ARTISTE:

SPIRITS BURNING & CLEARLIGHT

(ROYAUME UNI)
TITRE:

THE ROADMAP IN YOUR HEAD

(2016)
LABEL:

GONZO MULTIMEDIA

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Fusion, Groovy, Instrumental, Jazzy, Planant, Psychédélique
"Un album d’une richesse et d’une délicatesse comme il serait agréable d’en découvrir plus souvent."
CORTO1809 (30.01.2017)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Certains groupes ont l’art de se baptiser de noms peu évocateurs. Tel est le cas de Spirits Burning & Clearlight qui n’inspire pas grand-chose à la première lecture. Derrière ce nom à rallonge se cachent en fait deux formations qui ont en commun d’être chacune portée à bout de bras par un seul homme.

Clearlight est peut-être la plus connue des lecteurs de Music Waves, qui lui a déjà consacré quelques chroniques. L’âme de Clearlight s’appelle Cyrille Verdeaux, claviériste et compositeur de talent. Spirits Burning est, lui, mené depuis vingt ans par Don Falcone, également claviériste mais qui tâte aussi de la basse et des percussions. L’approche musicale des deux hommes est similaire : s’entourer pour chacun de leurs albums d’une pléiade de musiciens talentueux gravitant dans leur sphère amicale et faisant une apparition le temps d’un ou deux titres en guest star. Pas étonnant donc qu’ils aient décidé d’unir leurs énergies, une expérience qu’ils avaient déjà gravée sur disque en 2013 ("Healthy Music In Large Doses").

Pas étonnant également dans ces conditions que le line-up soit pléthorique : pas moins de 32 musiciens accompagnent les deux hommes, dont bon nombre sont issus de Gong (dont Daevid Allen, Steve Hillage et Didier Malherbe !) et d’Hawkwind (Nik Turner, Bridget Wishart, Steve Bemand et Steve Hayes), sans parler de francs-tireurs comme Theo Travis (Porcupine Tree, Gong, The Tangent, Karmakanik, Steven Wilson…) ou Albert Bouchard (Blue Öyster Cult, Spencer Davis Group…). Néanmoins, la présence de nombreux musiciens issus de Gong et d’Hawkwind ne doit pas effrayer ceux qui n’apprécient que modérément ces deux groupes : la musique ne porte pas les stigmates de ces formations, évitant la loufoquerie de la première et le caractère space rock marqué de la seconde.

Certes, le progressif joué ici traverse des paysages canterburiens (‘The Roadmap In Your Head’, ‘Roadmaps (The Other Way)’) et space rock (‘Black Squirrel At The Root Of The Staircase’, ‘La Rue Inconnue’), mais aussi psychédéliques (‘Isolation In 10 80’, ‘Roadmaps (The Other Way)’), jazz rock (‘Coffee For Coltrane’), planants (‘Sun Sculptor & The Electrobilities’) voire atmosphériques (‘The Old College Sky Is Where We Left It’, ‘Early Evening Rain’, ‘Déjà Vu’), quand il ne s’aventure pas dans des contrées plus surprenantes comme le country (‘Mrs. Noonness’), le folk (‘Fuel For The Gods’) ou le western spaghetti (de nouveau l’excellent ‘Fuel For The Gods’).

Selon les instants, l’auditeur se retrouve ainsi en compagnie de Robert Wyatt, Soft Machine, Tangerine Dream ou Mike Oldfield. En tout état de cause, il écoute une musique aussi diversifiée que dépaysante, apaisante, portée par un instrumentarium aussi riche que sensible, attentif aux nuances et au jeu d’une admirable délicatesse. Violon chantant ou grinçant, cascades cristallines de piano, groove de la basse, pleurs du sax, batterie subtile, arabesques de guitare, chacun y va de son solo, apportant son grain d’émotion, sur une trame de fond souvent dense mais jamais fouillis. Le chant fait figure de parent pauvre, discrètement présent sur ‘Sun Sculptor & The Electrobilities’ et ‘Isolation In 10 80’, et  centre d’attention uniquement sur l’innovant et vénéneux ‘Roadmaps (The Other Way)’ interprété par Daevid Allen. Mais les qualités mélodiques des nombreux instrumentaux font aisément oublier cette quasi-absence.

Le seul défaut de cet album, c’est sa générosité. Sa durée avoisinant les 75 minutes n’évite pas quelques longueurs et redondances propices à ce que l’auditeur décroche sur la fin. Cette légère réserve ne retire cependant aucun mérite à "The Roadmap in your Head", un album comme il serait agréable d’en découvrir plus souvent !


Plus d'information sur https://www.facebook.com/spiritsburning/



GROUPES PROCHES:
TANGERINE DREAM, CLEARLIGHT, ROBERT WYATT, SOFT MACHINE, GONG, HAWKWIND

LISTE DES PISTES:
01. The Roadmap In Your Head (03:56)
02. Sun Sculptor & The Electrobilities (03:50)
03. The Birth Of Belief (08:38)
04. Coffee For Coltrane (06:58)
05. Isolation In 10 80 (02:55)
06. Mrs. Noonness (04:12)
07. The Old College Sky Is Where We Left It (01:28)
08. Fuel For The Gods (13:05)
09. Early Evening Rain (03:31)
10. Black Squirrel At The Root Of The Staircase (07:34)
11. Outsiders Parachute In (05:48)
12. Déjà Vu (02:25)
13. La Rue Inconnue (04:48)
14. Roadmaps (The Other Way) (05:59)

FORMATION:
Cyrille Verdeaux: Claviers
Don Falcone: Basse / Claviers / Percussions
Alan Brown: Invité / Sitar
Albert Bouchard: Guitares / Batterie / Invité
Bridget Wishart: Chant / Invité / Ewi
Daevid Allen: Chant / Guitares / Invité
Dave Sturt: Basse / Invité
David Newhouse: Claviers / Invité / Saxophone
Didier Malherbe: Invité / Saxophone
Doug Erickson: Guitares / Invité
Fabio Golfetti: Guitares / Invité
Harry Williamson: Guitares / Invité
Ian East: Invité / Saxophone
Jack Gold-molina: Batterie / Invité
Jerry Jeter: Guitares / Invité
John Purves: Guitares / Invité / Vents
Jonathan Segel: Invité / Violon
Judy Dyble: Invité / Harpe
Karen Anderson: Guitares / Invité
Karen Stackpole: Invité / Gong
Karl E. H. Seigfried: Basse / Invité / Contrebasse
Kavus Torabi : Guitares / Invité
Keith Hill: Guitares / Invité
Kenneth Magnusson: Invité / Mellotron
Michael Clare: Basse / Invité
Mike Howlett: Basse / Invité
Nik Turner: Invité / Saxophone
Paul Booth: Invité / Flûte
Stefanie Petrik: Chant / Invité
Steve Bemand: Guitares / Invité
Steve Hayes: Invité / Synthétiseur
Steve Hillage: Guitares / Invité
Theo Travis: Invité / Saxophone
William Kopecky: Basse / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ADRIAN WEISS: Criminal Record (2016)
GUITAR HERO - Adrian Weiss signe un album de guitariste pour les guitaristes qui pâtit d’un cruel manque d’originalité et de personnalité.
BRIEG GUERVENO: Valgori (2016)
ROCK PROGRESSIF - "Valgori" propose un metal progressif sombre, brut et froid dont la richesse réside dans des structures évolutives. Bien au-delà des clichés habituels, le chant en breton donne une authenticité originale qui vaut le détour.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021