ARTISTE:

ADRIAN WEISS

(ALLEMAGNE)
TITRE:

CRIMINAL RECORD

(2016)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

GUITAR HERO

TAGS:
Fusion, Guitar-Hero, Instrumental, Old School, Technique
"Adrian Weiss signe un album de guitariste pour les guitaristes qui pâtit d’un cruel manque d’originalité et de personnalité."
NEWF (30.01.2017)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

"Criminal Record" est le troisième album solo d’Adrian Weiss, après "Big Time" et "Easy Game" qui, il faut bien l’avouer, n’ont pas laissé de souvenir impérissable, même aux amateurs de shredders. Avec ce nouvel opus, le guitariste allemand, qui officie maintenant à plein temps au sein de Gloryful, nous délivre une nouvelle fois neuf instrumentaux qui font la part belle à sa vélocité de six-cordiste.

Dans l’interview qu’il a accordée à Music Waves en 2014, Steve Vai faisait remarquer que "sans sincérité, on ne devient qu’une réplique sans âme d’un musicien qui existe déjà". Reprocher à Adrian Weiss un manque de sincérité serait exagéré. Cependant force est de constater que, aussi bien techniquement que mélodiquement, celui-ci emprunte tellement à Joe Satriani que le plagiat n’est jamais très loin.

Trente ans après sa sortie, "Surfing With The Alien" est sans doute encore l’album de chevet d’Adrian Weiss tant cette prestigieuse référence est prégnante dans de nombreux titres : les rythmiques hard rock, les solos legato et les effets wah wah de ‘Bird Hair Day’ et ‘Three Wishes’, la ballade modale ‘The Dorian Way’, les phrases bluesy de ‘Everything’s Gonna Be Alright’ et ‘Bassment Laughter’. Seuls les morceaux les plus metal émergent du lot et confèrent un peu de personnalité à l’album, notamment le bon titre ‘Completely Cut Loose’ composé en collaboration avec Jen Majura, guitariste d’Evanescence.

Derrière les compositions techniquement irréprochables mais mille fois entendues, pointe tout de même une révélation : Marcel Wilnat. Associé à la frappe précise du batteur Lars Zehner, le bassiste est la vraie plus-value de l’album et impressionne par son jeu groovy et sa parfaite maîtrise du slap (‘Beguiled’, ‘Anticipatory Obedience’, ‘Bassment Laughter’).

Malgré sa section rythmique solide, "Criminal Record" est un disque de guitare instrumentale de plus. Adrian Weiss est un très bon technicien mais il manque à l’album la personnalité et l’incarnation nécessaires pour susciter un réel intérêt chez les amateurs du genre.


Plus d'information sur http://www.adrianweissmusic.de





LISTE DES PISTES:
01. Bird Hair Day
02. Beguiled (The Fanboy)
03. Three Wishes
04. Anticipatory Obedience
05. The Dorian Way
06. Everything's Gonna Be Alright
07. Completely Cut Loose
08. Bassment Laughter
09. Criminal Record

FORMATION:
Adrian Weiss: Guitares
Lars Zehner: Batterie
Marcel Willnat: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
GARY MOORE: Power Of The Blues (2004)
BLUES - Étonnant mariage entre hard-rock et blues, cet opus révèle un Gary Moore en pleine forme et rempli d'une énergie qui réussit à explorer de nouveaux paysages musicaux sans dérouter l'auditeur.
SPIRITS BURNING & CLEARLIGHT: The Roadmap In Your Head (2016)
ROCK PROGRESSIF - Un album d’une richesse et d’une délicatesse comme il serait agréable d’en découvrir plus souvent.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ADRIAN WEISS
ADRIAN-WEISS_Easy-Game
Easy Game (2014)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / GUITAR HERO
ADRIAN-WEISS_Big-Time
Big Time (2011)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / GUITAR HERO
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021