ARTISTE:

THE DEAR HUNTER

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE MIGRANT

(2013)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
FM
"Clairement en-dessous des "Actes", cet opus insuffle toutefois une certaine dose d'intimité et de simplicité dans le parcours du Dear Hunter."
ABADDON (24.02.2017)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après trois années passées en immersion dans le projet des "Actes" puis le très conceptuel "Colour Spectrum" de 2011, avec "The Migrant" Casey Crescenzo oriente the Dear Hunter vers le premier "non-concept-album" de l’histoire du groupe. Il retourne vers des structures plus simples, restreignant la participation des instruments "classiques" et abordant des formats plus habituels que les longs enchaînements qui caractérisaient jusque-là son écriture.

"À moi la liberté !" a-t-il dû se dire… Ton plus direct - plus mainstream, diront certains ('Bring You Down', jolie petite gueule de hit) -, retour à des formats classiques (couplets/refrains), titres courts, moins de sophistication dans les arrangements vocaux, ce "Migrant" est certainement beaucoup plus adapté à un passage sur scène que les productions sophistiquées des "Actes". Revers de la médaille, la simplification du propos amène l’auditeur dans un univers totalement différent : certains aficionados du groupe pourraient bien ne pas s’y retrouver. Le constant souci mélodique est toujours présent ('This Vicious Place', très accrocheur malgré son rythme impair), mais mis au service de compositions simples qui suscitent la sympathie, mais pas l’emballement. Certains titres apparaissent bien légers ('Shouting at the Rain', 'Owls') et frisent malheureusement l’indigence ('Like Crazy').

Le dépouillement de certains morceaux les tire vers un style atmosphérique parfois proche d’Anathema ('Sweet Naiveté'), mais c’est généralement la rythmique qui apporte le plus d’originalité, Nick Crescenzo adorant les petits décalages qui enrichissent sa partition ('Let Go'). Finalement, le plus frappant dans ce "Migrant" est le soin que Casey Crescenzo a apporté à sa propre partition vocale : il a lui-même revendiqué un côté plus intime, et c’est ce que reflète sa prestation au micro. En isolant mieux sa voix, en précisant sa diction et en affinant son interprétation, il prend vocalement une autre dimension, extrêmement juste et sensible, qu’il va utiliser au mieux dans les "Actes" à venir.

Ce "Migrant" est clairement un ton en-dessous des "Actes" qui demeurent le grand œuvre de Casey Crescenzo. Cependant, en insufflant une certaine dose d’intimité dans son propos, cet opus récréatif apparaît comme un cheminement nécessaire dans le parcours du Dear Hunter. À réserver toutefois aux fans… ou aux curieux !


Plus d'information sur http://thedearhunter.com/





LISTE DES PISTES:
01. Bring You Down - 04:24
02. Whisper - 03:59
03. Shame - 04:04
04. An Escape - -03:38
05. Shouting At The Rain - 04:16
06. The Kiss Of Life - 04:46
07. Girl - 03:04
08. Cycles - 04:33
09. Sweet Naiveté - 04:32
10. Let Go _ 03:40
11. This Vicious Place - 04:40
12. Don't Look Back - 04:47
13. Dig Your Own Grave [ Migrant Reprise ] - 03:24
14. Middle Ground [ Migrant Reprise ] - 04:12
15. Like Crazy [ Migrant Reprise ] -03:56
16. Old Demons [ Migrant Reprise ] - 03:36
17. Owls [ Migrant Reprise ] - 03:39
18. The Love [ Migrant Reprise ] - 05:06

FORMATION:
Casey Crescenzo: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Connor Doyle:
Nick Crescenzo : Batterie
Rob Parr:
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
THE DEAR HUNTER: Act V: Hymns With The Devil In Confessional
 
AUTRES CHRONIQUES
ALEX CORDO: Origami (2016)
GUITAR HERO - "Origami" est un bel album, intelligent et accessible à tout public. Une bouffée d’air pur dans le monde confiné de la guitare instrumentale.
STARSET: Vessels (2017)
NEO/NU METAL - Un album très accessible mais d'une richesse étonnante, parfait alliage d'un neo-metal commercial et d'un electro-pop subtil.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE DEAR HUNTER
THE-DEAR-HUNTER_The-fox-and-the-hunt
The Fox And The Hunt (2021)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
THE-DEAR-HUNTER_All-Is-As-All-Should-Be
All Is As All Should Be (2017)
4/5
4/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
THE-DEAR-HUNTER_Act-V-Hymns-With-The-Devil-In-Confessional
Act V: Hymns With The Devil In Confessional (2016)
5/5
4.3/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
THE-DEAR-HUNTER_Act-IV-Rebirth-In-Reprise
Act Iv: Rebirth In Reprise (2015)
5/5
4.9/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
THE-DEAR-HUNTER_The-Colour-Spectrum-Complete-Collection
The Colour Spectrum Complete Collection (2011)
3/5
4.5/5
TRIPLE CROWN / ROCK INDÉ
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022