GROUPE/AUTEUR:

THE CURE

(ROYAUME UNI)

TITRE:
JAPANESE WHISPERS (1983)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK

""Japanese Whispers" est une collection de singles et de faces B sortie par le duo Robert Smith / Lol Tolhurst."
ADRIANSTORK - 21.12.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Après le départ du bassiste Simon Gallup, Robert Smith (un temps guitariste officiel de ​Siouxsie And The Banshees​) et Lol Tolhurst décident de poursuivre à deux l’aventure The Cure en optant pour une compilation de singles, réunis dans un album au titre mystérieux et à la pochette déjantée : "Japanese Whispers".

Cette collection de morceaux est aux antipodes du travail récent de "Pornography". Les sirènes de la new wave semblent avoir charmé les oreilles de nos deux gaillards : finis les climats étouffants, place aux rythmes synthétiques et sautillants. Dans ce chamboulement, Lol Tolhurst a choisi de délaisser sa batterie au profit des claviers - il avait déjà commencé à en jouer sur le morceau inaugural du précédent album. 'Let´s Go To Bed' avec son chant parfois syncopé réussit le tour de force d´être dansant (pour du Cure !) grâce à sa mélodie de claviers immédiatement mémorisable et sa basse ronronnante (jouée par Robert Smith). Le duo est complété par le batteur Andy Williams et le bassiste-producteur Phil Thornalley pour 'Speak my Language' et 'The Lovecats' , titre qui rejoint l’esprit jazz des 'Aristochats'. 'The Walk' apparaît plus en retrait par la faute de claviers qui, s’ils suscitent un mystère bienvenu sur les couplets, deviennent envahissants sur les refrains.

Pour autant, ​The Cure ​n´est pas devenu un phénomène de foire médiatique. La plupart des faces B perpétuent avec talent l´héritage du groupe : 'Just One Kiss' et 'Lament' poursuivent la veine dépressive et glaçante, avec un chant particulièrement mélancolique. 'The Dream' se sert des claviers pour créer une atmosphère irréelle, tandis que 'The Upstairs Room' se détache par son riff énergique de guitare. Les mauvaises langues trouveraient à redire, arguant que cet assemblage de morceaux bancals ne saurait révéler le talent du groupe. Pourtant après "Pornography", ​le duo devait se ressourcer en excentricité, tout en conservant un peu de poison.

"Japanese Whispers" prouve s´il en est le talent commercial du groupe : 'The Lovecats' a atteint la septième place des charts anglais, 'Let´s Go To Bed', la quinzième en Nouvelle-Zélande. The Cure  a illustré ses singles par des clips hauts en couleur ; si celui de 'The Walk' se distingue par des prises de vue originales et un montage haché,  'Let´s Go to Bed' illustre l´humour pince-sans-rire du groupe, avec une interprétation épileptique de Lol Tolhurst, tandis que 'The Lovecats' renoue avec un esprit plus enfantin et excentrique. Cet album reste une curiosité pour le fan averti, mais apparaît moins destiné à un public néophyte.

Plus d'information sur http://thecure.com



GROUPES PROCHES:
ULTRAVOX, LOU REED, KILLING JOKE, DAVID BOWIE

LISTE DES PISTES:
01. Let's Go To Bed
02. The Dream
03. Just One Kiss
04. The Upstairs Room
05. The Walk
06. Speak My Language
07. La Ment
08. The Lovecats


FORMATION:
Lol Tolhurst: Claviers / Batterie
Robert Smith: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Andy Anderson: Batterie / Invité
Phil Thornalley: Basse / Invité
Steve Goulding: Batterie / Invité


TAGS:
80's, Accessible / FM, Dépaysant, Happy / Délirant, Jazzy, Old School, Romantique, Sombre, Ballades, Compilation, Chant grave
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THE CURE
DERNIERE ACTUALITE
THE CURE en tournée en 2016
Toutes les actualités sur THE CURE
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
WOLVE : Lazare (2016)
METAL ALTERNATIF Un EP c'est bien peu pour être rassasié, tant le rock alternatif de Wolve est passionné et passionnant. Frustration.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
GREEN DAY: Revolution Radio (2016)
ROCK Green Day revient à plus de sobriété et de concision avec cet album de pop rock énergique et efficace.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE CURE
THE-CURE_The-Top
The Top (1984)
5/5
-/5
POLYDOR / POST ROCK
THE-CURE_Pornography
Pornography (1982)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / POST ROCK
THE-CURE_Faith-
Faith (1981)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / POST ROCK
THE-CURE_Seventeen-Seconds
Seventeen Seconds (1980)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / POST ROCK
THE-CURE_Three-Imaginary-Boys
Three Imaginary Boys (1979)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / POST ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020