GROUPE/AUTEUR:

LECKS INC.

(FRANCE)

TITRE:
A.I.D.S. (2016)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL INDUSTRIEL

"Un album au concept éprouvant qui finit par se révéler jouissif."
ADRIANSTORK - 12.01.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Deux ans après la sortie du délicieux ''G.O.D.'' (à en juger sa pochette culinaire), les Provençaux de ​Leks Inc. ​poursuivent leur petite entreprise d'industrialisation de metal. La nouvelle production, ainsi que le précédent album, piège l'auditeur avec des abréviations qui diffèrent de leur sens originel. ''A.I.D.S.'' ne parlera pas de sida, mais d' ''All Infamous Daddy's Secrets''. L'idée du concept serait née alors que le leader du groupe était isolé en plein traitement d'une maladie qui le dévorait.

Glauque est le premier mot qui nous vient à l'esprit lorsque nous contemplons l'artwork plutôt évocateur de la pochette tourné vers le cinéma alternatif. ​Leks Inc. ​peut se vanter d'avoir placé le réceptacle au même niveau que le contenu. Les secrets de papa n'ont rien de truculents, et l'heure n'est plus au fou-rire. La musique torturée de ​Leks Inc. ​rentre dans les rangs du metal industriel. Assez proche vocalement de ​Marilyn Manson ​sur 'Beautiful Day To Die' ou 'Don't Call Me Babydoll', le chanteur s'en démarque ailleurs par son chant syncopé et survitaminé ('Mums Breaks My Ass'). Les guitares sont tranchantes et froides (légèrement plus douces sur 'My Worst Foe' ou 'Jump!' qui s'octroie un rapide solo de guitare) tandis que les claviers découpent des pans de mur ouvrant de nouveaux espaces ('Beautiful Day To Die', 'Little Pussy' ou 'Mums Breaks My Ass', véritables laboratoires sonores) et apportent une atmosphère glaciale aux compositions.

L'apport d'une voix féminine permet de coller au concept malsain (sur le titre éponyme), mais ajoute une dimension plus romantique qui coupe avec les ténèbres : la voix de Lola culmine sur 'Don't Call Me Babydoll', mais c'est bien avec 'Buried On The Other Side' que l'on trouve une dimension inédite, digne du syndrome de Stockholm. Pendant les couplets, le chant masculin clair et légèrement schizophrène est tempéré par celui lumineux de Lola, en contrepoint, tandis que les refrains se font plus explosifs.

Avec son second album, la production industrielle de Lecks Inc. n'a aucun souci à se faire. Le groupe applique certes une recette connue, mais avec son style et son audace, on peut miser sans nulle crainte ses dollars sur la réussite de ce groupe. Un album au concept éprouvant mais qui se révèle jouissif (est-ce que tous les auditeurs sont des sadiques qui se méconnaissent ?).

Plus d'information sur https://lecksinc.bandcamp.com/



GROUPES PROCHES:
LAIBACH, MARILYN MANSON, MINISTRY, NINE INCH NAILS, TWILIGHT MOTION, KILLING JOKE

LISTE DES PISTES:
01. Beautiful Day To Die
02. All Infamous Daddy's Secrets
03. Don't Call Me Babydoll
04. Little Pussy
05. Mum Breaks My Ass
06. My Worst Foe
07. Buried On The Other Side
08. Jump!!!


FORMATION:
Alexandre Delagrange: Chant / Basse / Batterie
Théo Grozdanic: Guitares / Claviers
Cheschire: Chant / Invité
Lola: Chant / Invité


TAGS:
Chaotique, Dissonant, Lourde, Oppressant, Sombre, Chant féminin, Chant grave, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC LECKS INC.
DERNIERE ACTUALITE
LECKS INC.: "E.G.O." disponible en digital chez M-O-MUSIC
Toutes les actualités sur LECKS INC.
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
COWARDS: Still (2016)
HARDCORE Plus qu'un complément de "Rise To Infamy", ce court méfait se pose comme un jalon essentiel d'une discographie qui ne cesse de nous surprendre.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
GOTTHARD: Silver (2017)
HARD ROCK Gotthard se fait visiblement plaisir avec ce nouvel album célébrant ses vingt-cinq ans, même s'il est possible de regretter un certain manque de mordant dans les compositions et la production.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LECKS INC.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020