ARTISTE:

AMARAL

(ESPAGNE)
TITRE:

NOCTURNAL

(2017)
LABEL:

SUPERBALL

GENRE:

ROCK ALTERNATIF

TAGS:
Acoustique, Chant féminin, Chant grave, FM, Folk, Guitar-Hero, Intimiste
""Nocturnal", complété par "Nocturnal Solar Sessions", prouve que la présence d´Amaral dans le monde de la musique est loin d´être anecdotique pour cette artiste capable à chaque album de se réinventer."
ADRIANSTORK (27.02.2017)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

En 1997, Eva Amaral, accompagnée de son fidèle lieutenant Juan Aguirre, forme un groupe qui porte son patronyme. Vingt ans plus tard et avec huit albums, marqués par un sens aigu pour les mélodies entêtantes sur lesquelles se posent des paroles littéraires, les Saragossans ont obtenu un succès critique et public suscitant un véritable culte dans les cœurs ibériques. Après quelques collaborations dont la plus marquante sera un duo avec MobyEva Amaral a enregistré "Nocturnal" en 2015, puis une version double enrichie d'un album bonus ''Nocturnal Solar Sessions'', destiné au marché européen en 2017.

"Nocturnal" se présente comme la face sombre du lumineux "Hacia Lo Salvaje". Si les ingrédients indispensables de l'esthétique du groupe, voix grave et enchanteresse d'Eva Amaral accompagnée de la guitare tentaculaire de Juan Aguirre, ne font pas défaut, les compositions semblent nimbées de froides ténèbres. Judicieusement placée aux avant-postes 'Llévame Muy Lejos' est un morceau percutant, sans concession, où la voix d'Amaral suit les sillons hard de la guitare de Juan Aguirre, jouant de toute sa puissance sur les refrains, jusqu´à un grandiose final glacé, faussement apaisant. Cette débauche d'énergie sera plus intériorisée sur les morceaux suivants, comme 'Cazador', marqué par son souffle haletant (les paroles décrivent une chasse sans merci), 'Noche De Cuchillos', sur lesquels les synthétiseurs se font menaçants en évoquant les fantômes du franquisme. Cependant l'ambiance n'est pas au recueillement, 'Unas Veces Se Gana Y Otra Se Perde', la plus authentiquement amaralienne 'La Niebla' 'Nadie Nos Recordara', ou encore le morceau éponyme avec son généreux refrain, démontrent la capacité intacte d'Amaral de composer de vraies perles, ces ballades lentes où l'artiste se dévoile en toute pudeur. S'il fallait formuler un seul bémol, ce serait la longueur de l'album, qui aurait peut-être gagné à être raccourci.

Le second album "Nocturnal Solar Sessions" se présente comme la version acoustique, solaire de ''Nocturnal''. Si le procédé rappelle The Gentle Storm, l'œuvre des Espagnols n´a rien à voir avec l'artificiel gadget des Hollandais. L´acoustique aère, rend plus proche et offre de nouvelles directions d´écoute. En effet, pour certains morceaux, il s'agit vraiment de réécriture Le turbulent premier morceau, magnifié par le lyrisme de son violon et sa guitare lumineuse, ou 'La Ciudad Maldite' ont la douceur d'une confession à l'oreille. Le morceau éponyme ou 'En El Tiempo Equivocado' ont droit également à un lifting, la voix d' Eva Amaral semble enfermée dans un écrin d'art pur, piano et guitare chaleureuse.

''Nocturnal'', agrémenté de ''Nocturnal Solar Sessions'', prouve que la présence d´Amaral dans le monde de la musique est loin d´être anecdotique. L'album studio a très rapidement obtenu la première place des charts espagnols, un exploit pour une époque qui malmène les créateurs ! Magnifiée par l'enchaînement de ces trois premières pistes et de son disque acoustique, Amaral prouve qu'elle sait se réinventer et que sa musique n'est pas seulement destinée à un public hispanophone.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/amaraloficial/





LISTE DES PISTES:
01. Llevame Muy Lejos
02. Obertura (unas Veces Se Gana...)
03. Unas Veces Se Gana Y Otras Se Pierde
04. Nocturnal
05. La Ciudad Maldita
06. Lo Que Nos Mantiene Unidos
07. 500 Vidas
08. Cazador
09. Nadie Nos Recordara
10. La Niebla
11. Laberintos
12. Chatarra
13. En El Tiempo Equivocado
14. Noche De Cuchillos
15. Llevame Muy Lejos
16. Unas Veces Se Gana Y Otras Se Pierde
17. Nocturnal
18. La Ciudad Maldita
19. Lo Que Nos Mantiene Unidos
20. 500 Vidas
21. Cazador
22. Nadie Nos Recordara
23. La Niebla
24. Laberintos
25. Chatarra
26. En El Tiempo Equivocado
27. Noche De Cuchillos

FORMATION:
Eva Amaral: Chant
Juan Aguirre: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
SANTA ANA WINDS: Santa Ana Winds (2016)
A.O.R. - Sans se faire indispensable, cet opus n'en est pas moins une délicieuse plongée dans les heures de gloire de l'AOR.
WEAKSAW: The Wretched Of The Earth (2016)
THRASH - En signant "The Wretched Of The Earth", Weaksaw confirme un talent pour un thrash moderne teinté de death faisant la part belle à des atmosphères hypnotiques aériennes.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021