menu racé qu'aucune faiblesse ne vient grever.

On ne compte plus les hymnes qui le jonchent, de 'Better Unborn', amorce séduisante et symbolique en cela que les growls tout d'abord proéminents sont peu à peu balayés par la voix claire du nouveau venu, au majestueux 'My Kantele' que nimbe un tapis de synthés aux teintes tour à tour psychédéliques ou progressives, de 'Against Widows' à l'accroche typique d'Amorphis à la longue pièce éponyme délicieusement épique, sans oublier l'instrumental terminal 'Relief'. Quant à 'Cares', il étonne avec ses kystes electro mais n'en reste pas moins envoûtant.

Bien que moins fort que son aîné de deux ans, le fait est que "Elegy" demeure un disque important pour les Finlandais, matrice du rock délicat et tout en atmosphères que tricoteront ses successeurs.


Plus d'information sur http://www.amorphis.net/





LISTE DES PISTES:
01. Better Unborn
02. Against Widows
03. The Orphan
04. On Rich And Poor
05. My Kantele
06. Cares
07. Song Of The Troubled One
08. Weeper On The Shore
09. Elegy
10. Relief
11. My Kantele (acoustic Reprise)
12. Better Unborn (live)
13. Against Widows (live)
14. The Castaway (live)
15. Black Winter's Day (live)

FORMATION:
Esa Holopainen: Guitares
Kim Rantala: Claviers
Olli-Pekka Laine : Basse
Pasi Koskinen: Chant
Pekka Kasari: Batterie
Tomi Koivusaari: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Sondage de la semaine (AMORPHIS, DEICIDE, KING DIAMOND, WARNING...)
DERNIERE INTERVIEW
AMORPHIS (20 MARS 2018)
A l'occasion de ce nouveau rendez-vous avec Tomi Joutsen et Esa Holopainen, Music Waves a fait le point sur ce nouvel album de cet Amorphis 2.0
 
AUTRES CHRONIQUES
FLAYED: Xi Million (2016)
HARD ROCK - Bourru et gorgé d'un feeling seventies, "XI Million" fait partie de ces rondelles qui font tout simplement du bien et donne furieusement envie de voir ses auteurs sur scène pour laquelle leur hard rock couillu est évidemment taillé.
KAIPA DA CAPO: Darskapens Monotoni (2016)
ROCK PROGRESSIF - Tous les nostalgiques du prog 70’s devraient fondre devant cet album, représentant d’un style musical sous-représenté.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AMORPHIS
AMORPHIS_Queen-Of-Time
Queen Of Time (2018)
5/5
5/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
AMORPHIS_UNDER-THE-RED-CLOUD
Under The Red Cloud (2015)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
AMORPHIS_Circle
Circle (2013)
4/5
3.5/5
NUCLEAR BLAST / METAL GOTHIQUE
AMORPHIS_The-Beginning-Of-Times
The Beginning Of Times (2011)
3/5
4/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
AMORPHIS_Magic-And-Mayhem--Tales-From-The-Ear
Magic And Mayhem - Tales From The Early Years (2010)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021